• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

N.E. Tatem

N.E. Tatem


Tableau de bord

  • Premier article le 28/12/2006
  • Modérateur depuis le 01/03/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 34 113 523
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 97 73 24
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires


  • N.E. Tatem N.E. Tatem 19 juillet 2011 11:57

    Ne savent-ils pas qu’à une certaine époque, exactement celle qui a précédé la renaissance européenne qui passe pour occidentale en associant les Amériques, les découvertes scientifiques étaient à 90 90% déclarées et prodiguées en langue arabe. Bien auparavant et trop loin dans le passé, Confucius prodiguait TOUTES les pédagogies et les sciences (savoir et comment l’appliquer) à l’humanité sans se prendre pour le pilier les cieux pour qu’il nous tombent pas sur la Tête... Ces catégoriques en matière d’identité, adorent vivre en aquarium, sont d’abord contre l’humain avant d’être xénophobes. 


  • N.E. Tatem N.E. Tatem 14 décembre 2010 00:06

    La victoire diplomatique d’Israël, qui a décroché de son mentor les USA l’aval de clore la continuité de la colonisation basée sur la spoliation des palestiniens, s’inscrit dans les frappes humiliantes que subit l’ONU, ainsi que la légalité et la diplomatie internationales. 

    C’est un fait dangereux, comme un appel au terrorisme. 
    Toute l’humanité, dans l’impuissance, s’en scandalise sans lever le doigt. Pourtant la « Quatrième Convention de Genève » (datant de 1949)


  • N.E. Tatem N.E. Tatem 9 septembre 2010 00:26

    Indésirable dans les sphères des affairistes, le banlieusard a une gueule à marginaliser et à discriminer http://www.argotheme.com/organecyberpresse/spip.php?article174


  • N.E. Tatem N.E. Tatem 22 juillet 2010 23:51

    Je ne pense pas que le « Chite » relève de la civilisation maghrébine.

    Les grands fumoirs des siècles antérieurs au 20ème étaient en Chine et en Inde. Ils sont connus.
    Le chite, appelé « Le chanvre indien » ce qui signifie certainement une référence pour son origine.
    En effet la plante peut servir, comme nombreux végétaux dont le coton et certains cactus à la fabrication de nombreux tissus et cordons. Le lin est le plus prisé, en France des exploitants de lin pour les tissus sont assez nombreux.
    Quand il a été introduit dans les pays sud-méditerranéens, pour être fumé, c’est en Egypte qu’il est apparu. Il a été utilisé pour la méditation et l’état de transe pour que les lecteurs du coran s’imprègnent de la signification du livre apporté par Mohamed.
    Les femmes égyptiennes se sont rendues comptes que l’acte sexuel des fumeurs étaient plus lents, et elles ont encouragé l’usage.
    Surtout et explicitement, le coran recommande d’éviter l’alcool, l’interdiction n’a jamais été pleinement dite Noir sur Blanc pour l’alcool. C’est une autre histoire.
    Pour les drogues aucuns versets ne fait allusion ! 
    L’arrivée au Maroc du « chanvre », qui est un genre de hashish, est due au transit vers l’Europe.
    Et le type d’exploitation agricole des populations locales, est pour beaucoup. Les marocains pratiquent une agriculture vivrière montagnarde, sur de petit lopins. Contrairement à l’Algérie où les espaces céréalières sont carrément des plaines et le maraîchage à grande échelle dans des régions à peu de reliefs se font dans de vastes étendues planes. 
    Le Maroc est le premier fournisseur des drogues douces pour l’Europe, et les petits exploitants marocains ne s’enrichissent pas tellement. Leurs parcelles sont petites. Les narcotrafiquants si, ils font leur beurre ! 

  • N.E. Tatem N.E. Tatem 22 juillet 2010 16:48

    Un question dans ce contexte « hallucinogène » :


    QUE DIRE DES DROGUES DOUCES ET DU MAROC AUX PORTES DU VIEUX CONTINENT ? 






Palmarès