• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

mouton-garou

mouton-garou

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 44 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • mouton-garou mouton-garou 31 juillet 2009 12:31

    J’ai du mal a croire à une bulle d’endettement sur les iphone.
    Etant donné que les bulles atteignent plusieurs centaines de milliard de dollar, il n’y a que dans l’economie virtuelle que l’on puisse trouver des produits suffisamment chers pour les justifier.



  • mouton-garou mouton-garou 29 juillet 2009 18:19

    AAArghhh ! Un article pub, c’est vrai que sûr Agoravox c’est gratuit la pub ! N’est ce pas Monsieur Domat ?

    Ma conclusion de cet article :

    Ne faites pas d’affaires avec Akerys
    Ne faites pas confiance à Philippe Domat.



  • mouton-garou mouton-garou 29 juillet 2009 16:33

    Laissez tomber la croissance ou la reprise, ce ne sont que des dogmes pour tenir les moutons tranquilles. Rien n’a changé dans le monde des banques/finances, cette année les salaires/bonus vont crever les plafonds chez eux, pendant que tous les travailleurs hors finances de l’economie réelle vont crever tout court.
    A mon avis la bulle du dollar n’eclatera pas tout de suite, les financiers bankster feront d’abord porter le chapeau aux classes moyennes par un chomage de masse (c’a a déjà commencer mais c’est loin d’être fini), puis les assurances annonceront leur déroute et seulement ensuite on informera sur une crise monetaire du dollar. C’est la qu’on verra si l’élite américaine est réellement prête à continuer les arnaques des banques privées à reserves fractionnaires et de l’usure sur la creation monetaire de ces banques privées.
    Ca va etre chaud chaud chaud et je pense que c’a arrivera courant 2010. Mais ils peuvent toujours changer les normes comptables à leur guise, c’est tellement plus facile quand la majorité n’est pas informée.



  • mouton-garou mouton-garou 20 juillet 2009 10:48

    bonjour internaute,

    Ce n’est pas jouer sur les mots que de rappeller que les expressions « imprimer des billets » ou « planche à billet » ne veulent pas dire grand chose quand on parle economie. Par contre le terme creation monetaire est plus serieux.

    Sous de Gaulle, le Trésor public pouvait demander un crédit à la banque de france sans probleme. Il me semble que le gouvernement sous de Gaulle à financer tous les grand projets publics de cette manière. C’était la bonne époque : on remboursait pas toujours les interets (donc pas trop d’inflation due à cette création monétaire), il suffisait d’eviter de distribuer trop de credit (ce que vous avez appeller « planche a billets ») dans des projets non createur de richesse.

    Il me semble qu’en 1973 « le tresor public ne peut presenter de ses effets à l’escomte de la banque de france ». Et ca change tout !! L’etat est obligé de payer des interets sur la creation monetaire, la dette ne peut qu’augmenter.

    http://www.fauxmonnayeurs.org/



  • mouton-garou mouton-garou 17 juillet 2009 15:59

    @ peripate

    waouhh ! La zimbabwenisation de la monnaie, ca fait peur ! vous m’avez convaincu vite fait bien fait smiley
    Je vois dans vos autres commentaires que vous n’êtes pas inapte en histoire de la monnaie etatique : vous citez aussi weimar et les assignats mais pas le systeme de law (un oubli ? pourtant c’etait bien un systeme de creation monetaire etatique il me semble)

    N’auriez vous pas des exemple de systemes monetaires privés qui ont connu un effondrement de celle ci. Ca ne doit pas exister, même pas de nos jours ! La crise mondiale d’aujourd’hui n’a certainement aucun rapport avec les banques privées, c’est surement encore un coup des etats alcooliques qui empechent les gentils actionnaires des banques privés de mettre au point leur systeme parfaitement stable pour des siecles et des siecles.

    Vous dites
    « Les problemes ont commence avec la creation de la FED avant 1929 »
    Les problemes ont commencé bien avant, Les crises monétaire ont toujours existée (même la sesterce romaine) et sont toujours dues à l’application iraisonnée de l’usure sur la création monétaire.

    « Les états ne savent pas résister à la tentation d’imprimer du billet. »
    Vous confondez encore impression des billets et creation monetaire ? c’est tres grave !
    Vous me laissez l’inpression de quelqu’un qui s’y connait trop en monnaie pour en rester à des confusions aussi crédules ! Vous avez des arguments qui sont très orientés contre un controle de l’etat sur la creation monetaire et je ne comprends pas pourquoi.

    Vous terminez par des analyses gauchistes qui nous dissimuleraient des informations sur l’histoire monetaire. Mais ce sont les gentils gauchistes un peu neuneux qui veulent aider les pauvres (alors que c’est tres dangereux pour l’economie de preter de la monnaie à des pauvres) ou les mechants gauchistes ultra autonomes qui souhaitent le retour au moyen age ? Et puis surtout : quels sont donc ces pans cachés de l’histoire ?
    De toute facon je me suis toujours méfié de ces gens qui ont une tendance naturelle pour écrire de droite à gauche.

    Bon la j’arrête de reprendre vos phrases, j’ai du dépasser la limite de votre susceptibilité.

    Je n’ai pas lu tout votre lien mais je citerai juste un passage :

    De nombreux manuels expliquent que la monnaie remplit plusieurs fonctions : c’est un moyen d’échange, une unité de compte ou de « mesure de la valeur », une « réserve de valeur » etc. Mais il est clair que ces fonctions sont de simples conséquences de sa fonction principale : moyen d’échange.

    Je rajouterai personnellement que la monnaie sont des numeros dans des bilans comptables ayant cours legal et forcé (des numeros troc). ils n’ont de valeur que par le fait que tous les agents economiques l’acceptent comme unite d’echange donc unite de valeur. Ces numeros n’ont de valeur que parcequ’il représentent la plus grande convention sociale existante, j’ajouterai que tout agent economique acceptant des numeros trocs en echange de son travail ou d’une richesse est socialiste (mais pas dans le sens politique comme vous semblez l’utiliser, d’où ma réplique un peu sèche plus haut)

    En tout cas ce livre doit receller quelques bonnes idées (comme tous les livres a priori) mêmes si elle viennent du côté socialo-gauchiste de la politique. Merci pour le lien.

    Cordialement

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès