• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

nem

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 14 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • nem 10 juin 2009 13:42

     

    Du grand guignol, la gauche aurait gagné les élections. C’est aussi bon que la vision d’Hitler, des victoires de l’armée allemande à la fin de la Seconde Guerre mondiale.Quant aux messages qui préconisent l’option anticapitaliste pour le PS, afin qu’il puisse redorer son blason en faisant la conquête d’un électorat gauchisant. Désolé, mais il y a déjà un bonhomme sur ce terrain, c’est Besancenot. À voir ses résultats, ce n’est pas très porteur. Cette voie antilibérale est aussi crédible que le fameux plan B du référendum. Pour Europe Écologie, sa cohésion future est un véritable casse-tête, avec le superman européen qu’est Cohn-Bendit et l’anti européen militant qu’est José Bovet. Après l’agitation électorale Européenne, la vinaigrette devenue homogène, va voir ses deux éléments liquides se séparer.


  • nem 9 juin 2009 20:39

    Les verts sont à gauche première nouvelle.
    Demandez aux électeurs, ces électeurs qui ont voté pour la planète.
    Pourquoi n’ont il pas voté direct pour la gauche ?
    Alors arrêtez de spéculer, car chaque consultation a son propre enjeu.
    Quand aux abstentionistes, bien malin ceux qui savent ce qu’ils veulent !
    Ils n’ont pas voté, il ne comptent pas dans ce scrutin point barre.
    Quand au score, il est sans appel, c’est une sanction pour la gauche, avec un projet illisible et la guerre des chefs.
    Heureusement qu’ils ne sont pas au pouvoir ! Ségo présidente... on y est passé près ! Froid dans le dos ! breu ! breu ! breu ! breu ! breu ! 


  • nem 8 juin 2009 18:36

    Erreur message ci-dessus adressé à malqp


  • nem 8 juin 2009 18:30

    Il est très fort notre Président ! Il avait tout prévu et tout orchestré !
    C’est le Superman de la géopolitique !
    Eh vous, oui vous « Nobert Gabriel », vous croyez pas que vous poussez le bouchon un peu loin.
    Continuer à ramer, mais vérifiez votre compas, il doit être déréglé, au plus vous voulez aller à gauche, au plus votre bateau va à droite, mais courage, la terre est ronde et vous reviendrez peut-être au point zéro.
     


  • nem 8 juin 2009 17:28

    Traduction du message de Cursoux, qui est en mode source HTML.
     

    « Home », le film parfait : images, musique et voix off, parfaits. Soit.

    Les causes de la dégradation de notre environnement sont listées sans catastrophisme, de façon factuelle, mais rien n’est dit (ou si peu) sur l’impact de la démographie, et sur sa croissance. Or, à vue humaine le doublement de la population mondiale est une hypothèse assez solide.

    Si l’on admet que la pollution per capita pourrait baisser de 20% à 30% dans les 30 ou 50 ans, grâce à un changement durable de nos habitudes de consommation, l’on voit bien que le doublement de la population au cours de cette période amènera la pollution globale à un niveau très supérieur à celui que nous mesurons aujourd’hui. On sait que ce n’est pas acceptable. Mais on ne le dit pas, et « Home » non plus !

    L’hypothèse selon laquelle nous nous dirigeons vers des temps difficiles, pleins de bruit et de fureur, au cours desquels le système Terre subira une régulation forte n’est pas une simple expérience intellectuelle. Sera-ce le climat qui fera baisser la population de la planète pour la ramener à ce qu’elle peut supporter ? c’est possible (« le climat se venge ! » tel pourrait être le cri lancé par de nouveaux prophètes de l’apocalypse). Que 80% des hommes vivent à nouveau dans la misère noire, c’est aussi possible. Deux hypothèses terrifiantes quand on se laisse aller à imaginer les hécatombes qu’elles sous entendent.

    Le risque démographique est donc là, 210 ans après que Malthus l’ait annoncé. Ce n’est pas tant la production des richesses qui pose problème comme l’a écrit le pasteur anglican, mais bien celui de la pollution et de son impact sur le climat.

    Une vraie rupture s’annonce : il faut mettre le contrôle de la démographie au centre de nos réflexions en terme de risque pour la planète. C’est pour « Home2 », j’imagine.







Palmarès



Agoravox.tv