Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

nobody

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 155 0
1 mois 0 6 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires

  • nobody (---.---.---.177) 6 octobre 2012 15:20

    Si Wikipédia faisait une présentation erronée de Meslier, vous n’auriez pas manqué de me le faire remarquer...

    Sur le fond : vous faites dans votre article une présentation de la pensée de Meslier, et quand je vois qu’il énonce sous l’appellation de « preuves » de simples affirmations, j’en ai assez lu.

    Ce qui est important chez Meslier, ce n’est pas ce qu’il dit, mais le fait qu’en le disant il soit curé.

     Bonne route à vous aussi,

  • nobody (---.---.---.177) 5 octobre 2012 22:12

    La position de curé à l’époque est une position de notable, il y a fort à parier que Meslier, n’ait jamais été croyant et qu’il ait pris la fonction de curé parce qu’il y trouvait avantage, ce qui expliquerait son refus de quitter l’Eglise.

     Les exploits de Meslier se résument à l’UNIQUE anecdote d’une critique publique du Seigneur de Touilly. Pas d’autre vague signalée dans son parcours, ce qui signifie qu’il avait l’habitude de ne pas se faire remarquer (en bon apparatchik).

    Sur l’affaire de Touilly : « sévèrement tancé par l évêché , il aurait alors cessé de faire parler de lui, se réservant pour l’écrit posthume dont il a publié des extraits. ». On devine facilement un type aigri et pleutre déversant le fiel de ses frustrations dans ses mémoires.

    Son choix de vie est navrant, ce qui l’est d’avantage, c’est qu’il soit cité en exemple de nos jours : éloge posthume de la corruption, de la trahison et du mensonge.

     

     

  • nobody (---.---.---.177) 5 octobre 2012 14:29

    @Jean François


    Une chose est sûre : il était le contraire de ce qu’il prétendait être officiellement et a trahi ses voeux. Doit-on légitimer la trahison et faire l’éloge du mensonge ? Dans ces conditions y a t’il encore dans le monde une place pour l’honnêteté et à la sincérité ?

    Nous essayons tous de ne pas céder à la facilité (corruption), et nous pouvons nous honorer des choix que nous avons pu faire lorsqu’ils préservent l’honneur. Le choix vie de Meslier est navrant, et ne donne pas envie de connaître sa pensée. 

  • nobody (---.---.---.177) 5 octobre 2012 13:34

    Un curé converti à l’athéisme me ferait penser par analogie à un syndicaliste converti au libéralisme...Un syndicaliste qui ferait mine de défendre la classe ouvrière le jour, mais qui écrirait des mémoires la nuit pour y expliquer que les prolétaires sont des bons à rien (des assistés), que le salut ne peut venir que de l’initiative privée et qu’il convient donc de baisser les impôts des riches, que la baisse des salaires est le seul moyen de préserver la compétitivité, etc.


    Je suis plein de tristesse pour lui. 

  • nobody (---.---.---.177) 29 septembre 2012 21:04

    @Morphéus

     Nous adorons tous, d’une façon ou d’une autre. Même ceux qui se croient athées adorent.

    Ne sommes nous pas actuellement confrontés à une MORALE omniprésente qui nous est distillée par le biais d’un CATÉCHISME médiatique, mis en scène par ses GRANDS PRÊTRES (hommes politiques, experts et journalistes) à l’occasion de MESSES (JT ou émissions à thèmes) ?

    Cette morale ne nous produit-elle pas ses DOGMES, ses BLASPHÈMES et ses EXCOMMUNICATIONS ?

     N’avons-nous pas vu également plusieurs CROISADES se mettre en place afin d’apporter les lumières de la civilisation à des populations soumises à l’obscurantisme. 

    Les humains sont des êtres de FOI, ils ont besoin de croire, nombreux sont ceux par exemple qui VEULENT CROIRE que :

    • l’Union Européenne a été construite pour garantir la paix…et elle est au service des citoyens.
    • L’Etat Providence est là pour toujours.
    • nous vivons en DÉMOCRATIE (comme si le simple fait de voter constituait le fait démocratique)
    • les PARTIS politiques ont le pouvoir et la volonté de changer l’ordre des choses (alors que leur rôle est de nous diviser afin de garantir la pérennité du système de domination actuel).
    • la République est garante de l’EGALITE (alors que l’écart de revenus entre les riches et les pauvres ne cesse de se creuser).

    Etc, etc. Autant de divinités protectrices et d’actes de FOI qui ne sont que de pures spéculations.

    L’athée sans qu’il le sache est lui aussi un religieux, il a simplement décidé d’adorer d’autres divinités que celle du Livre : il est selon la définition de la Bible un idolâtre (quelqu’un qui adore une image, une idée ou un objet).

    Si Dieu ouvrait demain la Mer Rouge devant nous, les incrédules n’y croiraient pas : en effet ILS NE VEULENT PAS croire ! Ils chercheraient désespérément où pourrait bien se cacher la supercherie…

    Un chrétien est simplement touché DANS SON COEUR par l’enseignement de Jésus, et c’est pour cette raison qu’il croit. Il s’agit d’un phénomène d’EVEIL de notre sensibilité. Tous les miracles de l’univers ne peuvent remplacer ce miracle là !

    Je vois que vous classez les individus que vous ne comprenez pas dans la catégorie des ignorants. Je m’étonne de votre peu de curiosité : ne se pourrait-il pas que d’autres vivent des expériences qui vous soient étrangères (la manifestation de l’Esprit), et que contre toute attente l’ignorant ce soit vous ?







Palmarès