• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Nek_Azul

Nek_Azul

Internet est la meilleure chose qui soit arrivée à la démocratie depuis  son invention car son indolente certitude la met en danger partout. Ceci et la propension naturelle et humaine à vouloir partager ses opinions font que je m’essaye à l’exercice. J’ai un parcours universitaire qui m’a amené aux sciences exactes en Algérie et aux sciences politiques en Belgique. Je travaille en tant que commercial chose qui n’a qu’un rapport lointain avec cette formation.

Tableau de bord

  • Premier article le 11/04/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 7 44
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires


  • Nek_Azul Ferratus 9 décembre 2007 20:53

    Pour répondre tout de suite à votre question, la France ne doit pas présenter des excuses à l’Algérie.....oui mais pas parce que le colonialisme était un phénomène historique, qui s’inscrit dans le mouvement des hommes, ce qui est discutable. En effet le colonialisme est un phénomène violent et il me semble qu’au niveau de l’éthique, du droit, de la morale ou de la justice l’homme est capable de faire la par des choses.

    Pour préciser mon propos je dirais qu’il ne faut pas confondre les excuses faites au peuple juif et celles faites au sujet de l’esclavage avec la question actuelle. Il viendra un temps où il semblera évident de les présenter. Les juifs ont vécu cette chose immonde qui les a fait devenir simplement une évidence historique, un consensus constant qui les désignent comme des boucs émissaires, des dangers latents pour les sociétés d’accueil et aboutir finalement à la shoah. Cette même évidence et ce même consensus ont donnés aux noirs l’attribut de « choses ». Faut il rappeler que « l’act of rights » date de 1964 et que la ségrégation est déclarée inconstitutionnelle en 1968 seulement. Beaucoup de lecteurs d’Agoravox étaient nés à cette époque. Cela pour dire que ces débats ne sont pas surannés et qu’il faut les entamer malgré tout. D’ailleurs, je ne crois pas savoir que leur gouvernement ait fait des excuses officielles...

    Quant au colonialisme, certains veulent présenter une vision angélique, mais quelles vertus peut avoir un phénomène violent ? Il s’est fait à coups de canons et de fusils et il a la particularité d’avoir ciblé une aire non occidentale : l’Afrique et l’Asie. Il ne peut aussi être confondue avec les différents conflits qui ont secoués l’Europe lors des siècles précédents avec perte et échanges de territoires. Le colonialisme français était défendu clairement dans les séances de l’assemblée de la troisième république comme une quête nécessaires de ressources et de grandeur, accompagnés il est vrais d’une mission auto attribuée de civilisation. Mais cela démontre que la vision de l’autre n’était pas celle d’un égal. Que dire des arguments comme, et les hôpitaux ? Et les routes ? Et les écoles ? C’est simplement ridicule ! Ainsi ces peuples étaient au temps zéro avant la colonisation définitivement figés. Ils n’auraient jamais eu l’idée d’augment la superficie des terres cultivées pour suivre l’augmentation de la population, ils n’avaient aucune technicité, avaient atteints le sommet de leur créativité, ne transmettaient aucun savoir, n’avaient aucune école, ne savaient pas se soigner............Eh non les algériens n’ont pas construits de centrale électrique avant 1830 car la machine de gramme a été inventée en 1871 et on ne peut rien leur imputer après parce que la France a phagocyté l’Algérie.

    Pour autant, la France ne doit pas présenter d’excuses à l’Algérie, en tout cas pas maintenant et ce n’est pas seulement entre ces deux pays. C’est l’attitude coloniale qui pourra faire l’objet d’excuses de la part de tous les pays qui l’ont exercée. Je ne confond s pas l’attitude coloniale et les crimes qui se sont produits à cette occasion. Ces crimes peuvent êtres condamnés et faire l’objet d’excuses particulières et distinctes. Si l’attitude coloniale qui pour vous reprendre est quelque chose de fluctuant et indiscernable, Ces crimes sont plus concrets. Bien sur il s’agit de donner des lieux, des dates et des noms. Ces excuses la peuvent venir des deux cotés pour des faits précis tout en tenant compte de l’inégalité de statuts et de droits des européens et des algériens instauré par l’état français.

    D’autre part le régime algérien est mal placé pour donner des leçons d’humanisme, de droit et d’équité. La seule légitimité dont il pourrait se revendiquer c’est d’être l’héritier de la guerre de libération. C’est le mythe fondateur et cela explique leur fixation sur la France, leur retour continuel à sa responsabilité. Bouteflika et les autres n’existent que par la France et leur dernière trouvaille est ce sujet des excuses. Les excuses de la France ne vaudraient que ce que vaut le régime algérien. La France ne doit donc pas présenter ses excuses, pas maintenant, pas à ce régime.


  • Nek_Azul Ferratus 1er novembre 2007 19:29

    Le contrôle, mot ou concept c’est une clé. On introduit une certaine distance n’est ce pas ? Avec vous même en vous greffant des bio ou nano- technologies. Tient donc des électrodes comme vous dites si ce n’est pour parfaire l’évolution c’est pour guérir. L’être humain ne se suffit plus à lui même il lui faut des trucs et des bazars pour s’inter- connecter ou appréhender le réel. Quant vous parlez d’expérience réelle et de simulation électronique, je vous dis que les choses sont déjà en cours. L’impasse a déjà été faite sur des devenirs possibles de l’espèce humaine au profit du choix de certains. Paranoïa ! , tu parles c’est la vielle rengaine du contrôle. Je m’amuse et je souris quant je me dis que la démocratie n’a servit finalement qu’a nous faire une transition douce vers je ne sais quel système totalitaire. En plus j’ai une certaine peine à constater que la propension humaine est la soumission plutôt que la liberté. Mystère de la Vie, de la Conscience, de l’Ego, de l’Ame. Simplifions les choses ! Au besoin par des mutations forcées ou accompagnées génétiques ou culturelles : Vive l’E- Sapiens Sapiens ! Mais franchement quant on réduit l’humanité à rien, quel et l’intérêt de contrôler Rien. Moralité les adeptes du contrôle sont au stade l’infantilisme, de la rétention et de l’expulsion anale freudienne. Honte à nous de nous laisser faire. Parenthèse : les école marxistes, néo- marxistes, ou encore l’école allemande ont bien décrit le devenir du capitalisme qui ressemble à sa caricature. Ceci dit le capitalisme est le système qui convient le mieux au Contrôle, (ressort principal du monde vivant), car il fait une place au plaisir.


  • Nek_Azul Ferratus 14 octobre 2007 17:40

    Le titre de l’article en dit trop ou pas assez. Vous y exprimez une certaine vision de la politique, peut être aussi de l’amertume et Fadela Amara dans tout ça ? Doit elle être le bouc émissaire de notre insatisfaction ou de note incompréhension de cette réalité politique

    En parlant des commis de service, on peut tout aussi bien citer, Jaques Attali, EricBesson, Jack Lang, Dominique Strauss Kahn, Bernard Kouchener, Max Gallo, Alain Fienkelkraut... Tous ceux qui veulent faire partie d’une ligne politique asexuée, au dessus de tout et soi- disant rationnelle. Je cite des intellectuels et des personnalités politiques qui ont acceptés un poste, une mission ou exprimé leur soutien.

    Nous sommes dans le monde des idées et des choix et faire croire que les options de sociétés ou les visions de l’Hommes sont neutres est une imposture. Dans cet ordre d’idée, je crains que la seule chose à laquelle il ne nous est pas permis de toucher et ce dont veulent nous convaincre les hommes politiques, c’est la sacralité du système économique capitaliste et libéral.

    Accordons à Fadela Amara ce qu’on l’a accordé à d’autres. Ce qui manques en général aux initiatives citoyennes et au monde associatif en particulier, c’est le pouvoir de décision et cela provoque souvent rancoeurs, déceptions et malentendus. Elle est actuellement à un poste où elle devra arbitrer, faire des compromis, utiliser ou pas la marge de manœuvre de ses convictions dans la majorité politique à laquelle elle appartient. Mais c’est trop tôt pour la juger, attendons pour voir.

    Quant à son style et à son vocabulaire, j’attends d’elle plutôt de la cohérence et de l’efficacité plutôt que la métamorphose de son allure vestimentaire ou l’usage d’un certain langage. Ce n’est pas son sens du convenu qui est guetté ou qu’elle revendique soudain les codes d’une certaine classe.

    Sinon nous somme bien à l’époque de la confusion. C’est partout et dans l’air du temps, c’est même une nouvelle idéologie. Il n’y a pas de différence entre la droite et la gauche, la bêtise et la médiocrité sont flattés autant que l’intelligence et la télévision nous pressente comme héros nationaux et phénomènes de société tous les psychotiques, maniaco-dépressifs ou immatures sous forme de fiction, reportages ou de teléréalité.

    Ferratus


  • Nek_Azul Ferratus 30 juillet 2007 17:08

    Je vais être perfide et je l’assume, vous remarquerez que c’est une femme qui le dit, en général le représentant le plus dangereux de l’espèce est la femelle !

    Surtout qu’elles ne se mettent pas à Penser ! Sinon ca part en Coui............

    Bon bref pour ma part tout en étant complètement hétéro, il y a longtemps que j’ai compris la doctrine de l’époque et la fourberie des femmes en conséquence je m’en méfie.


  • Nek_Azul Ferratus 4 mai 2007 23:26

    La visibilité est un des attributs de la démocratie. Cela permet de lever le voile sur des demandes, sur les personnes ou les groupes à l’origine de cette demande. Cela permet d’identifier les choses et cela a les vertus de la transparence.

    Ce n’est pas une source de conflictualité, c’est au contraire une demande de participation et d’écoute. S’il faut parler des kabyles spécifiquement à ce sujet leur demande n’est pas de se faire reconnaître une spécificité particulière en tant que citoyens français ou en tants que résidents.

    La politique ne manipule que des catégories opératoires. C’est dans ce sens que les kabyles veulent de la visibilité : affirmer simplement en tant qu’individus qu’il y a des atteintes portées au peuple kabyle et a sa culture et qu’ils sont concernés part leurs origines. Affirmer aussi en tant que citoyens français, pour beaucoup d’entre eux, que la real politique qui peut conduire la politique étrangère de la France vis-à-vis de l’Algérie ne peut faire l’impasse sur des violations constantes des droits de l’homme. De plus ces kabyles tiennent à affirmer qu’au-delà de ces raccourcis qui visent à démontrer qu’il y un déterminisme « culturel » qui explique la géopolitique du monde (catégorie opératoire) il y a bien des valeurs universelles (catégorie pas très opératoire en politique) de liberté qu’ils défendent car la démocratie et la laïcité sont inscrites dans leurs traditions et leur projet politique d’autonomie.

    Concernant votre avis sur le « phénotype » et les « mœurs », je dirais qu’il est heureux que vous ayez préféré ces mots à « génotype ». Ce qui peut être agaçant c’est que l’on vous impose des mœurs particulières ou que l’on rejette les votre, dans ce sens je peux être d’accord avec vous. La république permet et heureusement la différence. A cet égard le choix que veulent imposer certains à fait prés de 200.000 morts en Algérie et là je parle bien sur de l’intégrisme. En plus de cette barbarie et de cette idéologie totalitaire, les kabyles subissent en plus la répression du pouvoir algérien. Je ne veux pas entamer un autre sujet mais sachez que le régime algérien se fait un malin plaisir de cantonner les groupes terroristes résiduels en Kabylie et de se livrer à une politique de réislamisation de celle-ci, en déléguant des centaines d’imams dans chaque village kabyle, en gaspillant l’argent public à la construction de centaines de mosquées en Kabylie et en réinsérant les terroristes amnistiés dans la région.







Palmarès



Agoravox.tv