• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

numun

numun

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • numun numun 8 mai 2009 19:33

    Bonjour Morice,

    Après avoir lu ton article j’ai voulu apporter les informations suivantes. Je reviens d’un voyage en Patagonie Atlantique. J’ai vu le Skandi Patagonia amarrer au Port de Punta Quilla qui se trouve à 6 km de la ville de Puerto Santa Cruz, le 12 avril 2009. Il attendait des plongeurs d’après ce que m’ont dit des officiers de la Prefectura Naval Argentina. J’ai continuer mon voyage jusqu’à Ushuaia. A mon retour, de passage à Puerto Santa Cruz le 22 avril le bateau n’y était effectivement plus.

    Me rendant à Puerto Madryn para la route N°3, je suis allé à la mine de Cerro Vanguardia (concession de 514 km2). Je me suis entretenu avec la Responsable de Communications, Natalia Volpe. La mine produit en réalité 90% d’argent et 10% d’or. Le bateau contient donc une quantité plus importante d’argent que d’or. La société qui exploite la mine est déteneu à 92% par une société Sudafricaine et à 8% par une société argentine FORMICRUZ qui dépend de l’état de Santa Cruz.

    A mon retour à Puerto Madryn j’ai lu dans le journal local les mêmes informations sur la suspension des recherches. Interrogés les plongeurs disaient qu’ils n’avaient jamais demandé plus d’argent, « qu’au contraire il est plus facile d’aller chercher les lingots à 80 mètres de profondeur que de trouver un paire de chaussure dans le placard de ma femme » répondit l’un d’eux.

    Alors pourquoi tant de contradictions ? Ce n’est pas tant la façon dont se fait le transport qui peut surprendre. La sécurité du transport depuis la mine jusqu’en Suisse étant réalisé par une entreprise privée. Je pense que l’on doit se poser la question : y-a-t-il réellement 9.4 tonnes et non plus ? L’Argentine est un pays ou les valises d’argent sont une pratique courante. Pour peu que le quantité annoncée soit inférieure à celle se trouvant au fond des cales du Polar Mist, c’est la réputation de la mine et du gouvernement de l’Etat (Provincia) de Santa Cruz (fief des Kirchner) qui se verrait compromise.

    Les multinationales étrangères exploitent les richesses naturelles de l’Argentine depuis des dizaines d’années en versant des impôts dérisoires alors que plus de la moitié de la population vie sous le seuil de pauvreté. Il n’y aucune réalité entre la situation économique du pays et les lois des Etats et du Gouvernement Federal concernant l’exploitation de ses richesses. On peut parler d’un véritable pillage. J’ai pu constater la méfiance envers tout étranger, des habitants de la ville de Puerto San Julian qui n’existent que par la mine de Cerro Vanguardia.

    Sachant qu’une tonne de terre de la steppe de patagonie produit en moyenne 7 grammes d’or et 120 grammes d’argent, cela fait beaucoup de terre remuée, d’eau (si précieuse dans la région) gaspillée, de déchets toxiques (résiduts du cyanure), pour un tou petit pays comme la Suisse.







Palmarès