• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Mycroft

Docteur Ingénieur en informatique, de l'école Centrale de Nantes, je suis actuellement en poste dans le domaine de l'informatique sur de fonctionnement. Je suis athé, et je ne crois plus en aucun des partis politiques français existant à l'heure actuelle (même si JL. Mélenchon me parait un moindre mal ). J'accorde plus d'importance au mot "égalité" qu'au mot "liberté" dans notre devise, ce dernier étant à mon sens bien trop vide de sens, trop souvent utilisé comme prétexte à toutes formes d'abus, de tricherie et de comportement épicurien et disproportionné.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 810 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Mycroft 31 janvier 2014 10:32

    Encore une grossière tentative de tirer la couverture à eux faites par les magouilleurs de services. Alors que c’est nous, les scientifiques, et nous seuls, qui sommes responsables de l’amélioration du niveau de vie dans le monde, de la réduction de la faim, de la réduction des maladies infantiles.

    Et ce malgré les possédants inaptes et ineptes qui ne savent que prendre des décisions dépourvue du moindre bon sens et de la moindre logique. Ces neuneus qui croient que l’ont peut créer de la matière, alors qu’on ne peut que la transformer. Ces neuneus qui croient qu’il suffit de vouloir quelque chose pour le voir être réalisé, simplement parce qu’eux n’ont jamais eu rien d’autre à faire que nous payer pour qu’on se casse le cul à résoudre leur petit caprice. Il y a toujours un des nôtres qui a besoin d’argent pour continuer à faire avancer le monde.

    Les gens comme Spartacus sont des usurpateurs, des voleurs et des menteurs.


  • Mycroft 16 janvier 2014 11:02

    L’amour n’est qu’un concept abstrait sans définition précise. La société est une réalité concrète.

    La « sécurité » en amour, ça n’intéresse que ceux qui sont incapable de se remettre en question. Pour ces gens là, deux solutions : souffrir des ruptures ou rester seul. L’amour n’est pas un droit.

    La sécurité dans le monde sociale (sécurité de la personne, des biens, mais aussi de l’emploi et stabilité du mode de vie) est une nécessité pour pouvoir vivre. On peut être aussi adaptable que possible, on ne peut pas vivre dans un système chaotique. On ne peut pas y créer. La sécurité est un droit.


  • Mycroft 20 décembre 2013 10:42

    Juger un message en se basant sur ce qu’on pense de celui qui le porte est un non sens dans n’importe quel débat.

    L’article ne parle pas de N.D.A, je ne vois pas ce qu’il vient faire là. Nous n’avons pas le monopole de la lutte anti-capitalisme.

    Refusons leurs arguments quand ils se trompent, acceptons les quand ils disent des choses vraies.


  • Mycroft 18 décembre 2013 16:10

    Parce que Soral est un débile léger incapable de faire autre chose que se complaire dans sa folie ? Parce qu’il divague à longueur de vidéo, mélange tout et son contraire, et balance des énormités qui montre que ce mec n’a pas sa place à coté d’un micro ?

    La liberté d’expression, ce n’est pas la liberté d’avoir accès à un publique.

    Que les personnes qui ont de bonnes idées et une approche juste de la société, les Robespierre des temps modernes, n’aient pas accès au médias, c’est une chose. Qu’il faille considérer que dès qu’une personne n’est pas invité par les médias, c’est que c’est un guide à suivre, s’en est une autre. Et autant la première est vraie, autant la seconde est du pure délire.

    Sorale est barge. Il ne voit les chose que sous le prisme délirant de celui qui n’a jamais été capable de réfléchir correctement mais qui a toujours cru en être capable.


  • Mycroft 13 décembre 2013 10:27

    Oui, notre corps est médiocre, est dépassé sur bien des aspect. Mais le corps, ce n’est rien d’autre qu’une prison de chaire indigne de ce que nous sommes. C’est pour ça que les théorie du sang, le droit du sang, l’héritage, le « chaire de ma chaire » et autre absurdité sont des abominations.

    Le corps et faible, mais l’esprit, lui, domine. Notre corps est minable, et pourtant, d’un simple claquement de doit, nous pouvons anéantir ses espèces dont les corps sont supérieurs au notre. Parce que nous avons le plus grand pouvoir d’entre tous, celui des mathématiques, celui de la modélisation. Nous pouvons modéliser et donc prévoir, et donc créer des outils, non pas simplement empiriquement comme le font les animaux, mais en prévoyant par avance leur effets. Une démarche infiniment plus performante que toutes celles qui ont été réalisée dans la nature.

    Mais oui, vivement qu’on soit en mesure de fabriquer des corps à la mesure de notre esprit.







Palmarès