• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

MyHyene

MyHyene

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 52 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • MyHyene MyHyene 5 juin 2013 14:23

    Pour transposer pour l’autre sexe ce que viens de dire France :

    " la femme qui ne veut pas de maternité doit prendre ses précautions et mettre un préservatif ou se faire stériliser. C’est pourtant pas compliqué !"

    — > Ces propos seraient digne des anti-IVG . Je pense que la femme doit être libre de sa destinée et refuser l’enfant non désiré, l’homme devrait pouvoir le faire aussi.

    Continuons de transposer ces propos à l’autre sexe :

    "Supposons que la femme, pour obtenir un rapport sexuel, dise à l’homme qu’elle ne veut pas d’ enfant et que de toute façon elle prend la pilule , et que naïvement, il la croit : ensuite, trop facile, elle crie à l’accident et décline toute responsabilité !
    C’est le même coup que les femmes font souvent aux hommes : « je veux rester indépendante ! » et ensuite « par ici la monnaie ! » C’est la même chanson depuis des millénaires ! "


    — >Si vous estimez que cette transposition rend les propos dégueulasses, je vous rassure, ils le sont aussi dans l’autre sens. C’est juste l’éclairage du cliché qui est modifié.


    Mais cessons là la transposition et revenons à ces propos :

    "Si l’homme a le droit de décliner toute responsabilité, alors la femme peut être acculée à l’avortement contre son gré si elle n’a pas les moyens d’élever son enfant"
     —> En bref on déplace le « cout » de l’enfant de la mère vers le père  : c’est très moyenâgeux comme vision (ça sous entend que l’homme doit être le chef de famille -dans le sens assumer seul la responsabilité de la famille - et a pour devoir de ramener de l’argent à la maison) . C’est d’autant plus grave si le père ne voulait pas de cet enfant et a été clair dès le début.

    "On revient au moyen-âge, ou la fille-mère doit assumer seule l’éducation de son enfant né hors mariage. Les hommes doivent assumer leurs actes"

    — > En dehors du fait que la société actuelle n’a plus rien à voir avec le moyen age au niveau des aides aux parents isolés , tout le problème est là : qui a induit l’autre en erreur . Un homme qui a fait croire qu’il était prêt à assumer un enfant en ne l’étant pas est un salaud. Une femme qui a fait croire qu’elle ne voulait pas d’enfant alors qu’elle cherchait un géniteur n’est pas mieux. En cas d’accident la femme à le droit de refuser l’enfant à naitre mais pas l’homme , c’est cela qui n’est pas normal.


    Enfin : " C’est l’intérêt de l’enfant que la loi doit d’abord protéger, pas l’intérêt de l’homme ou même de la femme."
    —>Bien que je sois d’accord dans l’absolu avec cette phrase, je rappellerais que justement il a une exception fondamental à ceci : L’avortement ! 
    Or ce dont il est question ici c’est un droit d’avortement moral pour les hommes.

  • MyHyene MyHyene 17 février 2012 16:21

     @jpm

    vous dites :« Apres la politique de logement, et plus particulierement le developpement du logement social c´est une autre histoire... independante du RU. »

    Je crois exactement le contraire. A savoir que le but du RU étant de pourvoir aux besoins de base, le logement étant un besoin de base, les deux sont liés. D’autant plus que le cout du logement sera sans doute la principale dépense pour les personnes ne vivant que du RU.


  • MyHyene MyHyene 17 février 2012 16:09

    Bonjour jpm,

    Le revenu universel est une belle idée et j’espère pouvoir un jour assister à sa création.

    Mais je suis moins optimiste que vous sur l’augmentation des prix.
    Nous sommes dans une configuration ou il a plus de demandes que d’offres, donc aucune raison pour que les propriétaires se montrent raisonnables.

    Par ailleurs avez vous déjà réfléchi aux effets que pourrait avoir le RU sur notre balance commerciale ? Car si les prix français montent, nous vendons moins mais nous
    consommerons davantage de produits importés moins cher.

    D’autre part qu’en sera t’ il des investissements étrangers si les actions sont taxés à 40% ?

    Enfin, dans votre réponse à easy vous indiquez vouloir que votre boulanger continue de de vous vendre son pain.Bien que je ne sois pas artisan je me demande comment sera géré la nouvelle fiscalité vis à vis des PME et des artisans. Seront ils taxés à 40% également de sorte que votre boulanger sera taxé 2 fois ? (une fois fois sur l’entreprise et une fois sur sa paie.)


  • MyHyene MyHyene 17 février 2012 15:04

    @Jean-paul
     

    Il n’y a pas que ceux qui travaillent qui voudront augmenter leurs revenus.

    Un propriétaire qui loue un logement saura que son locataire touche 900€ de plus chaque mois.
    Étant donné que les prix augmenteront et que le propriétaire ne va pas abandonner son pouvoir d’achat (qui sera amputé de 40% si j’ai compris le principe de fiscalité émis par jpm ).
    Votre propriétaire va donc logiquement vous annoncer une augmentation de loyer de l’ordre de ... 900€ ( ou 1800 si vous vivez à deux), ou en tout cas une augmentation importante.

    C’est là tout le problème du revenu universel,
    Car d’après sa définition sur wikipédia :
    « ce revenu permettrait à chaque individu de satisfaire ses besoins
     primaires (se nourrir, se loger, se vêtir, voire acquérir certains biens culturels de base),
      »

    Or si les prix augmentent soit le revenu universel augmente et génère ainsi une nouvelle hausse des prix.
    Soit le revenu universel n’augmente pas et il ne remplit plus sa mission vis à vis des besoins primaires.


  • MyHyene MyHyene 20 juillet 2011 13:12

    Bonjour,

    je cite :"L’idée est simple : utiliser la voie de gauche de ses rocades d’accès aux grandes agglomérations pour les réserver à des bus circulant à grande vitesse.« 

    L’idée est surtout dangereuse . Un bus n’est pas un car . Dans un bus il n’y a pas de ceinture de sécurité , et de nombreuses personnes voyagent debout.
    Déjà à 20 ou 30 km/h il suffit d’un coup de frein un peu brusque pour que des gens se retrouvent par terre alors à la vitesse que vous préconiser,  »des vitesses de l’ordre de 160 km/heure« , les voyageurs debout seront projetés . 

    D’ailleurs votre lien : »ces idées ont des similitudes avec le projet de couloir de bus à gauchesur le périphérique"
    Ce projet parle d’une voix réservée à la fois aux bus et aux vélos (donc faible vitesse ) , estimée toujours selon votre lien à 17.3 km/h .







Palmarès