• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Neymare

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 15 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Neymare 20 mars 2009 16:30

    Je vous accorde le crédit concernant ce procès, je suis visiblement moins bien informé que vous (c’est pourquoi je vous ai dis que je douterais fortement si j’étais juré).
    Celà n’empeche pas que je le crois coupable, il n’y a pas de fumée sans feu, mais bon après tout mon avis on s’en fout
    QUand au débat sur la démocratie, il est ici tout à fait hors sujet, et d’ailleurs je ne suis peut etre pas d’un avis différent du votre : pour moi la démocratie réelle n’existe pas. Le peuple n’a jamais réellement le pouvoir : il vote pour des types qui lui mentent et qui, une fois élus, font ce qu’ils veulent.
    Celà étant, la séparation des pouvoirs et une justice saine ne font pas partis des priorités de notre gouvernement, je suis tout à fait d’accord.
    QUand à l’élection de sarko c’est bien 62 % des corses qui ont voté pour lui (contre 53 % des autres francais), et je n’ai pas dit que je les tenais pour responsable de l’élection de sarko mais ça montre bien que les corses ne sont pas plus clairvoyant que les autres politiquement, et rien ne nous dit que si vous aviez l’indépendance vous n’installeriez pas un bon petit gouvernement facho (c’est comme ça que se terminent les luttes armées en général).
    Pourquoi ? parce que ce qui soude un groupe autour d’une idéologie et qui fait faire n’importe quoi à ses membres est la base meme du lavage de cerveau fachiste (je vous invite à voir sur ce sujte le film "la vague").
    Voilà pourquoi je pense que, bien que Colonna dans le fond n’est pas un mauvais bougre (comme sans doute nombre de nationalistes corses), il a eu la faiblesse de faire une telle betise.
    Enfin, pour terminer, on peut libérer son pays par la violence à une condition : que l’on ait le peuple derrière soi. Et je ne pense pas que le peuple corse soit en majorité pour l’indépendance (85% y est opposé), ce qui rend cette lutte stérile et injustifiée. Et d’ailleurs, il existe plus de francais de métropole en faveur de cette indépendance que de corse, ce qui finalement est assez plaisant.
    Et puis franchement il y a autre chose à faire dans la vie que de se battre contre des moulins surtout sur une ile aussi joli, alors profitez de la chance que vous avez, on n’a qu’une vie.



  • Neymare 20 mars 2009 15:12

    Je suis tout à fait d’accord que les charges, que les interventions des enqueteurs lors de ce procès, que l’absence de preuve matérielle, que les pressions de l’extérieur etc... nuisent à la clarté de ce procès.
    Je vous avouerai meme qui si j’étais juré, bien que je pense que Colonna est le coupable, j’hésiterais quand meme à le condamner.
    Néanmoins, je dois nuancer vos arguments :

    - Les enqueteurs ont été pris en flagrant délit de mensonge mais sur d’autres affaires. Il n’est nul part fait mention de rancoeur entre les membres du commando. Quatre des six terroristes présents sur les lieux ont mis en cause Colonna devant les policiers de la Division nationale antiterroriste (attention : pas 1 mais 4).

    - Ils ne sont d’ailleurs pas les seuls à évoquer son rôle. Les épouses de quatre des interpellés citent aussi Colonna et l’ont vu en présence d’autres membres du commando avant et après le meurtre. (il existe néanmoins des contradictions entre les témoignages, mais je ne vois pas pourquoi elles auraient menti !)


    - le juge levert se contredit : ça ne prouve rien de plus que son incompétence ou une simple erreur

    Mais pour moi l’argument principal est le témoignage des membres du commando contre Colonna : pourquoi auraient ils menti à ce moment de l’enquete ? rien n’aurait pu justifier un tel mensonge, concernant leur ami. Et en plus leurs témoignages se recoupent. Difficile d’expliquer ça si on considère que Colonna n’est pas coupable.
    Quand à l’état de notre démocratie je ne vois pas ce qu’elle a à voir la dedans. La démocratie n’a jamais garanti l’équité d’un procès. C’est plutot de la séparation des pouvoirs (entre état et justice) dont vous voulez parler ? Dans ce cas là c’est vrai que sous sarko 1er on est mal barré. Mais vous les corses avez contribué à plus de 60% à son élection alors faut pas vous plaindre.
    Et puis quand on soutient des gens qui règlent leurs problemes par la violence, je ne vois pas trop en quoi on peut s’ériger en donneur de leçon



  • Neymare 20 mars 2009 10:21

    Evidemment qu’il y a des grosses zones d’ombre dans cette affaire. Et que l’enquete, les procès etc.. n’apportent rien à la clarté des débats.
    Après chacun se fait ses convictions en fonction de ce qu’il sait de cette affaire. On va pas se fader les 10.000 pages du dossier pour se faire un avis !!!
    Ce qu’il ne faut pas oublier c’est que Colonna a déjà été reconnu coupable lors du premier procès. Si ça a été le cas c’est qu’il existe un faisceau d’éléments allant dans le sens de sa culpabilité :


    - il a été dénoncé par ses amis sans que ceux ci aient été torturés et surtout sans que ceux ci soient le moins du monde obligé de donner son nom à lui : ils auraient pu donner n’importe quel nom.
    vous savez tous que si vous étiez dans la meme situation que les membres du commando lors de leur garde à vue, meme privé de sommeil, de nourriture, et sous la pression des flics, vous n’iriez pas donné un ami à vous qui serait innocent, vous préfèreriez dire la vérité (le vrai coupable) ou n’importe quoi à la place.
    On ne donne pas un ami sans raison.

    - il a été vu par les épouses du gang avant /après le crime en compagnie de membres du commando

    - il s’est enfui pendant 4 ans, un innocent ne ferait jamais ça, meme si vous etes corse vous comprendrez ça. (le corse vous dira : il est innocent c’est pour ça qu’il s’est enfui, c’est corse et très con)

    Maintenant il existe des éléments à décharge c’est vrai :

    - le témoignage faisant état d’un tireur blond et plus grand

    - la présence de 2 membres du commando et pas 3

    Après chacun se fait sa conviction en fonction de ces éléments. Concernant le procès lui meme, je suis en revanche, un peu de votre avis que le gouvernement y exerce des pressions (il essaie de faire des pressions sur toutes les questions d’actualité). D’autant que sarko en a fait une victoire personnelle de l’arrestation de Colonna (avec son cerveau de piaf il a pas d’autres grandes réalisations dont il peut etre fier, faut le comprendre).
    Après je pense que les juges seront suffisamment indépendants d’esprit pour juger en fonction de leurs convictions personnelles



  • Neymare 19 mars 2009 11:24

    Arrêtez donc de jouer les faux culs. Personnellement j’en ai rien à foutre de colonna ou d’une éventuelle vengeance. Mais vous savez parfaitement qu’il est au moins coupable de complicité, faut pas non plus prendre les gens pour des cons.
    Et malheureusement c’est une vieille habitude des indépendantistes corses : un jour on affirme un truc et puis comme par enchantement on change complètement d’avis quelques mois plus tard et personne ne sait plus rien !!!
    Ohé les gars faut pas non plus poussé mémé dans les orties. La culpabilité de colonna c’est vos potes (le commando érignac) qui l’ont affirmé à un moment ou son nom n’était meme pas cité dans l’affaire, c’est pas moi.
    Sa culpabilité elle est inscrite dans sa fuite et dans les phrases ambigues du premier proces du genre : "c’est ton honneur qui te dictera ta conduite".
    Que vous soyez de mauvaise foi je veux bien l’admettre après tout vous défendez votre cause, mais arretez de nous prendre pour des cons.



  • Neymare 19 mars 2009 11:02

    Je ne suis pas d’accord avec ton commentaire claudepapi : Je pense qu’un débat comme celui là meme s’il dérive beaucoup et que nombre de personnes disent des choses qui dépassent surement leur pensée peut etre élargi. C’est en effet assez stupide d’opposé le peuple corse et le peuple francais de métropole.
    EN revanche, on peut légitimement se poser des questions sur les indépendantistes, surtout quand ils commettent des crimes aussi stupides.
    Autant on peut comprendre une volonté d’indépendance à l’époque de Paoli, autant maintenant celà apparait comme un combat d’arrière garde de types désoeuvrés qui veulent se donner le grand frisson sans prendre trop de risques.
    Comme j’en ai discuté plus haut, il me semble que le peuple corse n’a finalement que des avantages à rester dans la république Francaise : la corse n’a visiblement pas les moyens économiques et industriels de son indépendance.
    Alors s’il s’agit juste de jouer les petits chefs chez soi ou de pouvoir se racketter en famille sans que la police francaise n’empiète sur cette "liberté", c’est plutot contraire aux interets du peuple corse cette indépendance.
    Alors commettre un crime pour ça, c’est vraiment ridicule. Maintenant que le procès soit biaisé ça ne fait pas plus de doute que la culpabilité de Colonna. On va pas y revenir sans cesse. Et après tout le procès d’erignac et sa condamnation à mort furent encore plus expéditifs, alors on va pas pleurer sur Colonna.







Palmarès