• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Bestofnews

Formation : Ingénieur mécanique des fluides + DESS commerce international
Poste : gérant de société

Tableau de bord

  • Premier article le 07/06/2008
  • Modérateur depuis le 22/06/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 4 33 62
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique







Derniers commentaires



  • Bestofnews 26 juin 2009 11:00

    Un article intéressant d’un violeur sud-africain repenti.




  • Newtoon 26 mai 2009 23:13

    C’est un peu inepte de vouloir carrément alimenter une voiture avec des panneaux solaires au-dessus de son garage ou maison, surtout que certaines régions sont fort peu ensoleillées (tout le monde voudrait alors s’installer dans le sud pour faire des économies substantielles).


     Ce processus doit être évidemment mutualisé et externalisé dans des grandes centrales qui alimentent les particuliers (vous n’avez pas une centrale thermique ou nucléaire dans votre garage :lol :). 
    Ces panneaux auraient un bien meilleur rendement dans le sahara...

    « Crevette » fait une analyse juste de l’absurdité dans laquelle nous sommes tombés : celles des déplacements à tout crin pour aller travailler (ou s’amuser), quitte à passer des heures dans des bouchons.

    Prendre un job à 70-100 bornes de chez soi, afin d’avoir une belle et grande maison, ne semble choquer personne.

    Je me souviens aussi de mon supérieur hiérarchique qui m’avait regardé comme un fou lorsque je lui avait dit que je n’avais pas de voitures et n’en voulais pas (habitant alors sur Paris et travaillant en banlieue).
     Affronter les bouchons le matin les mains sur le volant lui semblait tellement plus naturel que prendre un RER et un bus tout en lisant un journal ou un livre ...

    Inéluctablement, le prix du pétrole va remonter sensiblement un jour, même si la crise dure. C’est une question de disponibilité de ressources. 
    Cela peut même prendre 10-20 ans selon la gravité de la crise mais cela remontera bien fort. Ce n’est donc pas la voiture un peu moins consommatrice qui nous sauvera (et le climat ... ce qui nous implique aussi) mais un souhait de réorganiser le modèle économique, dont le principe de mondialisation sans borne qui semble aller de soit.

    Ce n’est donc pas des voitures qu’Obama devrait se soucier, poussé qu’il est par les lobbys, mais de l’organisation sociétale et des valeurs de type « tout voiture » (dont les américains raffolent).

    Obama avait pourtant crié qu’il faudrait faire du changement mais tout ce que l’on voit pour l’instant est de nature peu ambitieuse car ce qu’il faut changer, ce sont les mentalités. 

    J’avoue que c’est une autre paire de manches que de dire « finalement, l’hydrogène, pas top ».


  • Newtoon 19 novembre 2008 18:03

    Votre théorie, telle que je la comprends avec mes pauvres moyens, semble finalement valoir le coup d’être étudié car une grande partie des experts sur le virus de la grippe espagnole disent que le système immunitaire a sur-réagi. 
    D’autres disent que les gens ne sont pas morts en raison du virus mais d’infections bactériennes suite à l’affaiblissement qu’a causé le virus (un peu comme dans le cas du SIDA, il me semble ).
    Donc, la croyance "classique" sur le fonctionnement d’une pandémie n’est pas aussi simple que ce que croient la majorité des gens (des sortes de "sales petites bébètes" qui nous empoisonnent la vie). Il est bien possible en effet qu’il y ait conjugaison d’effets externes et internes (au corps) pour qu’un virus devienne "super-mortel" parmi les humains. Toute la biologie n’est faite que d’interactions complexes.

    Il faudrait donc voir si l’aspirine a favorisé cette réaction immunitaire disproportionnée mais permettez-moi quand même d’en douter car entre 1,5 % et 3 % carrément de la population mondiale est morte lors du virus de la grippe espagnole ; cela m’étonnerait fort que l’aspirine fut utilisé par tous les gens qui sont morts dans le monde à ce moment-là (sinon, on aurait vu des cas de résistance selon les régions du globe riches et pauvres). Ne croyez-vous pas ? (c’est une question, pas de l’ironie).

    Concernant le lichen, ce n’est pas l’aspect parasitaire que je voulais souligné mais l’aspect symbiotique entre deux classes d’organismes.

    Relire ce qui est mentionnée sur la fiche Wikipédia (c’est assez dingue quand on y pense, non ?).

    Je ne comprends pas votre insistance sur ATP = Vie. Il faudrait être moins réducteur à mon sens (sinon, sur la base de ce critère, on passera à coup sûr à côté d’une éventuelle vie extra-terrestre, c’est certain smiley )
    C’est vous que je trouve "conventionnel" et dogmatique maintenant ! :lol :

    Dans le cas du lichen donc, chacun des deux organismes ne peut vivre sans l’autre : ils ont fait un deal en quelque sorte et ne peuvent en sortir.
     
    Je dis aussi dans l’article que notre ADN comprend des bouts de virus. DONC Sans virus point d’humain  ! (tel que nous le connaissons) ! Tiens ! Je viens de retourner votre argument sur l’aspect parasitaire ... smiley
     Virus et humains, même combat ! (la reproduction)

    Concernant la vidéo sur le virus, elle simplifie effectivement car il y a bien entendu attirance chimique comme vous le dite (pas de "petites ailes d’insecte" :lol :). Cela n’empêche que l’apparence du virus sur la surface de la bactérie est exacte (j’ai vu dans un Pour la Science une photo au microscope d’un virus et c’est bien cela : cela m’a d’ailleurs choqué car je pensais que c’était plus frustre).
    Cette "chimie" n’empêche pas donc que cette sorte de mécanique, même automatique, fait bien penser à quelque chose de "vivant" (pour moi au moins). Maintenant, comme je vous l’ai dit, c’est de l’intuition perso car la définition de la Vie est très très floue.
     
    Désolé mais je n’adhère pas à votre idée centrale de "déséquilibre", en particulier par la température. Je ne dis pas qu’elle est fausse mais qu’elle me semble pas être la raison principale même si elle peut contribuer. 

    D’ailleurs, le virus de la grippe espagnole a frappé conséquemment en été lors de la première vague en Europe (ce qui a étonné les spécialistes).
    C’est maintenant bien connu et cela me semble logique : si les virus se propagent mieux l’hiver parmi une population, c’est parce qu’ils survivent plus longtemps dans les mileux chauds, humides et confinés. Or, en hiver, on vit souvent dans des milieux (sur-)chauffés et on se réfugie tous "près du poële" smiley (+les "chaud-froids" stressent nos organismes sûrement). .

    Le froid déclenche aussi davantage d’éternuements mais sinon le froid en lui-même ne fait rien au corps http://www.youtube.com/watch?v=feiaQG6lFRI

    Enfin, le chauffage désèche les muqueuses de nos voies respiratoires (nasales par ex) et les rend plus perméables pour une infection virale. Enfin, c’est ce que j’ai appris et cela me semble tenir la route.

    Je vis d’ailleurs très bien dans du 12°C chez moi... (sain, écologique, économique ...).


    PS : je vous félicite en tout cas d’avoir bien élargi la discussion. Votre premier commentaire me semblait trop vague et provocateur et je me suis trompé sur votre compte en croyant que vous n’aviez pas de base scientifique derrière vos arguments. Voilà qui est bien plus constructif ! smiley

     



  • Newtoon 19 novembre 2008 10:22

    Votre commentaire a le mérite d’expliciter bien mieux votre pensée et cela éclairera le lecteur.

    Ce que je comprends, et qui est une hypothèse intéressante à creuser effectivement, est que vous pensez que l’Homme aurait catalysé, par ses progrès scientifiques (et économiques...), certaines pandémies (selon vous, au travers de la diffusion de l’aspirine). Je crois cependant qu’il y avait bien virus. On l’a d’ailleurs retrouvé, ce virus (et recréé en labo).

    Cela rejoint d’ailleurs en quelque sorte ce que dit le rapport de l’ONU concernant le fait que certains paramètres causés par l’homme, réchauffement climatique, l’urbanisation etc. sont d’excellents facteurs pour favoriser une prochaine pandémie.

    Concernant la chimie et son rapport à la biologie, je ne vais pas rentrer dans le débat sur les disciplines.
    Je vous renvoie à un dessin humoristique qui me semble d’à propos : http://vi.sualize.us/view/newtoon/c2987af9b72bb64841412ff491796da1/

    Pour en revenir aux virus et pour savoir s’ils sont vivants ou non, personnellement (mais cela n’engage que moi), j’ai du mal à ne pas les voir comme partie intégrante "Vivant" quand je vois certaines vidéos montrant comment ils fonctionnent (en partant du principe que cette vidéo décrit correctement la réalité).

    http://www.youtube.com/watch?v=Dh4C-qmfuro

    Le fait qu’ils soient des parasites ne pouvant se débrouiller sans la présence de cellules à infecter (pour leur énergie) ne me choque pas pour une définition du vivant (il y a quantités de parasites bien "vivants" à notre échelle qui sont dans le même cas). Il suffit de prendre l’exemple de l’étonnante vie symbiotique du lichen http://fr.wikipedia.org/wiki/Lichen . C’est juste que définir la "Vie" est bien plus complexe qu’on ne le croit. On vient bien de découvrir que les "cailloux" suivent aussi une Evolution (http://esciencenews.com/articles/2008/11/13/mineral.kingdom.has.co.evolved. with.life ) et quelques uns croient fermement que la Terre tout entière est un superorganisme (http://fr.wikipedia.org/wiki/Hypoth%C3%A8se_Ga%C3%AFa ) . Pas évident de dire aujourd’hui ce qu’est la Vie ...

    Bref, pour résumer, vos arguments n’enlève rien du tout à la conclusion de mon article : il faut se soucier d’une prochaine pandémie, quelle que sera sa nature et son origine.

    Nombreux sont ceux qui pensent que cela n’arrivera jamais plus (voir un des commentaires plus haut). Or, il y a bien chaque année des épidémies de grippe et de gastro-entérite dans notre pays (malgré l’hygiène et les progrès de la médecine). N’oublions pas de manière humaine et arrogante la menace qui pèse au-dessus de nos têtes.

     



  • Newtoon 18 novembre 2008 14:10

    Effectivement, je suis un "physicien" à la base et mon intérêt pour la biologie est arrivé sur le tard et je n’ai évidemment pas les compétences pour mettre en doute ce que disent les spécialistes a priori (on peut toujours essayer effectivement mais ce serait très hasardeux). Mon article est un article de vulgarisation.

    L’objet de mon article n’est de toute manière pas d’essayer de "chercher la petite bête", c’est-à-dire de rentrer dans la polémique mais de donner l’alerte sur ce que pensent la majorité des spécialistes (qui ont peut-être tort mais à qui se fier dans ce cas ?).

    Je ne vais pas non plus commencer à remettre en cause la définition actuelle des virus. Comme je l’ai dit, et je le répète, on s’accorde à dire qu’ils sont à la frontière du vivant et ils n’ont pas d’autres "intentions", pour reprendre votre terme (et pas le mien) que de se reproduire au mieux.

    Si j’ai bien compris là où vous voulez en venir (corrigez-moi si je me trompe), vous opinez qu’ils sont peut-être des créations des cellules vivantes (ce qui est très fort de café mais pourquoi pas).

    Dans tous domaines scientifiques, il y en a qui remettent en cause le consensus et les dogmes et c’est bien (Einstein l’a fait avec le succès que l’on connaît par ex mais on pourrait citer Darwin), tant que l’on reconnaît ouvertement que l’on diverge de la théorie en cours et que l’on prend des risques.

    L’article que vous donnez en référence ne cite pas une seule fois les virus mais parle d’ un phénomène curieux concernant l’apoptose (suicide cellulaire) et son impact sur les cellules immunitaires. J’ai l’impression que vous extrapolez par avance (ou alors donnez d’autres sources complémentaire !).
    On est donc dans le domaine de la spéculation pure et simple (tant qu’il n’y a que cette source).

    Concernant l’aspirine, je comprends vos déclarations mais je ne vois pas bien où vous voulez en venir (surtout dans le cadre de cet article). J’ai peur encore qu’il s’agisse d’une spéculation très hasardeuse (comme mon commentaire type "théorie du complot" donné plus haut mais je précise bien, pour ma part, que c’est hyper spéculatif).

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès