• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

nandayo

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 6 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • nandayo 31 juillet 2009 12:32

    En fait, statutairement le budget voté par chaque Etat américain doit être en équilibre, pas de déficit autorisé (lors du vote) pour plus de 40 d’entre eux, c’est pas les 3% de Maastricht, c’est 0. Donc comme, c’est l’un des états ayant le plus de dépenses notamment sociales qui s’aggravent énormément en temps de crise, il fallait soit augmenter les impots (solution démocrate), soit réduire les dépenses (solution pronée par les républicains). En Californie, il faut que le budget soit votée à plus de 60% par le parlement, et donc ils ont mis un temps fou à se mettre d’accord, d’où la soit disant faillite où ils ont émis une pseudo monnaie en attendant de pouvoir régler le problème.

    Donc oui, la Californie a des problèmes, et les solutions adoptées sont plutot radicales (en particulier pour nous européens), mais de là à dire que cette histoire illustre la chute du système...La crise financière qui a engendré cette crise économique se suffit largement.

    PS : Effectivement la France a grosso modo le même niveau de déficit que la Californie, et leurs solutions radicales (du point de vue de l’impact social) sont inenvisageables chez nous, et de toutes façons très court termistes. Donc pas de quoi se réjouir.
    Et pour les fans de l’équilibre budgétaire, voilà à quelles extremités peuvent conduire ce dogme (proposé par Bayrou notamment) dans certaines circonstances, ; c’est à dire un état payant ses fonctionnaires avec une monnaie de substitution pedant plusieurs semaines avant de parvenir à un accord, celui-ci ayant « bizarrement » été trouvé quand les banques ont annoncé les unes après les autres qu’elles n’accepteraient plus cette monnaie comme dépôt



  • nandayo 30 juillet 2009 18:52

    "Soit. Mais c’est se limiter à une vision purement matérielle de la vie. cela amène à écarter tout phénomène ou constatation qui n’est pas reproductible directement en laboratoire. C’est une vision particulièrement pauvre et réductrice de la science et par là-même de la vie"

    Non, c’est se limiter à une vision scientifique de la vie, c’est à dire à étudier des phénomènes qui expliquent le monde qui nous entoure par des liens causes/conséquences, des hypothèses testables,...La science dure ainsi qu’une grande partie des sciences dites humaines n’ont pas (plus depuis quelques siècles) pour but de répondre aux questions liées à la spiritualité. Seule la philo (pour des raisons historiques) s’en préoccupe encore.

    Le seul impact de l’hypothèse Dieu est d’enlever toute valeur prédictive à la théorie, or celle dernière sans lui donne plutôt des résultats intéressants"
    Affirmation auto-proclamée. Pourquoi une création d’origine divine serait non prédictive du moment qu’elle s’intègre à une planète pourvue de lois physiques et biologiques ? Le créationnisme peut tres bien s’accompagner de possibilités d’évolution importantes. Pourquoi avoir une vision si limitée ?

    Non, dans l’intelligent design (ID), l’intervention divine dans l’évolution n’est pas uniquement à l’origine de l’Univers mais tout au long du développement de la vie. Or si un système peut évoluer sous l’influence de facteurs qu’on ne peut ni maitriser, ni controler, ni mesurer pour en évaluer l’impact (genre la volonté divine...), il est impossible de mener des observations scientifiques et d’en tirer une théorie.

    La volonté de certains croyants (inversement de certains athés) d’utiliser la science pour prouver l’existence (l’absence) de Dieu ne sert à rien, ce n’est pas son objet. C’est vrai pour des tas d’autres choses (réincarnation, ...). En outre, dans le cas où l’on croit en Dieu, il est d’une prétention incroyable de prétendre savoir quelle est la volonté divine, et donc de pouvoir l’inclure dans des théories prédictives....




  • nandayo 30 juillet 2009 14:36

    Euh le créationnisme, une hypothèse ????!!!
    Non, il est présenté comme une vérité absolue qui n’a pas à se démontrer.
    L’ID est une hypothèse par contre, mais présente quelques problèmes :
    -Elle implique l’hypothèse que Dieu existe, ce qui n’est par nature pas démontrable scientifiquement (tout comme son absence d’ailleurs). Cette hypothèse ne peut donc pas être prise en compte dans une théorie scientifique
    -Pour les formes les plus « convaincantes », cela consiste à dire que « Dieu est le vecteur principal de la sélection naturelle » mais ne modifie pas les conclusions de la théorie de l’évolution (dans sa version actuelle) et d ’après le principe du rasoir d’Ockham, cette hypothèse n’apportant rien doit être éliminée
    - Le seul impact de l’hypothèse Dieu est d’enlever toute valeur prédictive à la théorie, or celle dernière sans lui donne plutôt des résultats intéressants



  • nandayo 30 juillet 2009 14:11

    D’après l’article cité comme source, il s’agirait de 296 000 milliards (trillions en anglais), donc effectivement des billions en français.

    Imaginez ce qu’un taux de défaillance même faible (genre 5%) peut impliquer comme somme (dans l’exemple, 15000 milliards soit un an de PIB américain).
    Et après on vous dit que la crise est finie...



  • nandayo 14 février 2008 14:30

    Je comprends bien votre point de vue sur les autodidactes et la valeur de l’expérience.

    Il n’empêche qu’il est troublant qu’il soit impossible de supprimer les numerus clausus sur les taxis, alors qu’on aurait pu leur rembourser leur license. D’ailleurs, si la mesure est réellement positive pour le pays, cela devrait à terme dégager plus de bénéfices que le coût de la compensation du préjudice lié au coût de la license.

    Mais surtout, comment imaginer qu’il faille absolument un diplôme pour être coiffeur alors que l’expérience seule suffirait à compenser la formation longue imposée aux infirmières (quid du calcul de dose, des formations sur des pathologies auxquelles les aides soignantes n’auraient jamais été confrontées ?). Donc confier votre vie à ces personnes est moins important que vos cheveux ??

    La Validation par l’expérience est une opportunité très intéressante à condition que sa mise en oeuvre soit réglée au cas par cas, et non par clientélisme.







Palmarès