• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

nico

[1981] les yeux grand ouverts
[present] je cherche
[2046] rock-star, qui sait ?

Tableau de bord

  • Premier article le 02/06/2005
  • Modérateur depuis le 11/06/2005
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 17 68 57
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 207 144 63
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires


  • nico 4 octobre 2006 14:58

    Citer un texte en langue originale est une chose. Ne pas le traduire en est une autre.


  • nico 2 octobre 2006 16:23

    Merci ! Rarement je me fait une opinion en hâte, mais c’est là que j’ai arrêté de lire...


  • nico 21 septembre 2006 14:10

    110 kg de prospectus par an et par habitant ? Le chiffre me parait quelque peu gonflé. Quoi qu’il en soit, je suis grossièrement d’accord avec cet article. Le recyclage ne me convient pas. Les emballages et sur-emballages me dépriment. Tout le monde connait ces yahourts envoloppés d’une surcouche de carton, que l’on enlève avant de ranger le produit au frigidaire. On aurait besoin d’une norme de validation d’un produit pour la vente. Cette norme devrait s’assurer que tout produit commercialisé n’est pas suremballé.


  • nico 8 septembre 2006 11:28

    Vous avez raison, je suis partial sur ma définition du concept « science » et donc sur le caractère vérifiable d’une théorie scientifique. De la même façon que je suis partial sur les définitions des concepts « chien », « allumette »... Donc, plus que partial je suis fidèle aux définition des concepts.

    Vous vous trompez cependant en pensant que la science traite de connaissance. Je vais donc plus encore étayer votre thèse : la science ne traite pas de connaissance. Les scientifiques ont vécu des désillusions fortes durant le 20ième siècle. Un peu abusivement on pourrait parler des théorèmes d’incomplétude de Gödel pour illustrer le fait que les scientifiques depuis peu sont conscients que certaines vérités ne sont pas sensibles. Les scientifiques honnêtes admettent qu’ils ne parlent pas de *connaissances*, mais de *croyances fortes*. Dans un système axiomatique arithmétique classique (e.g. Peano) je sais que 2+2=4. Je suis capable de l’inférer de façon exhaustive en quelques lignes. Mais les mathématiques sont complexes, et certains théorèmes sont plus difficiles à appréhender, et il est parfois vain d’en donner une démonstration complète, étape par étape. Le dernier exemple parfait est celui de la démonstration de la conjecture de Poincaré. Perelman n’a pas donné toutes les étapes de sa démonstration, beaucoup de raccourcis ont été pris, l’intuition y est maitresse. La communauté a tenté de lui offrir la médaille Fields sur la base d’une *croyance forte* de la rigueur de la démonstration et par là même de la validité du théorème. On croit fortement en sa validité, jusqu’à ce que quelqu’un vienne à trouver un biais.

    Donc, vous avez raison, un fondement métaphysique de la genèse ne peut être méprisé. Mais la méthaphysique n’est pas une science. Là est toute la différence. L’ID n’est pas non plus une théorie scientifique, et c’est tromper un élève que de le lui faire croire. Aborder l’ID comme un exercice de pensée méthaphysique, par exemple dans un cours de philosophie, est peut-être utile pour forger un processus de réflexion différent de celui qu’impose la science par sa définition propre. La présenter comme une science est un mensonge pur. Je ne suis pas au fait des théories scientifiques actuelles à ce sujet, mais je crois fortement que la seule qui tienne un peu la route pour le moment est celle qui fut proposée par Darwin.

    Merci de votre commentaire.


  • nico 27 juin 2006 17:11

    Félicitations pour cette initiative !







Palmarès



Agoravox.tv