• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

nefertiti

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • nefertiti 31 mars 2008 13:36

    Prof dans le secondaire depuis 15 ans, je ne peux que constater la dégradation de l’institution et le grand n’importe quoi qui y règne.

    Ce n’est globalement pas tellement le fait des enseignants qui sont pour la plupart aussi parents et qui essayent de faire au mieux avec ce qu’ils ont.

    Mais effectivement, on nous abreuve d’un jargon et d’un charabia pédagogique très souvent idiot et inutile. Nous avons en face de nous des élèves qui sont "biologiquement" incapables de se tenir assis face au tableau sans parler plus de 2 à 3 minutes, qui n’ont plus de limites verbales notamment. Que faire face à un élève de 5 ème (12-13 ans en moyenne) que vous reprennez pour la 3 ème ou 4ème fois en 10 mn et qui vous répond excédé : "mais merde, j’ai rien fait de mal m’dame, j’parle juste avec mon pote !!"

    Alors on râle, on perd de l’énergie, du temps, pendant qu’on se concentre sur celui là, les 24- 26 autres en profitent immédiatement pour au mieux se mettre à bavarder, au pire pour quelques uns se révolter avec lui-elle en en rajoutant une couche du genre "mais m’dame, il n’a rien fait de mal, il parlait juste."

    Et parfois (assez souvent d’ailleurs) arrive le pompon : "mais ça sert à rien ce que vous nous racontez madame, c’est des conneries l’anglais, l’hist-géo, la grammaire....", moi je joue au foot et je vais faire footballeur professionnel, j’gagnerai plein d’ thunes et les autres bosseront pour moi. !!

    La variante peut être "je vais faire la Star Ac ou la Nouvelle Star" et j’aurai pas besoin de bosser. (dixit des élèves qui pour la plupart ne savent même pas lire 2 notes sur une portée. !!)

    Et beaucoup de parents, quand on demande à les rencontrer nous font savoir qu’ils ont autre chose à fou..... que de venir se faire ch...... à l’école !!!!!

    Et ça nous démange fortement très souvent de flanquer une bonne baffe exutoire à ces sales mômes, pour leur remettre les idées en place, les faire taire immédiatement et pouvoir reprendre le cours avec tous les autres, qui ne demandent qu’à travailler. Mais non, l’enfant est roi, a tous les droits, et même quand on a une hiérarchie qui nous soutient, il n’y a en fait pas grand chose à faire. Les coller 2 ou 4 heures un mercredi après-mpidi ? Un certain nombre ne prennent même pas la peine de se déplacer, entièrement couverts par leurs parents. Et après ? Rien, nous sommes pieds et poings liés, aucun moyen de pression digne de ce nom face à des parents irresponsables, incultes qui pourrissent leurs gamins qui ensuite viennent pourrir la majorité des autres enfants qui souhaitent réellement s’en sortir.

    Et quand à la casse intellectuelle, au niveau qui s’abaisse, c’est vrai que moins on en fait, mieux on se porte. Même les bons élèves crient au scandale quand ils ont plus de 2 exercices toutes matières confondues à faire pour le lendemain !! Dans mes souvenirs des années 70, en CM1 et CM2, j’avais tous les soirs plusieurs opérations à faire, plus un problème de maths plus 2 ou 3 exercices systématiques de grammaire/orthographe et les leçons. Et franchement, je n’en garde pas du tout un mauvais souvenir.

    Avant toute chose, ce qui manque cruellement dans toutes nos écoles (de la maternelle au supérieur), c’est du calme, du respect, de la discipline, du travail et de la concentration. Ca à l’air très réac comme ça, mais comment faire travailler correctement des jeunes sinon ? Ce qui ne veut en aucun cas dire que je souhaite le retour à "lécole de la 3 ème république !" Mais à l’heure actuelle, je ne vois pas trop comment obtenir cela à grande echelle.

    Mais effectivement, les élites s’’en sortiront toujours et les autres seront de la parfaite chair à paté ouvrière précarisée, malgré tous nos efforts. La chance fera toujours qu’il y aura un ou 2 "petites gens" qui s’en sortiront nettement mieux que prévu, ce qui permettra d’affirmer haut et fort que le système fonctionne toujours !!.

    Et on continuera de supprimer des options à tour de bras, surtout celles qui peuvent paraitre "élitistes", et faire travailler plus ! On ne gardera que quelques options bas de gamme pour tenter de faire croire que l’on se décarcasse pour ceux qui ont des difficultés (ce qui est parfois vrai, mais n’est pas suffisant)

    Et on continuera à s’étonner que les petits français soient mauvais en langues étrangères, ne s’interessent plus aux sciences, ne sachent pas se concentrer, ne puissent plus se contraindre à travailler et ne soit plus capables de se comporter correctement face à des adultes !

    Nous sommes vraiment en pleine déliquescence et les profs sont les premiers à le regretter, mais ni notre hiérarchie au sens large du terme ni la société ne nous donne les moyens de faire les choses correctement. et les moyens, ne sont pas forcément financiers, mais moraux et disciplinaires !

     

     







Palmarès