• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

msieurlune

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 5 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • msieurlune 17 juin 2007 21:47

    Mr Y. DESGREES, merci pour votre réponse. J’ai donné cette citation de mémoire. Elle était surement imprécise, mais c’était bien pour sous entendre que ce n’était pas un acte de bon sens qui nous était nécessaire, mais bien un acte de raison, porté d’arguments.

    Descartes utilise justement le bon sens pour le décrire, ce qui permet de bien en montrer les limites.

    Evidement tout raisonnement déductif n’est finalement qu’un raisonnement inductif plus ou moins fort. Toute vérité est relative à son contexte.

    La seule chose qui peut permettre à ce raisonnement inductif d’être plus ou moins fort, ce sont les informations qu’on y apporte. Tout semble donc n’être qu’une question de partage, d’échange, d’information et donc de pédagogie.

    Quand j’ai appris, par exemple, que la ligue des droit de l’homme avait encouragé à ne pas voter pour NS, je n’ai pas pris l’information tel quelle, j’ai cherché a savoir pourquoi. Quand j’ai appris qu’un grand nombre d’associations chrétiennes avaient rédigé en commun, dans une lettre, la même recommandation regroupant 15 points du programme qui était en désaccord avec leur foi ; j’ai cherché a comprendre.

    Quand je me suis rendu compte que pratiquement aucun médias n’en avait parlé, j’ai cherché à comprendre.

    Plein de choses ne passent plus par les grands médias, presse et télévision. Il est juste dangereux de ne pas s’en inquiéter.

    Je me documente, multiplie les sources, pour me faire un regard plus complet par la presse étrangère, le www.monde-diplomatique.fr , Le Point, Nouvel Obs, Le Monde. C’est vrai que certaine choses m’inquiètent quand a nos liberté. Je ne pense pas que ceux qui sont en désaccord avec certains points de la politique de NS soient forcement des anti-sarko primaire. Il est d’ailleurs dangereux de les mettre tous dans un même panier.

    Pour ma part, je ne pense pas que nous courrons vers un régime dictatorial mais nous avons reculé depuis 2002 dans le classement de la liberté de la presse faite par « Journaliste sans frontière ». Restons ensemble vigilants.

    Pour finir, l’élection de N. Sarkozy est sans conteste démocratique, dans les règles de l’art. Ce sont justes certains points, passés et présents qui m’inquiètent.

    Merci encore pour votre ouverture d’esprit, utilisons donc ce lieu pour partager nos informations.


  • msieurlune 17 juin 2007 20:34

    Frédéric Lyon, c’est dingue de tenir de tel propos... Puisque c’est possible de faire un canular, s’en est forcement un. Bah non c’est pas un argument ça. Les OGM existent mais cela ne veut pas dire que tous les maïs sont OGM.

    Ce n’est pas parce qu’il est possible de truquer les images que la vidéo est forcement truquée.

    La débat ne porte pas sur oui ou non la vidéo est truquée. Ou alors apportez de vrai argument. Il n’y a pas eu de démenti.

    Calmos merci pour cet orgueil français, « raciste ». Une bien belle image.


  • msieurlune 17 juin 2007 06:55

    Y. DESGREES lisez attentivement les plates excuses. Elles ne parlent pas d’excuses pour avoir trafiqué une vidéo, comme vous voudriez nous le faire croire, mais bien d’avoir dit que le président français « n’avait pas bu que de l’eau ».

    Ne déportez pas le sujet. Ce n’est pas un canular. Vous faites de l’intox, vous essayez de manipuler.

    Et puis soyons logique : les médias du monde entier auraient laissé une vidéo truquée être diffusée, sans réagir, sans créer de vagues, sans sanctions ? et surtout l’état français n’aurait pas réagit a une vidéo truquée ridiculisant son président ?

    Vous dites que les médias français n’ont pas censuré la conférence ? Replacez vous dans le contexte temporel. Ils l’ont fait puisque ils ont commencé a passer la vidéo après le buzz crée par internet. Sans internet, aucun français n’aurait pu voir cette vidéo et etre informé de l’auto censure. Combien de jour après, la vidéo a été diffusée ? Il y a bien eu censure.

    Soyez honnête et réfléchissez, ne perdez pas votre crédibilité sur un coup pareil. Et puis le débat n’est pas là.


  • msieurlune 17 juin 2007 05:46

    « Heureusement les vrais médias (fait avec des vrais journalistes), ont bien compris la futilité, la stupidité et surtout la stérilité de ce genre de débats dignent des pires tabloïd anglais ... »

    C’est bien prétentieux de dire que les VRAIS média n’ont pas diffusés la vidéo... Le monde est donc rempli de faux médias, et il n’y a qu’en France qu’il en subsiste de vrais ?

    Et puis en disant que c’est inutile de retransmettre une conférence de presse au G8, après une rencontre entre Poutine et Le président français, c’est vraiment porter un jugement catégorique sur l’inutilité du G8, de la politique, et surtout sur ce que pourrait dire notre président après un évènement si important. Le pensez vous vraiment ? Etes vous donc un anarchiste, un anti-sarkoziste primaire ?

    Franchement je ne suis pas « journaliste citoyen », rien a voir, j’ai 22 ans et fais des études d’art graphique, je pense que c’est juste indispensable de m’impliquer politiquement. Vous m’encouragez finalement à laisser tomber, à renoncer a l’acte citoyen qui est de faire vivre la démocratie par le dialogue ?

    J’essaye d’apporter des arguments, je fais des efforts pour que vos critiques d« anti-sarkozisme primaire » n’ai pas d’accroche. Mais vous ne jouez pas le jeu, vous nous renvoyez toujours au visage ce manque d’arguments, plat, stérile, qui vous dessert. La démocratie s’éprend par le débat, alors débâtons, je ne soutiens pas que vous avez a priori tort, argumentez en adulte, éclairez moi de votre raison. La vérité, je ne l’ai pas, mais nous la trouverons ensemble.

    Vous dites que le peuple a voté et qu’il faut le suivre sans ciller. La défaite montre que nous avons tort ? Hitler a été élus, Bush, Poutine tout autant. Admettez que le peuple bien pensant peut se tromper. Je ne peut pas dire encore qu’il l’a fait, imaginons juste l’éventualité. De toute façon, le futur tranchera ; mais cela implique qu’il sera trop tard.

    Mais non ! nous les Français nous sommes bien trop intelligents, cette éventualité n’a pas cours. Nous sommes tous au fait, instruits et objectifs, pas comme les américains et leur Bush, où les italiens et leur Berlusconi... bref tous les autres sur lesquels on crache. Tout comme vous avec Sarkozy, les allemands étaient persuadés qu’Hitler serait un bon chef politique. Tout comme eux vous vous basez sur un acte de fois. Et ils n’étaient pas plus idiots que vous et moi.

    Descartes disait que le bon sens est le bien le mieux partagé entre les hommes puisque qu’aucun ne pense en être moins bien pourvu qu’un autre.


  • msieurlune 16 juin 2007 08:19

    1) qui manipule ?

    La vidéo montre bien qu’il n’est pas dans un état normal, il serait impossible de créer cette attitude par trucage, avec l’aide d’un remappage temporel, en accélérant, coupant ralentissant, des morceaux de séquence. Les miracles informatiques n’existent pas, cette attitude étrange n’est pas le fruit d’un montage. Demandez à un spécialiste de l’image avant de parler de canular. Si on est honnête, le débat ne porte pas sur ça. La preuve en est que s’il y avait une quelconque suspicion, l’équipe du journaliste belge serait inquiétée et renvoyée sur le champ.

    2) l’autocensure :

    La première question qu’il faut se poser c’est pour quelles raisons des chaines du monde entier ont retransmit cet conférence excepté la France ? Pourquoi les autres pays ont pensé que ces images étaient importantes (et elle le sont : conférence de presse du président français après une discussion avec le président Russe en plein G8), les ont diffusées et qu’en France il faille attendre qu’internet l’impose pour que quelques médias la diffusent ?

    3)l’étrange comportement

    Quiconque voit ces images pense que NS a trop bu. C’est un fait. C’était peut être un quart de verre, moins ou plus, on s’en fiche. Et puis, hors contexte, ce ne serait pas étonnant ni reprochable à deux hommes sous pression de partager un verre.

    Rentrons dans les choses. Il faut penser à ce qu’implique réellement son état. Sarkozy revendique tout à son honneur le fait qu’il ne boit jamais d’alcool. Peut être, qu’il ne tient pas l’alcool, soit, dans ce cas on n’accepte pas un verre qu’en on sait ou cela mène.

    Sarkozy n’a pas réussi a négocier le fait de ne pas boire. Un échec sur une conviction pourtant forte. Partager ce verre est une preuve de faiblesse, de soumission. Il s’est fait complètement avoir dans cette histoire. Poutine a réussi a lui faire renier une conviction personnelle, en clair, il a réussi à le faire boire, à lui imposer sa loi.

    Voir cette situation nous indique qu’elle pourrait potentiellement se reproduire.J’espère que dans le futur Poutine n’arrivera pas a faire engager la France dans un conflit. Aucune argumentation ne pourrait le contredire, c’est arrivé une fois pourquoi pas deux, comme aucune argumentation ne pourrait soutenir que cela se reproduirait forcement. Ce fait soulève cette hypothèse, il faut le noter.

    Poutine est un personnage fort, ancien directeur du KGB, c’est un maitre de la manipulation. On ne se met pas en danger pour plaire à Poutine. L’image d’un homme convivial qui partage un verre, était elle vraiment nécessaire à la diplomatie ?

    C’est comme une personne qui doit conduire et qui s’abandonne à boire un verre pour ne pas passer pour un rabat-joie. Ne pas accepter de boire avec Poutine aurait été une marque de puissance, aurait entaché la diplomatie, ou sont orgueil ? Tout repose sur le fait qu’il croit tout maitriser, qu’il en est sûr de tout controler ; comme il a été sûr de lui pour se présenter devant un parterre de journaliste malgrès son état, comme quelqu’un qui est sûr de prendre le volant sans encombre.

    Cette conférence n’a aucun intérêt il n’a rien a dire, il ne s’est rien passé(?) alors qu’il y aurait tant à faire. Il remplie le temps par des MOI, des JE, il parle de lui, remplie de forme et non de fond. Montrer qu’il n’a rien à dire doit être diffusé, les autres pays le font.

    La personnalité de NS se résume ici, se placer systématiquement dans le rôle qui semble l’avantager a l’instant sans voir les conséquences immédiates. Parler du mouton, boire, nous sommes ridiculisés. Mais la Masse ne se le sait pas, la vidéo n’est pas diffusée en France. Sur le coup, on se croirait au Etats Unis avec un Bush, un peuple ignorant, un M.Moore censuré mais entendu ailleurs, acclamé.

    La technique de tout bon orateur et avocat est se faire aimer de son public, plaire avant tout, puis présenter ses idées. C’est le bon comportement pour l’adhésion des Masses, mais face à un Poutine, n’est ce pas le prendre pour un demeuré, n’est ce pas naïf ? Mais qui prend l’autre pour un idiot, n’est ce pas Poutine en voyant NS repartir beurré ?

    D’autres questions morales s’imposent. Doit on partager un verre avec cet homme là ? Quel Poutine est sympathique ? celui qui partage un verre ou celui qui soumet les médias, extermine le peuple tchétchène, diffuse (ou accepte la diffusion) des chansons techno à la mode scandant son nom sur les chaines de télévision ? Elevez le débat, pitié Agoravox s’embourbe en DoxaVox.







Palmarès