Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

non666

non666

Français ecoeuré par le traitement de l'information depuis des années, et en particulier par la diabolisation du NON a l'infame TCE en 2005, j'ai fait de cette diabolisation mon pseudo de guerre sur internet.

Tableau de bord

  • Premier article le 21/02/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 3734 21
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0



Derniers commentaires

  • Par non666 (---.---.---.210) 28 février 2007 10:44
    non666

    La VIeme République est un sujet qui est a la mode depuis ...la naissance de la Veme !

    Toutes ces reformettes cachent mal l’enjeux majeur que dissimule le nuage de fumée de ces modificatuions annoncées :

    Retirer par tous les moyens le droit de veto que se sont donnés les français sur tout nouvel entrant a l’UE. Ce droit, rajouté a la va-vite par les deputés et senateurs reunis en congrès a Versailles fin 2004 n’etait pas sensé avoir une lon,gue durée de vie.

    En realité il devait durer entre cette modification constitutionnelle française et...la ratification du TCE par ces memes français ! En effet, dans le TCE, toute relation entre l’UE et les pays tiers serait desormais du domaine reservé de l’UNION et aucun peuple n’aurait de droit de veto particulier. L’arnaque etait donc de donner un droit aux français et les les laisser se le supprimer eux memes en validant l’immonde TCE.

    Depuis, les projet de Veme republique ont donc ressurgi. Retirer ce droit de veto par un nouveau congrès serait en effet beaucoup trop visible.

    On prefere largement discutailler entre une reforme « presidentielle » de notre constitution defendue par les droites et un rehabillage parlementaire defendue par la gauche. Le but du jeu est de noyer le poisson sur ce qu’on va supprimer : ce droit de veto qui fait chier tous les complices de l’entrée de la Turquie et d’Israel dans l’UE.

  • Par non666 (---.---.---.210) 27 février 2007 11:42
    non666

    «  »« Le 16 février 2007, la Cour de cassation réunie en Assemblée plénière a estimé que Dieudonné s’était rendu coupable par ces propos d’injure raciale, au motif « que l’affirmation »les juifs, c’est une secte, une escroquerie. C’est une des plus graves parce que c’est la première« , ne [relevait] pas de la libre critique du fait religieux, participant d’un débat d’intérêt général mais [constituait] une injure visant un groupe de personnes en raison de son origine, dont la répression est une restriction nécessaire à la liberté d’expression dans une société démocratique ». »«  »

    A partir du moment ou la cour de cassation, organe supreme de notre droit dit cela, le debat est impossible. Une dictature commence quand on verouille certains sujets pour ne valider que certains interets.

    Quelqu’un a t’il une idée de ce qu’il est possible de dire en arabie seoudite ou en Israel ?

    Dans NOTRE pays, nous pouvons cracher sur l’eglise catholique, pourtant ultra majoritaire et « autochtone ». Nous ne pouvons rien dire sur les religions/races/sectes/ethnies importées d’orient.

    Soit, donc pas de discussions, nous ne sommes plus maitres chez nous.

    Dans ce domaine comme dans bien d’autres, nous sommes deja dans la discrimination « positive ». Positive pour les colons, bien sur.

  • Par non666 (---.---.---.210) 27 février 2007 11:30
    non666

    Pour « en reparler », il faudrait d’abord et surtout que la campagne se rappelle qu’elle est presidentielle, et pas legislative.

    En effet, les candidats, toute tendance confondues, font dans la surenchère de promesses qui ne pourront etre tenues que si ils gagnent aussi les legislatives qui suivent.

    Il s’agit, de fait, d’une campagne legislative anticipée. Le PS et l’UMP ont ils lu la constitution de 1958 et le role devolu au président de la République ? On pourrait en douter aux vues des annonces. Mais sutout, pourquoi les journalistes « politiques » ne recentrent ils pas le debat sur les enjeux veritables d’un mandat presidentiel ?

    Ces enjeux sont d’abord et surtout internationnaux car le president français controle la signature internationnale de la France.

    Tout se passe comme si on nous surchargait de « hors sujet » pour mieux etouffer les enjeux fondamentaux. Or par mis ces enjeux il y a la constructionb europeenne.

    Mais la raclée a été si forte pour ceux qui voulaient nous ammener pieds et poings liés a une Europe strictement marchande sous controle militaire US, que desormais, ils font des bandes pour arriver a leurs fin.

    Nous ne voulons pas de la Turquie ni d’israel dans l’UE ? N’en parlons donc pas, on nous les invitera quand meme, de grès ou de force....

    Nous ne voulons pas d’une Europe dont la force armée s’appelle OTAN, sous controle US ? Nous n’en parlerons pas, mais les atlantistes y travaillent quand meme dans l’ombre et viennent deja de rallier tous ceux qui soutiennent toujours les etats unis, quand il s’agit de defendre les interets d’Israel...

    Nous ne voulons pas figer le modele economique dans la constitution et garder un sens aux elections a venir ? Le TCE sera validé tel quel, en faisant voter les deputés et les senateurs a notre place, contre nous si necessaire.

    Effectivement, le debat est tronqué et hors sujet. Mais soyons conscient d’un fait : Si ce n’etait pas le cas, Le trio SEGO/SARKO/Bayrou ne serait pas globalement a 65 % dans les sondages avec un peuple qui refuse l’immonde TCE a 55%...

  • Par non666 (---.---.---.51) 23 février 2007 17:12
    non666

    Les mechants, les gentils ou candidats acceptables :

    votre presentation des pretendants ressemble furieusement a un revomi de l’ancienne thèse des « Partis De Gouvernements » opposés aux « Partis Protestataires ».

    Bref, les « candidats prétendant jouer les premières places » seraient limités a ceux qui depuis 30 ans ses succedent aux commandes.

    Je pense que vous risquez de faire parti du coeur des pleureuses, le soir du premier tour.

    Cela me rappelle Martine Aubry, un certain 21 avril : « Ouin, ouin, c’est trop inzuste ».

    On dirait Calimero....

    Bref meme s’il serait bon, juste et acceptables pour nos bien pensants de reconduire encore une fois les memes, je ne suis pas sur que les français soient desormais pret a entendre cette supplique. Mais bon, comme on dit dans ces cas la, nous tiendrons compte de votre article.

    Au suivant !

  • Par non666 (---.---.---.51) 23 février 2007 16:38
    non666

    La question est :

    « Questions pour un candidat : aujourd’hui les chasseurs, demain les religions ? »

    En fait certains evoquent un lobbying « catholique » mais tous semblent aveugles et sourds à la question de l’article et au fait que la réponse est déjà présente devant nous, a nous crever les yeux. Il y a moins d’une semaine, Sarkozy et Royal etaient tous les deux a la grande reunion du CRIJF.

    Plus ils chantent « Laicité, egalité, integration ». Plus ils courtisent les communautarismes.

    Mais cela ne s’arrete pas la. En pleine emeute ethniques des banlieues, Sarkozy avait obtenu que le conseil representatif des musulmans edite un Fatwa pour faire pression sur les « jeunes »

    Ce meme Sarkozy a fait deux fois le voyage a New York pour visiter les associations du lobby juif « americain ». Mais il refuse de parler au Hamas ou au Hezbollah, trop « islamiste ». Quand il va en visite officiele en Israel, il fait savoir par depeche d’agence de presse que sa grand mere maternelle est juive. Quand on connait la transmission de cette religion, par branche maternelle exclusivement, c’est un bon moyen d’arriver avec un panneau « JE SUIS DES VOTRES »...

    Alors oui, Les religions sont deja dans la campagne presidentielle. Mais chut, ne le repetez pas. Pour certaines, le remarquer, c’est deja etre antisemite.







Palmarès



Agoravox.tv