• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Naïra

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Naïra 28 septembre 2007 01:31

    C’est bien interessant...mais au fond, quelle importance ? Qu’est ce que çà peut bien faire si pour plus de facilité les gens parlent anglais en europe ? Le problème aujourd’hui n’est pas d’apprendre ou pas d’autres langues, mais déjà de maîtriser la sienne. Et puis...Assimil ou voyage culturel, l’important c’est la volonté, la curiosité que peuvent développer les habitants d’un pays pour la langue d’un autre. Vivante ou morte, une langue c’est une culture, c’est un peuple. Apprendre la langue de quelqu’un d’autre c’est s’ouvrir un peu a sa vision du monde. Il faut protéger la curiosité naturelle des gens et même l’encourager.

    Et le latin, pour répondre à divers commentaires postés sur cette langue, n’est pas mort : il est la base même de notre langue actuelle, ainsi que de l’espagnol, de l’allemand (les cas, çà vous dit quelque chose ?çà vient d’où à votre avis ?), de l’italien...et j’en passe. J’ajouterais, pour répondre à Esperantulo, qui dit, je cite, que « Bon ce qui est interressant de voir, c’est que ceux qui maitrisent »bien« les langues ce sont soit des passionées, soit des personnes vivant dans un milieux plurilinguistique fort, ou des personnes travaillant beaucoup dedans dans le travail. Ce qui est interressant aussi de voir c’est qu’un certains nombre de personnes parmis celles ci disent qu’il est facile d’apprendre l’anglais et rapidement disent dans certaines conditions. Donc faudrait être d’accord l’anglais c’est facile ou pas. » Je ne pense pas qu’il soit obligatoire d’être passionné pour parler correctement une langue. Je pense qu’il suffit de s’en donner la peine et d’y trouver un intêret, quelqu’il soit. Jusqu’en 3e j’étais une quiche, une vraie...et puis j’ai découvert le rap US (marrez vous si vous voulez, c’est la minute tolérance zero pour les genres musicaux), les Animés japonais sous-titrés en anglais, les films en V.O (c’est toujours bien mieux)...et je suis passée de quiche a « capable de causer à un anglais sans problème » en quelques mois. Il suffit de s’interesser et de le vouloir.Pour ce qui est de l’esperanto...c’est l’art de couper les cheveux en quatres quand on peut tirer à la racine : la racine de nombres de langues européennes, c’est ...tadam : le LATIN...pas besoin d’esperanto, c’est une langue qui existe déjà, et qui, avec les bases, permet de comprendre une majorité d’européens...grâce à l’étymologie ! Exemple : das : tu donnes (en espagnol) ; dos, das, dare, dedi, datum : donner (en latin). Sur ce, un vieux dinosaure de 19 ans vous salue, avec ses sept ans de latin dans les poches.







Palmarès