Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

nobody

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 144 0
1 mois 0 1 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires

  • Par nobody (---.---.---.80) 1er juillet 2012 12:02

    @Anaxandre

     Ce que vous prenez pour le pouvoir, n’est qu’une de ses composantes. La nouvelle religion s’établit CONTRE les anciens systèmes de valeurs, ce qui était autrefois perçu comme le MAL est en passe de devenir sur bien des sujets le BIEN : les valeurs sont en cours d’inversion.

     Ce qui unit les courants de ce mouvement peut être leur commune aversion d’un même ennemi (par ex. l’Eglise catholique ou la nation), ces courants ne sont pas forcément homogènes et peuvent se diviser ou entrer en opposition au gré du processus : le cas ONFRAY en est peut-être l’expression.

     L’ANTIracisme et l’ANTIsémitisme ont le plus souvent opté pour des postures ANTInationales, au final ils ont accouché de l’ANTIsionisme…l’arroseur arrosé : celui qui ouvre les portes de l’Enfer (= la division = le communautarisme) est le premier à se brûler. Les manipulateurs ont oublié (en même temps que leur culture), que le Diable n’est au service de personne, il ne sert que ses propres intérêts.

     Les complotistes ont leur idée sur le sujet. Je ne suis pour ma part pas sûr que la manœuvre soit organisée, ni que les divers intervenants agissent de manière consciente : les choses se mettent en place parce qu’un certain nombre de valeurs et de concepts servant des intérêts disparates se sont imposés, composant chacun le puzzle que nous voyons s’assembler.

     S’agissant d’une religion en négatif agissant CONTRE, on pourrait tout simplement dire qu’un ESPRIT de rébellion unit les courants en action… Il sera intéressant de voir jusqu’où ils seront capables d’aller.

  • Par nobody (---.---.---.80) 30 juin 2012 17:23

    @Anaxandre

    Je suis (en principe) vacciné contre la manipulation d’où quelle vienne. 

    Sur l’article en lien, signé Caviglioli, dans lequel on peut lire çà : « L’idée centrale de ce « plaidoyer » est que le monothéisme juif, avec sa « violence intrinsèque exterminatrice » a inauguré les plaies de l’Histoire que sont les massacres ethniques et les génocides. »

    Les juifs auraient introduit le Mal dans le monde…On ne peut reprocher à certains membres de la communauté juive d’émettre des critiques.

     Sur la pensée unique : il est vrai qu’une nouvelle morale, dotée de nouveaux dieux, avec ses mythes et ses légendes s’est insidieusement installée et voudrait nous imposer son mode de pensée. Il y a ainsi divers sujets qui ne sont pas abordables sous certains angles, et d’autres ne sont plus abordables du tout faute d’excommunication médiatique. Nous pouvons remarquer au quotidien l’impact de cette nouvelle morale autour de nous. Une nouvelle RELIGION est en place, animée par ses grands prêtres : les médias  !

    La nouvelle religion a ses guerres saintes : la libération des peuples opprimés. Elle a défini des blasphèmes, des rites, bref elle rythme notre quotidien.

    Je m’étonne dès lors de voir des intellectuels s’agiter, au nom de l’athéisme, contre les religions monothéistes, au moment même où la pratique religieuse n’a jamais été aussi faible…On pourrait se demander si leurs gesticulations ne sont pas destinées à détourner l’attention de la foule sur le changement de paradigme en cours.

    Nous aimerions voir M. ONFRAY nous parler de cette nouvelle religion…de celle qui a le POUVOIR en ce moment, et qui nous distille jour après jour son crédo. 

  • Par nobody (---.---.---.80) 30 juin 2012 12:30

    @l’auteur


    Pourquoi les juifs n’auraient-ils pas le droit d’exprimer un point de vue critique sur cet ouvrage ? 

    Est-ce qu’exprimer un point de vue différent des la bienpensance athée serait selon vous une preuve d’obscurantisme ? Quelles limites fixez vous à la liberté d’expression ?

    Ne regarde pas l’intolérance qui est dans l’oeil de ton voisin, mais regarde celle qui est dans le tien...
  • Par nobody (---.---.---.80) 26 juin 2012 20:46

    @Morpheus


    Une erreur s’est glissée dans mon texte initial, je vous prie de trouver les paragraphes en question corrigés (même si je suis sûr que vous aviez compris le sens qu’il convenait de leur donner).

    L’héliocentrisme est initié et développé par Nicole Oresme (évêque), Copernic (chanoine) et Galilée. Dans les années 1620, après la censure de ses thèses, Galilée passe un mois à Rome où il est reçu plusieurs fois par le pape Urbain VIII. Ce dernier lui soumet l’idée de son prochain livre Dialogue sur les deux grands systèmes du monde, ouvrage qui présenterait de façon impartiale à la fois le système aristotélicien et le système copernicien. Il charge Galilée de l’écrire. Galilée a ensuite eu des ennuis parce qu’il n’a pas présenté comme prévu les deux systèmes, il a ridiculisé le géocentrisme, et s’est vu condamné (à résidence à domicile).

    Ainsi donc des religieux chrétiens conceptualisent l’héliocentrisme grâce à un évêque et un chanoine, et le pape lançait le débat au sein de la communauté scientifique. Comme obscurantisme religieux on peut faire pire ! Les grandes découvertes ont eu lieu en occident chrétien : pourquoi l’héliocentrisme n’a pas été découvert et conceptualisé en Chine ou en Inde ? Si le christianisme avait été aussi obscurantiste que vous le pensez, cela aurait été une chance inespérée pour les autres cultures de parvenir à la connaissance avant lui : hors il n’en a rien été !

  • Par nobody (---.---.---.80) 26 juin 2012 14:47

    @Morpheus

     Il est bon de resituer les évènements dans leur contexte et d’évacuer l’idée d’un paganisme bienveillant et tolérant :

    Evènements d’Alexandrie en 249. Un méchant devin, mauvais poète, excitait depuis longtemps contre nous les passions superstitieuses de la foule. Soulevés par lui, et croyant que tous les crimes leur étaient permis, ces gens s’imaginaient faire un acte agréable à leurs démons en massacrant nos frères. Ils saisissent d’abord un vieillard nommé Métra, et lui ordonnent de proférer des paroles impies. Comme il refuse, on le fouette, on enfonce des roseaux pointus dans son visage et dans ses yeux, et, après l’avoir conduit dans le faubourg, on le lapide. On mène ensuite dans un temple d’idoles une femme chrétienne nommé Quinta, et on veut la contraindre à adorer. Comme elle refusait avec indignation, on la traîne par les pieds sur les pavés aigus, à travers toutes les rues de la ville, en la fustigeant ; puis on l’amène aussi dans le faubourg, et on l’y tue à coups de pierres (pour la suite des meurtres se reporter au Chapitre 6 :3).

    Dans le cas d’Hypatia, il semblerait qu’elle ait été tuée en raison du pouvoir qu’elle aurait eu sur Oreste, c’est donc en temps que femme de pouvoir qu’elle décède en 415, et pas pour ses convictions (elle n’a pas été brûlée vive, voir Ici ). Les pogroms antichrétiens avaient probablement généré de forts ressentiments, et la foule devait sans doute craindre qu’ils ne se reproduisent à nouveau.

     

    Il existe quatre hypothèses sur la destruction de la bibliothèque d’Alexandrie  :

    a) la guerre civile romaine entre César et Pompée (env. -50) ;

    b) les conflits de primauté politique et religieuse entre paganisme et christianisme (250  350) ;

    c) les conséquences de la conquête arabe (env. 650) ;

    d) plusieurs destructions.

    La destruction de cette bibliothèque par les chrétiens n’est pas plus qu’une hypothèse.

     

    Je vous rappelle qu’au bon vieux temps du polythéisme on martyrisait joyeusement le chrétien (et donc également d’autres catégories de populations) pendant des jeux destinées à distraire une foule sympathique d’aficionados avides de spectacles scénarisant des mises à mort d’êtres humains …. Le sacrifice humain pour plaire aux dieux était également jugé pratique utile en ces temps éclairés.

    Du point de vue de l’échelle sociale l’empereur doit être honoré comme un Dieu (bonjour la gnose)…et une foule d’esclaves (dont la vie dépend de ses maîtres) s’affaire au milieu de la cité. Je ne résiste pas à évoquer un détail croustillant, qui va nous expliquer ce qu’est une bonne gestion du personnel : dans la Rome antique, un homme libre qui sodomisait ses esclaves manifestait sa puissance… En revanche, un homme libre sodomisé se ravalait à un rang inférieur, et cette passivité était considérée comme honteuse.

    Bref le polythéisme c’est le culte de l’EGO et de la puissance exprimée dans toute sa brutalité,

     

    Le géocentrisme est initié et développé par Nicole Oresme (évêque), Copernic (chanoine) et Galilée. Dans les années 1620, après la censure de ses thèses, Galilée passe un mois à Rome où il est reçu plusieurs fois par le pape Urbain VIII. Ce dernier lui soumet l’idée de son prochain livre Dialogue sur les deux grands systèmes du monde, ouvrage qui présenterait de façon impartiale à la fois le système aristotélicien et le système copernicien. Il charge Galilée de l’écrire. Galilée a ensuite eu des ennuis parce qu’il n’a pas présenté comme prévu les deux systèmes, il a ridiculisé l’héliocentrisme, et s’est vu condamné (à résidence à domicile).

    Ainsi donc des religieux chrétiens conceptualisent le géocentrisme grâce à un évêque et un chanoine, et le pape lançait le débat au sein de la communauté scientifique. Comme obscurantisme religieux on peut faire pire ! Les grandes découvertes ont eu lieu en occident chrétien : pourquoi le géocentrisme n’a pas été découvert et conceptualisé en Chine ou en Inde ? Si le christianisme avait été aussi obscurantiste que vous le pensez, cela aurait été une chance inespérée pour les autres cultures de parvenir à la connaissance avant lui : hors il n’en a rien été !

    J’en profite pour évoquer la légende qui prétendait que Galilée aurait eu les yeux crevés…figurez vous que j’étais resté sur cette idée (dites du mal de quelqu’un il en restera toujours quelque chose). Quand on veut tuer son chien on dit également qu’il a la rage : ne pensez-vous pas que différents mouvements et courants n’ont pas, sur le prétendu obscurantisme de l’Eglise, exagérément noirci le tableau ?

    Je vous remercie, d’avoir porté mon attention sur les sujets en question, car ils m’ont permis de constater que j’étais victime d’une entreprise de désinformation, et prisonnier de certaines idées reçues véhiculées par cette propagande antichrétienne.

    Cordialement,







Palmarès