• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Nicolas Penel

Nicolas Penel

Ingénieur de formation, j’ai 42 ans et je suis directeur marketing dans une société en lien avec l’agriculture. Marié et père de 3 enfants, j’aimerais que la société dans laquelle ils vivront soit plus juste.

Tableau de bord

  • Premier article le 16/11/2006
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 5 58
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires


  • Nicolas Penel Nicolas Penel 21 novembre 2006 20:02

    Merci pour vos allégations d’hypocrite et de mauivaise foi .... peu constructives. Vous n’êtes manifestemlment pas de mon avis, mais je trouve votre post de plus en plus pauvre du point de vue de son argumenatation. Ce n’est pas en vous en prenant à moi (sans me connaitre plus qu’au travers de ces quelques lignes) que cela donnera plus de poids à votre point de vue.

    J’espérais un contre argument différent de celui « d’hyprocrite » pour infirmer, « un petit dépassement de vitesse n’est pas dangereux, et donc ne mérite pas de sanction financière ni forcement un retrait de point » (cf arguments de l’article). Si votre argument c’est : « la vitesse c’est dangereux », vous pourrez toujours utiliser l’argument même lorsque que l’on roulera tous en trotinette !!!


  • Nicolas Penel Nicolas Penel 20 novembre 2006 20:11

    Si par principe les lois doivent être appliquées mais jamais discutées, parce que la perfection n’existe pas dans ce monde, on se demande à quoi sert notre parlement, nos hommes politiques, la démocratie, .... Il me semble que ce fourum est un espace de débat citoyen, où l’intérêt est bien d’améliorer notre cadre de vie. On peut être d’un avis différent de celui exprimé dans cet article, mais de dire « la loi c’est la loi » et on n’en parle plus est une position de ceux que j’appelle les intégristes de la sécurité routière. Ils ne souhaitent pas de remise en cause du dogme Sanctions Maxi et Limitations Maxi = sécurité. C’est pour certains d’entre nous un sophisme et surtout une contre vérité.


  • Nicolas Penel Nicolas Penel 18 novembre 2006 14:01

    Pour répondre d’abord à lyago2003, il n’a jamais été question dans mon article d’inciter qui que se soit à ne pas respecter LA REGLE. Quand vous insistez dans votre post sur le respect de la règle, je ne peux qu’être d’accord avec vous. Mon article dénonce que la règle n’est pas bonne en l’état (sauf du point de vue financier), car injuste. Mes propositions vont dans le sens de garder la sécurité, mais être plus juste. Comme je le précise dans une réponse précédante, une de mes proposition consiste à améliorer la règle en instaurant une vitesse ORANGE (ce que j’appelle tolérance), comme c’est le cas avec les feux rouges. Le feux orange c’est aussi la REGLE, mais c’est plus juste, car applicable sans vivre dans la crainte de se faire piéger au moindre petit écart involontaire et surtout non dangereux. En aucun cas cela diminue la responsabilité des automobilistes.

    Gingko nous fait part à son tour de la déviation financière du retrait des points pour le non port de la ceinture. Cela rapporte de l’argent, certes, mais détruit auprès de beaucoup de gens, la vision d’un règle juste et respectable. La tentation est alors trop grande pour certains d’un rejet en bloc du système dans la mesure où sa finalité n’est plus celle annoncée. J’appelle cela une dérive de type mafieuse, et je peux alors comprendre l’exaspération d’un nombre de plus en plus important des citoyens. Cette déviation conduit à créer 2 camps antagonistes : Les « bons et gentils » qui respectent la règle et les « chauffards » qui se permettent des écarts à la règle. Ces deux groupes ne peuvent plus se comprendre. Les uns parlent de sécurité, les autres de voleurs, taxeurs, ... car beaucoup savent que les petits écarts ne sont pas dangereux. Vous trouvez ça efficace (cf le nombre d’accident graves en augmentation) et bien ???? Moi pas.


  • Nicolas Penel Nicolas Penel 17 novembre 2006 10:36

    Je comprends Monsieur votre prudence et combien cette question à juste titre vous concerne. Quand je parle d’intégrisme, c’est parce que chaque fois que l’on parle de tolérance on entend, et vous même semble t il, des personnes qui ne voient plus que LA REGLE et perdent de vue son esprit. Je ne connais pas les circonstance votre votre accident, mais je doute fort qu’il ait eu pour cause un petit dépassement de vitesse.

    Un feu rouge a 3 couleurs, car s’il en avait que deux et que l’on verbalisait tous ceux qui passe au rouge, cela serait injuste. Pour la vitesse il en va de même. Instaurons une « VITESSE ORANGE » (c’est ce que j’appelle la tolérance) et punissons séveremment ceux qui passent à la vitesse rouge. Ceux qui passent systématiquement à la vitesse orange ont un risque plus fort d’être verbalisé : à leur risque et péril. Cela ne sera pas un facteur d’accident puisque c’est bien les grands excès (qui seront toujours sanctionnés) qui sont facteur d’accident.

    En physique vous avez raison, l’energie cinetique est égale la moitié de la masse multipliée par le carré de la vitesse (Pourrait on concevoir que les petites voiture de masse plus légère puisse aller plus vite, car l’energie cinétique est moindre ?). Mais le risque est fonction du danger (plus fort dans ce cas je vous l’accorde) et de sa probabilité d’apparition. Dans ce dernier cas, un camion arrêté au milieu d’une autouroute et visible qu’au dernier moment est un cas possible mais statistiquement très peu probable. Concevoir une règlementation sur de tels cas me semble très excessif. Il n’existe pas de risque zero, sinon on pourrait en arriver à interdire les accouchements car ils sont également risqués (et peut être plus que rouler à 150 sur une autoroute).Un peu de bon sens de nuit pas à la sécurité.

    Enfin il y a des gens (je ne pense pas à vous) qui jouent sur les peurs pour en tirer des avantages financiers. C’est ce que je dénonce. Je touve cela non seulement injuste, mais contre productif (sur le plan sécuritaire, pas financier bien sur) car la règle devient suspecte et contestable dans son essence même. Vous connaissez j’imagine l’esprit français sur les règles contestables ...


  • Nicolas Penel Nicolas Penel 16 novembre 2006 20:54

    Merci pour votre exemple de contrôle efficace et nécessaire.

    Cela ne justifie en rien une sanction pour un dépassement de quelques Km/h en terme de sécurité, sauf à considérer des intérêts monétaires. C’est ce que dénonce mon article mais pas la remise en cause de l’existance des radars. Je pense que vous aviez bien compris, mais vous préférez sans doute une diversion ....







Palmarès



Agoravox.tv