Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Olivier Des Mots Crates

Olivier Des Mots Crates

 
Résidant aux États-Unis depuis 2006, je me définis comme un “Démocrate International” car cette pensée, où qu’elle soit exercée, reste fidèle à mes idées : je soutiens donc Barack Obama, pour qui je fais du volontariat depuis 2007, et François Bayrou.
Vice-Président MoDem US, membre co-fondateur des "Démocrates d’Amérique du Nord", mon blog parle des élections 2012 aux Etats-Unis et en France, et continuera au delà de ces échéances, toujours avec les mêmes convictions.

Tableau de bord

  • Premier article le 11/02/2012
  • Modérateur depuis le 20/02/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 24 25 437
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 3 3 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0












Derniers commentaires

  • Par Olivier Des Mots Crates (---.---.---.62) 4 janvier 2013 02:37
    Olivier Des Mots Crates

    @Runescape Transit Serieux ? Desole, je n’ai pas d’accent sur mon clavier qwerty, et meme si j’ai mis le correcteur automatique qui souligne les mots et me permets d’ajouter les accents en corrigeant d’un simple clic droit, il ne reconnait le mot « ou » que comme conjonction de coordination...je n’ai donc pas pris le temps d’aller chercher l’accent via Word pour l’inserer ici, et la (avec accent), je ne prends pas le temps mettre les aigus et circonflexes non plus comme je le ferai pour un article, mes plus plates excuses... Ca va ? Vous comprenez quand meme ce que j’ecris ?

  • Par Olivier Des Mots Crates (---.---.---.62) 4 janvier 2013 02:30
    Olivier Des Mots Crates

    Oui, c’est vrai, mais il ne s’agit pas que de Francois Bayrou, il s’agit surtout de ce qu’il represente, les idees, la politique autrement. Sur cette question de la moitie des voix, j’avais ecrit un billet qui disait :


    « Qu’avons-nous fait des 7 millions de voix qui s’étaient retrouvées derrière François Bayrou en 2007 ? Pas assez. Cependant, il était déjà clair que nous avions bénéficié de la division de la gauche et personne ne pensait que notre mouvement « pesait » déjà 7 millions de voix solides à l’époque.

    Je n’ai entendu personne dire que finalement, 2012 était la première élection présidentielle du MoDem, notamment après les abandons des Morin, Borloo, puis Lepage etc... Et aujourd’hui, nous savons ce que nous valons, nous avons un socle et un socle solide.

    Après une telle campagne, superficielle au possible, si éloignée des vrais sujets de préoccupation, avec un tel biais imposé par les media et les instituts de sondages, une telle pression des pouvoirs en place pour en arriver à ce deuxième tour préprogrammé, et la montée des extrêmes qui rend le vote dit « utile » quasi inéluctable, la vérité ne pouvait pas remporter l’élection. 

    Cependant, obtenir plus de 3 millions de votes de conviction, en quelques sortes « écrémés » des votes de recours de 2007, porte un formidable espoir de construction pour le futur. 

    Cette force indépendante, alternative, humaniste et démocrate n’a pas à se compromettre pour exister. »

  • Par Olivier Des Mots Crates (---.---.---.62) 4 janvier 2013 02:21
    Olivier Des Mots Crates

    « François Bayrou ne donne pas de consigne de vote, ses électeurs sont »libres« . Mais il votera pour François Hollande. C’est ce que le président du MoDem a déclaré, ce jeudi soir à son QG parisien. Avant de prévenir : »Je ne deviendrai pas un homme de gauche.« Et surtout, le Béarnais restera dans »l’opposition vigilante« si François Hollande applique un »programme d’une gauche classique« . 

    François Bayrou, trois fois candidat à la présidentielle, qui a rompu avec la droite depuis quelques années, explique son choix par la tournure prise par la campagne de Nicolas Sarkozy depuis le second tour. Sa »droitisation« , sa  »course-poursuite à l’extrême droite«  l’a dérangé. »

    Au contraire, Bayrou sait tres bien ou il habite, le probleme est que le monde politique francais n’a pas mis a jour son GPS. Sur le reste vous avez raison, il y a un moule dont il faut sortir, et c’est bien le but du MoDem.

  • Par Olivier Des Mots Crates (---.---.---.132) 31 octobre 2012 18:27
    Olivier Des Mots Crates

    Plutot que d’essayer d’argumenter avec certains, j’aimerais quand meme poser une question a beaucoup d’entre vous qui se reconnaitront. Ca m’est deja arrive avant sur Agravox, donc je commence vraiment a me demander ce qui est derriere.


    Sur un article d’opinion, qui donne un avis base sur certaines convictions, pas fondamentalement polemique non plus mais avec lequel on peut tout a fait ne pas etre d’accord, comment expliquez-vous l’aggressivite de certaines de vos reactions ? 
    Quel est votre probleme exactement ? Anti-americanisme primaire ? Anarchistes du XXIe siecle ?Pour ceux qui reagissent comme ca, que proposez-vous ? Vous constatez tous des problemes ou des situations scandaleuses, me que voulez-vous faire ? Tout casser ? Ou alors soutenez-vous un cote plutot qu’un autre, et vu que ca n’est pas le mien vous vous lachez ?

    Quelqu’un, sur un autre article, m’avait souhaite de crever d’un cancer digestif et de rester six pieds sous terre aux Etats-Unis...

    C’est une question philosophique ou sociologique ou je ne sais pas quoi -ique que je vous pose. Je reste convaincu que mes textes, s’ils peuvent etre debattus, demontes et c’est tres bien, n’appelle pas une telle haine. Ca m’interesse de comprendre. Ca me fait douter d’AgoraVox. Merci.
  • Par Olivier Des Mots Crates (---.---.---.38) 30 octobre 2012 21:06
    Olivier Des Mots Crates

    Excusez-moi mais…. vous etes pas bien ? Comprenez-vous ce qu’est un article d’opinion ? Et un angle d’approche ?

    Dans cet article, je denonce les effets pervers du bipartisme comme nous le voyons au Etats-Unis, largement du a la mauvaise foi des Republicains qui ont donc le pouvoir de tout bloquer, comme les Democrates pourraient le faire dans l’autre sens (ils l’ont d’ailleurs sans doute fait, mais jamais dans de telles proportions).

    J’exprime rapidement mon choix pour Obama vs. Romney, ce dernier s’inscrivant dans la lignee de la pire espece des manipulateurs de la politique, ce qui n’est ni le theme central du billet, ni l’affirmation que l’ autre est parfait. Cet article n’est pas un comparatif entre les deux.

    Enfin, j’essaye surtout de parler de la representativite des elus par rapport a l’opinion des citoyens, du besoin de pluralisme qui existe aux Etats-Unis comme en France, et de la solution que je soutiens en France pour y parvenir.

    Une opinion donc, avec laquelle vous pouvez ne pas etre d’accord, mais une opinion, rien de plus.

    De la a se voir confronte a un tel niveau d’agressivite, d’insultes et, veuillez excuser mes ecarts de langage, d’idiotie, me laisse abasourdi.

    Inadmissible ? Carrement nul ? Vous ne DEVEZ pas parle que de… ? Mais qu’est ce que vous mangez pour avoir besoin de vous lacher comme ca sur un commentaire ?

    Ce que vous me reprochez finalement, c’est ce que je n’ai pas dit, ce dont je n’ai pas parle. Car si on parle de ci, il faut que l’on parle de ca… Mais ca n’est pas un livre que j’ecris, c’est une opinion sur un sujet qui fait que j’utilise des raccourcis sur d’autres. D’ou l’importance de comprendre le sujet de depart… Si le lecteur n’est pas content parce que l’article ne parle pas de ce dont il veut parler, effectivement on ne va pas aller loin.

    Enfin, pour info, “independants” dans ce contexte aux Etats-Unis signifie pas Democrate ni Republicain. Quand vous vous inscrivez sur les listes electorales, vous le faites en tant que “Democrats, Independants ou Republican”. Independent est donc un concept tres clair ici, ca n’est pas de ma faute si vous l’ignorez.

    Have a good day too.







Palmarès