Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Olivier Des Mots Crates

Olivier Des Mots Crates

 
Résidant aux États-Unis pendant 7 ans et maintenant à Londres depuis quelques mois, je me définis comme un “Démocrate International” car cette pensée, où qu’elle soit exercée, reste fidèle à mes idées : je soutiens donc Barack Obama, pour qui je fais du volontariat depuis 2007, et François Bayrou.
Ancien Vice-Président MoDem US, membre co-fondateur des "Démocrates d’Amérique du Nord", et membre du bureau intérimaire de la Fédération des Francais de l'Etranger FFE-Modem, mon blog parle du centre en France, de la politique Européenne et Americaine, et d'autres questions de Relations Internationales en particulier quand elles touchent à la santé publique.

Tableau de bord

  • Premier article le 11/02/2012
  • Modérateur depuis le 20/02/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 25 27 444
1 mois 1 2 7
5 jours 1 2 7
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 3 3 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0












Derniers commentaires

  • Par Olivier Des Mots Crates (---.---.---.55) 29 octobre 00:34
    Olivier Des Mots Crates

    Il ne s’agit donc pas d’importer un système mais bien des défauts du notre qui nous suffisent bien. Je comprends vos interrogations et en partagent meme certaines, mais ne suis pas d’accord sur le simulacre de démocratie. C’est un coup bas facile qui semble ignorer les conditions de tant d’autres pays. Loin de moi l’ides de niveler par le bas, mais il faut quand meme arrêter de crier au loup quand les choses sont bien évidemment à améliorer mais que les fondamentaux, notamment ceux de notre démocratie, restent solides. D’ailleurs, que préconisez-vous ?

  • Par Olivier Des Mots Crates (---.---.---.7) 27 octobre 22:52
    Olivier Des Mots Crates

    Intéressant. Je ne vois pas en quoi j’ ai essayé d’importer quoi que ce soit des US avecce billet. Mais bon, j’y ai vécu 7 ans en effet donc j’imagine que cela doit déjà représenter pour vous une sorte de sacrilège diabolisant. Je ne pense pas que le système politique américain soit supérieur au français. Au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, je suis pour le pluralisme et notamment une troisième voie centriste assumée, différenciée et indépendante, rien à voir avec le profond bipartisme américain. Je m’étais d’ailleurs exprimé à ce sujet sur mon blog si ça vous intéresse http://www.desmotscrates.com/2012/1...

  • Par Olivier Des Mots Crates (---.---.---.62) 4 janvier 2013 02:37
    Olivier Des Mots Crates

    @Runescape Transit Serieux ? Desole, je n’ai pas d’accent sur mon clavier qwerty, et meme si j’ai mis le correcteur automatique qui souligne les mots et me permets d’ajouter les accents en corrigeant d’un simple clic droit, il ne reconnait le mot « ou » que comme conjonction de coordination...je n’ai donc pas pris le temps d’aller chercher l’accent via Word pour l’inserer ici, et la (avec accent), je ne prends pas le temps mettre les aigus et circonflexes non plus comme je le ferai pour un article, mes plus plates excuses... Ca va ? Vous comprenez quand meme ce que j’ecris ?

  • Par Olivier Des Mots Crates (---.---.---.62) 4 janvier 2013 02:30
    Olivier Des Mots Crates

    Oui, c’est vrai, mais il ne s’agit pas que de Francois Bayrou, il s’agit surtout de ce qu’il represente, les idees, la politique autrement. Sur cette question de la moitie des voix, j’avais ecrit un billet qui disait :


    « Qu’avons-nous fait des 7 millions de voix qui s’étaient retrouvées derrière François Bayrou en 2007 ? Pas assez. Cependant, il était déjà clair que nous avions bénéficié de la division de la gauche et personne ne pensait que notre mouvement « pesait » déjà 7 millions de voix solides à l’époque.

    Je n’ai entendu personne dire que finalement, 2012 était la première élection présidentielle du MoDem, notamment après les abandons des Morin, Borloo, puis Lepage etc... Et aujourd’hui, nous savons ce que nous valons, nous avons un socle et un socle solide.

    Après une telle campagne, superficielle au possible, si éloignée des vrais sujets de préoccupation, avec un tel biais imposé par les media et les instituts de sondages, une telle pression des pouvoirs en place pour en arriver à ce deuxième tour préprogrammé, et la montée des extrêmes qui rend le vote dit « utile » quasi inéluctable, la vérité ne pouvait pas remporter l’élection. 

    Cependant, obtenir plus de 3 millions de votes de conviction, en quelques sortes « écrémés » des votes de recours de 2007, porte un formidable espoir de construction pour le futur. 

    Cette force indépendante, alternative, humaniste et démocrate n’a pas à se compromettre pour exister. »

  • Par Olivier Des Mots Crates (---.---.---.62) 4 janvier 2013 02:21
    Olivier Des Mots Crates

    « François Bayrou ne donne pas de consigne de vote, ses électeurs sont »libres« . Mais il votera pour François Hollande. C’est ce que le président du MoDem a déclaré, ce jeudi soir à son QG parisien. Avant de prévenir : »Je ne deviendrai pas un homme de gauche.« Et surtout, le Béarnais restera dans »l’opposition vigilante« si François Hollande applique un »programme d’une gauche classique« . 

    François Bayrou, trois fois candidat à la présidentielle, qui a rompu avec la droite depuis quelques années, explique son choix par la tournure prise par la campagne de Nicolas Sarkozy depuis le second tour. Sa »droitisation« , sa  »course-poursuite à l’extrême droite«  l’a dérangé. »

    Au contraire, Bayrou sait tres bien ou il habite, le probleme est que le monde politique francais n’a pas mis a jour son GPS. Sur le reste vous avez raison, il y a un moule dont il faut sortir, et c’est bien le but du MoDem.



365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. Tous les chemins mènent au Centre




Palmarès



Agoravox.tv