• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

nortydal

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 80 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • nortydal 5 avril 2010 14:16

    Les rendre obsolètes par notre volonté éclairée de ne plus nous soumettre, après avoir préparé ce qui suivra leur obsolescence, voilà la seule possibilité de changer ce monde.

    Un empire plus puissant doit remplacer et détruire l’empire en place certe, mais croire que tout se passera tranquillement, jusque parce que la vrai majorité en aura décidé ainsi... ça reste un doux rêve. La minorité impose sa volonté et la majorité applique. C’est comme ça. Nos démocraties fonctionnent ainsi depuis des années sans que cela ne gêne plus que ça.

    Dans le film, si je me rappel bien, il y a un long passage avec des analyses et critiques de la société. Souvent très pertinante d’ailleur. Pendant ce passage la haine est catalysé dans les combats qui servent d’exutoire...
    Plus tard quand le groupe augmente en nombre, les combats ne sont plus suffisant. La haine cumulé devient trop importante, il faut la rejeter sur autre chose qu’un simple humain. La société devient un ennemi autrement plus puissant et jouissif à détruire. Donc prend forme le projet chaos.

    Petit patron charismatique tyler durden augmente le capital de son entreprise et s’attèle à conquérir de nouveaux marchés avec de nouveaux produits, de nouvelles franchises...
    Les premiers concurrents qui se présentent sont certe de taille, mais ils sont facilement ridiculé et vaincu.
    Les objectifs sont toujours plus élevé, le marché toujours plus grand... Les consommateurs toujours plus accros au produit, ils en redemandent, ils veulent toujours plus... plus haut, plus grand. Aucune limite. Rien ne peut les arréter, ils sont les maitres de leur nouveau monde.

    Le film se termine par la réalisation du projet chaos. La destruction symbolique du plus grand concurrent qui se propose a eux... Le système financier avec ces banques toutes puissantes. Parrallèle intéressant.

    Le film reste dans les mémoires de nombreuses personnes... d’ailleurs un blog très populaire sur la finance reprend les principaux personnages de ce film... Intéressant choix de la part de ces financiers qui récupère l’image de tyler durden dans l’inconscient collectif. Tyler Détruit l’ennemi ultime qui détruit La finance.

    Avant de vouloir changer les choses, il faut déjà savoir contre quoi on se bat... sarkozy ? BNP ? goldman sachs ? les ogm ? le réchauffement climatique ? la pauvreté ? les riches ? les patrons ?

    Dans le film la guerre commence sur un parking pourrit, et les premières batailles sont remporté par tyler en combat à la régulière. Tyler contre lui même. Tyler contre le patron du sous sol ou il y a les premiers combats. Tyler contre son patron pour avoir du fric.

    Premier ennemi —> nous même.


  • nortydal 14 novembre 2009 11:11

    La réforme monétaire est en cours, la Chine d’ici peu laissera sa monnaie flotter et donc s’apprécier ce qui veut dire qu’elle financera de moins en moins la fameuse dette des pays « riche ».
    Quoi qu’il en soit, j’ai du mal a imaginer les gens se battre à mort pour une politique monétaire.


  • nortydal 10 novembre 2009 10:38

    Merci pour cet article ! j’avais entendu parler de ce genre d’initiative et je trouve ça particulièrement adapté. Je pars au ghana dans quelques jours, j’ai un voisin agriculteur qui cultive deux terrains (prété par des propriétaires qui sont a l’étranger) à la main sans machine, sans pompe a eau, sans rien quoi... son activité lui permet de vivre mais le travail est vraiment difficile.

    Lors de mon précédent voyage, il m’avait dit qu’il aurait besoin d’une pompe a eau et de penser a lui quand je reviendrais... la bas le prix de ce matériel est de 150 euros (4 mois de smic).

    Les banques sont trop chers, trop de frais pour n’importe quel transaction ex : 50 centimes € prelevé a chaque fois qu’on retire de l’argent sur son compte !... prêt quasi impossible a avoir, sans compter les taux d’intérêts prohibitifs(+20%).

    Je vais lui payer sa machine et il me remboursera quand il fera ses récoltes. Mais je vais également m’intéresser particulièrement au site que vous presentez. L’initiative me semble parfaitement adapté pour de nombreux petits entrepreneurs qui ont une activité qui génère du « chiffre » et qui on besoin d’un petit coup de pousse pour faire avancer leur business.

    Donc voila comment ça se passe le business dans un pays pauvre, un lien avec quelqu’un qui est a l’étranger et qui participe a sa façon au développement économique d’un pays pauvre. Peu de moyen des deux côtés et beaucoup d’espoir.

    Les citoyens ont largement pris l’habitude de déléguer l’investissement de leur argent a des organismes financiers qui l’utilisent pour leur propre bénéfice en prenant des risques inconsidérés.

    Mettre son argent dans une banque ou investir dans un livret, est un acte qui donne des moyens considérables aux financiers que vous détestez tant. A suivre...


  • nortydal 2 novembre 2009 14:56

    Avant l’inflation il y a la déflation. Quand certain circuit de distribution/production seront anéanti (ex agriculture pour nous) viendra l’inflation, ça prend du temps pour que l’inflation se manifeste dans l’économie réelle (2 ans d’après les graphiques).

    Il suffit de regarder l’emission monétaire de la fed durant les deux dernières années avec plus de 120% de hausse pour bien comprendre que ça va faire mal. Pour l’instant l’argent n’est pas encore distribué dans l’économie réel américaine (Quantitative easing), les banques ne le distribue pas, mais l’etat américain lui dépense et prévoit d’étendre les dépenses avec la sécu, et relance par la conso(prime à la casse, prime pour les primo accédant à l’immobilier etc...).

    Il y a eu une situation analogue aux usa au début des années 80 après le choc pétrolier, la défaite du vietnam etc... il me semble que l’émission monétaire avait progressé de quelques 15% en deux ans, l’inflation était monté a 12%. Puis un certain paul Volker à la tête de la fed avait augmenté les taux d’intérêts à plus de 20%.

    C’est la seule façon de détruire l’excedent de monnaie, augmenter les taux d’intérêts. Pour l’instant ça se passe au niveau de la consommation et des banques qui pratique un taux d’usure s’approchant régulièrement des 30%.

    je suis pas économiste, mais peut être que ce qui s’est passé à cette époque peut être mis en parallèle avec la situation actuel. Mr santi pourrait surement vous expliquer tout ça mieux que moi.


  • nortydal 2 novembre 2009 14:14

    D’après elle, cette somme aurait ”permis d’en créer (des emplois) entre 600 000 et 1,2 millions”.
    30000 le VRAI chiffre.
    Relance par la consommation alors que le pays est endetté jusqu’au coup. Ils font exactement l’inverse de ce qu’il faudrait faire, en même temps ce n’est pas avec un discours de vérité qu’on prépare le mieux les échéances électorales. On en sait quelque chose ici.







Palmarès