• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Nico

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Nico 2 septembre 2008 19:01

    La redevance audiovisuelle est souvent perçue à tort comme un droit à recevoir totalement gratuitement les chaînes publiques par tout moyen. La réalité est autre. Il s’agit d’une taxe dont l’assiette, vouée à s’élargir prochainement, est plus juste que si c’était payé par ceux qui n’ont pas de télé. Le paiement de cette taxe ne donne pas droit à mise à disposition gratuitement de tout moyen (téléviseur compris) permettant de voir les chaînes pour lesquelle on paie. S’apesantir sur le coût du décodeur TNTSAT n’a pas plus de sens que de pester sur le prix élevé du téléviseur. Au passage, le montant de 9,66€/mois est un peu erroné puisque RadioFrance perçoit une partie des 116€/an, mais une petite partie, c’est vrai.

    La question posée porte entre autre sur la raison pour laquelle les chaînes publiques sont cryptées. Réponse : tout simplement pour des raisons de droits. Le fait que la chaîne soit privée ou publique n’a rien à voir là-dedans. 

    Quand France Télévisions paie les droits de retransmission des JO, le montant de ces droits est calculé en tenant compte d’une exclusivité territoriale. Charge aux chaînes de protéger les ayant-droits en mettant en oeuvre des moyens de limiter l’accès au territoire. Le cryptage est un des moyens les plus simples, même si ce n’est pas le plus pratique pour le téléspectateur.

    Contrairement aux apparences, il n’y aucune exclusivité de l’offre pour Canal. Quiconque ayant quelques dizaines de millions d’euros d’économies peut construire une offre concurrent. Et la loi de mars 2007 oblige d’ailleurs les chaînes gratuites de la TNT à rejoidre cette offre, si elle existait.

    Nico
     







Palmarès