• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Nazim Dalachi

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 55 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Nazim Dalachi 10 juin 2011 05:01

    J’ai très bien lu votre introduction, vous dites ;

    « Le taux de chômage avoisine les 20 % (année 2004). Près de 8 millions (année 2002), soit 7 778 000, sont des célibataires de plus de 20 ans et n’ont aucune perspective de pouvoir fonder un foyer, à cause notamment de la crise du logement et du problème de l’emploi … »

    Vous parlez de 20% de chômeurs puis vous dites que près de 8 millions soit 7,78 millions sont des célibataires. Le lecteur conclu qu’il y a 7,78 millions de célibataires chômeurs, ce qui est totalement faux , car avec la population active de 2002 , qui était de 10 millions , et si l’on reprend le chiffre de 20% , cela fait fait un total de chômeurs de 2 millions, dont une partie est célibataire.

    Si vous vouliez dire qu’il y a 7,78 millions de célibataires qui travaille ou pas, votre phrase est confuse.

    Du reste contrairement à ce que votre introduction laisse penser, le nombre de mariage explose depuis 2000, il est passé de 177 548 en 2000 à 345 000 en 2010, Ce qui fait un doublement en 10 ans. Ce qui laisse à penser que beaucoup plus de gens trouve le moyen de fonder un foyer, même si il est clair que la proportion de gens qui n’ont en pas les moyens est loin d’être négligeable.
     


  • Nazim Dalachi 8 juin 2011 15:29

    « Le taux de chômage avoisine les 20 % (année 2004). Près de 8 millions (année 2002), soit 7 778 000, sont des célibataires de plus de 20 ans et n’ont aucune perspective de pouvoir fonder un foyer, à cause notamment de la crise du logement et du problème de l’emploi … » (01)

    Monsieur Rekik, il ne faut reprendre des bêtises bêtement , surtout lorsqu’il s’agit de chiffre, l’ensemble de la population active de l’Algérie était aux allentour de 10 million en 2002 à tout cassé

    Pour ne pas trop se casser la tête , je reprends juste la définition de wikipedia

    La population active se définit comme l’ensemble des personnes en âge de travailler qui sont disponibles sur le marché du travail, qu’elles aient un emploi (population active occupée) ou qu’elles soient au chômage (population active inoccupée) à l’exclusion de celles ne cherchant pas d’emploi, comme les personnes au foyer, les rentiers. En général, l’âge est fixé entre 15 et 64 ans.

    Donc 20% de taux de chommage donne : 2 millions de chômeurs, parmi lesquels une proportion sont mariés. Comment diable êtes vous arrivés à trouvé 8 millions de chommeurs célibataires ?!!!

    De plus pourquoi vous sentez vous obligé, de prendre les chiffres de 2002, les chiffres de 2010 sont disponibles, ils ne sont pas top, loin de la, mais , ils sont inférieurs, c’est pour faire dans le pathos ?

    En plus toutes les satistiques sérieuses démontre qu’il y a une explosion du nombre de mariage depuis quelque années .

    Quant au recul de l’age du mariage surtout celui des femmes , c’est au contraire un indicateur de progrès, tout démographe qui se respecte vous le confirmera, les femmes font de plus en plus d’études et de plus en plus longtemps.

    Pour le reste, les mère célibataire subissent effectivement un calvaire, c’est regrettable, c’était le cas en France il n’y a pas si longtemps que ça et c’est toujours le cas chez beaucoup de familles françaises conservatrices.

    Pour la Kafala, je ne pense pas qu’elle pose plus ou moins de problème que l’adoption à la française.


  • Nazim Dalachi 18 janvier 2011 15:06

    Pourquoi vous trouvez mon ton excessivement sarcastique ? Contrairement à vous et Bouteflika, j’ai vécu en Algérie dans les années 90, et je suis mieux placé que vous pour savoir que l’extrémisme islamiste armé n’était pas une vue d’esprit dans les années 90 en Algérie. Les thèses que vous défendez , voulant démontré que ce n’est rien d’autre qu’une manipulation des services sont risibles d’où mon ton sarcastique. 

    Dans les années 90 quasiment toute les puissances occidentales ( à l’exception notable de l’Italie et dans une moindre mesure l’Espagne) ont misé sur l’accession au pouvoir des islamistes, non pas comme ils le prétendaient dans un souci de démocratie, mais par intérêt, exactement comme se fut le cas en Afghanistan dans les années 80.

    2 élément me permettent d’appuyer cela :

    - L’embargo sur les armes imposé à l’Etat Algérien dans les années 90.
    - L’imposition des recettes « d’ajustement structurelle » du FMI , dont a résulté la paupérisation de la population algérienne dans les années 90 et qui visaient a alimenté les maquis.

    Qu’il y ai eu des agents des services algériens infiltrés , c’est incontestable, ça fait parti de leur travail, d’ailleurs il y a eu des infiltrations dans le sens inverse aussi.

    Ceci-dit, il y a eu des de disparations forcées, d’exécution extra-judiciaires. et cela est injustifiable. Que les extrémistes laics (les éradicateurs) soient aussi totalitaire que les extrémistes islamiste est incontestable, personnellement j’espère que l’Algérie se débarrassera de tout les extrémisme (c’est pas gagner c’est sur..mais je pense que ça en prends le lentement chemin ), 

    Pour revenir à ce qui a déclenché la guerre civile en Algérie dans les années 90, c’est à dire l’annulation des élections législatives en 1992, et sur la pertinence de la décision, il est clair que plusieurs dizaines milliers de morts après , on peut en douter... Mais je vous avoue que je n’aurait pas aimé être à la place de ceux qui ont pris cette décision, et qui l’on fait sincèrement pour préserver le pays ( c’était pas le cas de tous loin s’en faut), car nous aurions abouti à une situation à l’Irakienne , c’est à dire une intervention directe des puissances étrangères et c’est exactement ce que voulaient ces puissances à ce moment la.


  • Nazim Dalachi 17 janvier 2011 10:47

    "Plus le GIA assassinait, plus les généraux algériens corrompus pouvaient serrer la vis à une jeunesse algérienne ayant autant envie de vivre que celle de Tunisie. La France participera à cette ambiance délétère, en faisant arrêter des opposants à Bouteflika présentés comme étant de redoutables islamistes coupables d’enlèvement de personnel d’ambassade : un montage éhonté, une propagande incroyable servie sur un plateau par Charles Pasqua aux autorités algériennes dix ans après (en 2004) ils y étaient toujours, au Burkina Faso ceux de Folembray. « La France leur paye toujours leurs pensions »

    Donc d’après en 1994 c’est Bouteflika qui était président en Algérie. Vous devriez faire un peu plus attention, car la vous avez pondu une grosse connerie. Boutef était planqué entre la Suisse et Dubai en 1994. Peut être que le portrait de Bouteflika dans le bureau du Wali (préfet), montré dans le film « des hommes et des dieux », vous a induit en erreur , ?

    Aller je vous donne le nom du président algérien en 1994, il s’appelait Liamine Zeroual. Vous devriez rectifier votre article, peut être sera-t-il un peu plus crédible. ?


  • Nazim Dalachi 14 mai 2010 20:09

    Oui Monsieur Franc, la lecture de vos commentaires m’amène à constater que vous êtes toute aussi intégriste, que vos alter ego extrémistes islamistes , et ce n’est en aucun cas une insulte, juste un constat.

     De plus vous faites preuve de paresse intellectuelle ; à ce propos j’ai fait un tout petit peu plus d’efforts, contrairement à vous, pour ce qui concerne le sujet, j’ai lu tout autant Al Jabri que Benard Lewis, mais il vrai que je n’ai pas comme vous la prétention d’avoir les lumineuses et puissantes intuitions de votre pensée, ni même votre structure mentale supérieure.

    Détrompez vous Monsieur Franc, la critique des musulmans et de l’Islam quelque soit l’appartenance communautaire, religieuse ou idéologique de son auteur, ne m’énerve nullement , elle ne m’offense pas non plus , il m’en faudrait beaucoup plus que cela , mais je sais encore distinguer entre critique objective et dénigrement communautariste et racialiste. sans même que ce dernier ne m’énerve ou m’offense, il me rappel juste vos alter ego.

    Lorsque vous faites référence au Concile Vatican II, on pourrait penser qu’il a eu lieu au XV siècle alors qu’il date de moins de 50 ans. De plus l’attitude qui consiste à vouloir calquer le même modèle de réforme et/ou d’évolution , est non seulement simpliste mais voué à l’échec, Al Jabri a justement,longuement abordé cet aspect dans son ouvrage : Democracy, Human Rights and Law in Islamic Thought. Mais je comprends que vous ayez un peu la flemme de le lire.

    Quant à l’ingratitude envers l’occident, détrompez vous, je ne jette nullement le bébé avec l’eau du bain , vous auriez pu le constater par vous même dans mes précédents commentaires, par contre je serais étonner que vous soyez capable d’admettre ce qu’ont apporté les sciences musulmanes à la renaissance occidentale, sciences musulmanes, elle même redevables a des civilisation qui l’ont précédé.

    Sur ce, je vous laisse à vos certitudes et aux puissantes et lumineuses intuitions de votre supérieure pensée.







Palmarès