• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

nico333

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 46 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • nico333 29 mai 2009 14:01


    Je n’avais pas dit que les immigré etaient ’’plus lent que la moyenne dans leur travail« . J’ai dit qu’un immigré qui ne sait pas lire, qui ne parle pas bien le francais, suppose un encadrement plus important. Ce qui abaisse la productivité des encadrants.

    L’estimation des salaires reellement pratiqués dans les metiers du batiment n’a rien d’evident vu le niveau de travail au noir du secteur. Ne pas immaginer qu’un analphabete qui n’a que sont courage et ses bras a vendre ne concurencera pas l’autochtone sur le prix ( le salaire a priori son principal avantage concurentiel) semble etrange... Pour le moins.

    D’autre part restreindre l’impact economique d’un individu a sa productivité comme professionnel est une vision reductrice et donc fausse.

    Un individu qui remplit mal ses papiers abaisse la productivité des fonctionnaire ou autre qui traitent son dossier.
    Un individu qui ne sait pas transmetre a ses enfants la langue et les codes sociaux du pays dans lequel il vit abaisse la productivité des enseignants.

    Un individu venant de pays ou la corruption est sport national, ou l’usure, le versement d’interet sur l’argent est condamné par la culture et souvent meme puni par la loi, n’aura pas la meme propension a rembourser ses interet d’emprunts aupres d’une banque Kuffar qu’un jurassien protestant.
    D’ailleurs, la crise des subprime americaine n’est pas sans rapport avec une politique forcenée de lutte contre les discrimination. Avec comme objectif absurde d’appliquer aveuglement les meme regle prudentielle a un WASP calviniste et un noir du ghetto ou un latino venant d’un narcopays d’amerique centrale.
    La simplification des procedures, la confiance aveugle, » indiquez combien vous gagnez, votre engagement sur l’honneur nous suffit", ca marche tres bien avec un scandinave lutherien, tres bien avec un calviniste suisse ou americain, moins bien avec un francais, et pas du tout avec un ivoirien ou un mexicain.

    Il faut vraiment n’avoir jamais lu une ligne de max weber, ni lu aucun travaux sur les couts de transactions pour ne pas l’imaginer.

    Le meilleur exemple sur l’impact d’une societe multiethnique sur les cout de transaction, c’est le marché des diamantaire d’anvers tenu a 100% par des juifs orthodoxe. L’efficacité economique d’un marché tient pour une part importante sur la confiance, sur la possibilité d’anticipation des reaction de son contractant. Le fait d’etre entre juifs ultra religieux permet une confiance absolue entre les parties, ce qui permet d’echanger des sommes colossale sur un coin de table apres une poignée de main. Les cout de transaction sont des lors quasi nul. Collez leur une loi sur les discrimination, obligez les acteur a accepté 15% de marocain 3% de tamoul, 2,5% de chinois 24% de wallons et regardez comment ce marché evolu...


  • nico333 29 mai 2009 00:43

    Vous etes d’une pretention ahurissante avec vos subjonctif et vos copié collé minables.

    Quit a citer wikipedia, votre bible, amusez vous a commenter ce graphique :

    http://en.wikipedia.org/wiki/File:IQ-4races-rotate-highres.png

    Essayez de repondre a cette question sans faire appelle a l’inegalité culturelle, educative, ou genetique :

    Pourquoi 30% des prix nobel de chimie, de physique, de medecine et 40% des prix nobel d’economie ont ete remporté par des juifs ashkenases ?

    Si vous ne parvenez pas a repondre a cette question c’est que vos theories sont sans valeur.
    Et on parle la d’une tres faible differentiation genetique.

    Je conclurai ce fil en vous laissant à votre tour « dériver » avec vos élucubrations « quantitativistes » et cette idéologie raciste que vous incarnez, née des siècles passés et qui a vu au fur et à mesure de l’avancée des connaissances scientifiques ses fondements démontés les uns après les autres jusqu’à n’être plus évoqués aujourd’hui que par quelques vestiges séniles qui doivent assurément faire partis de vos maîtres à penser.

    C’est vrai : on parle aujourd’hui de" groupe biologique’’. Completement rien a voir....


  • nico333 28 mai 2009 17:14

    Parce que l’immigration africaine reduit la delinquance ?
    l’immigration africaine et arabe reduit le trafic de drogue ?
    l’immigration africaine et arabe pacifie la société ?
    L’immigration musulmane reduit le nombre de moutons egorgé ?


  • nico333 28 mai 2009 16:30

    non bien sur.
    J’ai pensé comme vous : « rien ne permet de dire que ce n’est pas un couple inuits ou un touriste coreen.’’

    J’ai pensé comme vous : » ce n’est pas parce qu’il s’agit d’un quartier peuplé a pratiquement 100% d’africain et d’arabe qui y a un lien de cause a effet avec le delabrement des partie commune de l’immeubles« 

    J’ai pensé comme vous : » qui n’a jamais vu une auvergnate octogenaire un marqueur a la main ecrivant ’’fuck israel« sur les mur ? »

    non je deconne je ne pense pas comme vous.


  • nico333 28 mai 2009 14:51

    Autant l’economie n’est pas ma branche autant la biologie oui. Je ne travaille certe pas sur la genetique des population mais quand meme je pense avoir quelques base en genetique.

    La dérive génétique touche les groupes qui se trouvent isolés et mène à terme à leur disparition. Le métissage assure au contraire la pérennité de l’espèce. N’en vous déplaise, ce sont des faits scientifiques incontestables et scientifiquement incontestés.

    Il n’y a aucune notion de pejoration dans le terme « derive ». Derive est synonyme de « differenciation ». Des mutation adviennent spontanément et se generalisent si elle offre un avantage selectif aux individus porteurs - c’est au programme de la seconde ou de la troisieme. La derive genetique des populations animales sont donc a peu de chose pres le contraire d’un phenoneme qui les menent a leur disparition, c’est souvent meme la condition de leur expansion sinon de leur survie.

    La probabilité qu’une mutation advenue dans une population du sahel vous confere un avantage decisif dans les société europeenne n’est pas si elevee que cela. Et vice versa. En terme de survie, un individu vivant a poil au milieu du sahel n’aura aucun interet a avoir un parent depigmenté et couvert de neavus.

    Sinon effectivement le metissage evite presque a coups sur les maladie « raciales » comme la mucoviscidose (blancs) la maladie de tay sachs ( juifs ashkenase) ou la drepanocytose ( africains). Mais aucune de ces population n’est menacé dans sa survie par ces maladie rare.

    Je ne connais aucun travaux demontrant que des population genetiquement isolee soient condamnées a disparaitre. Sauf a dire que les islandais ou les habitants d’ile indonesiennes sont des sous hommes degenerés. Ce que personne ne defend ( a part vous apparement)

    Mais la question la plus importante est celle la :

    Les difference entre groupe genetiques sont elle importantes ?

    En regle generale plus un systeme est complexe plus la notion quantitative devient caduque.
    Une elevation de la temperature de l’athmosphere terrestre de 3 degrés correspond a un passage de 286 K a 289 K soit , en terme d’energie, une variation de l’ordre de 1% .
    Une variation d’energie de 1% entraine un changement d’ere climatique. ’’Personne ne dira a avec 3 degree de plus la terre sera a 99% la meme qu’aujourd’hui". Ca n’aurait pas le moindre sens.
    Appliquer des determination quantitative en genetique des population donnent des resultat de cette nature. Des difference genetiques quantitativement tres faible peuvent avoir des consequence majeurs sur les capacité cognitive et physique comme sur le comportement.







Palmarès