• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Mousa

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 3 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Mousa 28 octobre 2007 11:00

    cher Tall, Je lis que tu es optimiste. Ne perdons pas de vue que ce ne sont pas nos élus bruxellois - dont la carière dépend directement d’Ieper ou de Mons - qui revendiqueront les mêmes droits/compétences pour les Bruxellois que ceux que les négociateurs sont en train de s’attribuer mutuellement pour la Flandre et la Wallonie. Le salut viendra d’une révolte populaire Bruxelloise ou ne viendra pas. Des actions de sensibilisation comme l’Appel de bruxsel.org, la vente de Bruxelles sur e-bay et maintenant la vente publique forçée sur des affiches dans la rue, sont à encourager et à féliciter. Néanmoins, je crains que pour un soulèvement de masse, il va falloir attendre une balkanisation plus poussée de Bruxelles. En cela - et c’est triste de le dire - les extrémistes en Flandre sont effectivement nos meilleurs alliés. Contrairement à toi, je ne pense pas qu’ils sont cons du tout, les politiciens de Flandre et de Wallonie. Ils font ce qui est leur intérêt dans des structures perverses que leurs anciens ont montés, et n’hésiteront pas à voler encore plus aux Bruxellois leurs droits démocratiques comme ils le font déjà maintenant e. a. avec le report d’un maximum de trafic aérien sur les communes Bruxelloises Nord-Est (même le centre de Bruxelles) pour préserver les nouvelles villas en Flandre. La balle est donc dans le camp des citoyens Bruxellois.


  • Mousa 27 octobre 2007 21:59

    Oui, nous sommes à vendre pour une deuxième fois. Ceci dit, nous sommes déjà vendus plusieurs foir, car les politiciens de Wallonie nous ont troqué à chaque réforme d’Etat à la Flandre. Comment sinon expliquer que la Flandre à pu nommer Brussel en tant que sa capitale et que les Wallons se sont rétractés à Namur ? Comment expliquer que les néerlandophones ont obtenu une surreprésentation au gouvernement Bruxellois ? Chaque fois les politiciens Wallons ont préféré des sous pour la vente de Bruxelles à la Flandre. Cela a mené aujourd’hui à la situation totalement inféodée de Bruxelles, et à une ségrégation de fait entre les habitants à carte d’identité fr et nl qui ont déjà des droits différents en matière d’héritage, de soutien-santé, et indirectement en matière d’emploi dans les administrations etc.. . Ce n’est pas pour rien que Poetin vient de comparer la Flandre au Kosovo (il peut parler, lui et son massacre des Tchétchènes pour le pétrole). En ce moment-même nos négociateurs organisent la co-gestion encore plus poussée de Bruxelles par la Flandre et la wallonie, qui provoquera plus de ségrégation intra-bruxellois : imaginez les allocations chômage ou familiales scindées.... ou les soins de santé.. Astablieft. Si vous êtes démocrates et contre cela, nous devons commencer à libérer Bruxelles de cette emprise, et je fais de la pub sans gêne pour « l’Appel des Bruxellois - Oproep van de Brusselaars », à signer sur www.bruXsel.org. Salut en de kost.


  • Mousa 25 octobre 2007 16:58

    En ce qui me concerne, il n’y a qu’une raison principale pour laquelle Bruxelles-Brussel doit bénéficier d’au moins autant d’autonomie que Vlaanderen et Wallonie : Brussel-Bruxelles est un centre économique, social et culturel qui rayonne tant en Flandre qu’en Wallonie et elle doit rester accessible tant aux travailleurs et entreprises de Wallonie qu’à ceux de Flandre. Maintenir le statut politique inféodé de Bruxelles-Brussel (et qui est sans doute pour une grande partie à l’origine de la crise actuelle) ne fera que monter les enchères ; rallier Bruxelles-Brussel à Vlaanderen ou à la Wallonie aussi. Si ça dure encore longtemps - et ça s’annonce ainsi dans les négotiations en cours - une guerre civile éclatera dans et autour de la Région Bruxelles-Capitale, pas en Wallonie, en ook niet in Vlaanderen.







Palmarès