• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Olivier Vial

Olivier Vial

Délégué général de l’UNI
Rédacteur en chef de l’Action Universitaire

Tableau de bord

  • Premier article le 06/03/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 2 16
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • Olivier Vial Olivier Vial 6 mars 2008 14:49

    Scifi, je ne crois pas que l’on ait à polémiquer. je partage les grandes lignes de ton témoignage. Les étudiants les modestes bénéficient d’un système que l’on peut améliorer mais qui demeure relativement efficace. Les problèmes les plus importants, ce sont les étudiants issus des classes moyennes qui les rencontrent. 

    Pour répondre à leurs besoins, il convient de proposer des solutions précises et ciblées comme par exemple la création de ticket restauration étudiante ou la mise en place d’un système de prêt garanti par l’Etat et à taux 0, comme le président de la république s’y est engagé. Le 14 janvier 2007, il décalarait : " Vous aurez le droit d’emprunter à taux zéro avec la garantie de l’Etat pour financer votre projet personnel et vous commencerez à rembourser cet emprunt à partir du moment où vous aurez obtenu votre premier emploi "

    Enfin, le logement étant un problème particulièrement important pour les étudiants, il faut accélérer le rythme des constructions de logements étudiants, en offrant la possibilité aux universités d’investir en la matière. Les crédits du plan campus (2,3 milliards d’euros) doivent en partie être consacrés à cela.

     



  • Olivier Vial Olivier Vial 6 mars 2008 14:30

     

    A la remarque de leekid, sur le fait que je ne démontre pas dans l’article en quoi la loi LRU est un atout, je le concède parce que cela mériterait un autre article au moins aussi important : on peut toutefois relever quelques point :
    • la création des bureaux d’aide à l’insertion qui ont pour objectif d’accompagner les jeunes diplômés vers l’emploi (ce qui demeure la première préoccupation des étudiants) et de faciliter l’accès des étudiants à une offre de stages de qualité.
    • La possibilité de créer des fondations pour récolter des fonds. Cette disposition a souvent été caricaturée puisque certains ont voulu faire croire que cela conduisait à une privatisation de l’université. C’est faux. Avant la loi LRU, les entreprises pouvaient déjà financer les universités (grâce aux chaires d’entreprises) les fondations vont permettre de simplifier tout cela mais aussi de mieux l’encadrer et de mieux le contrôler. Rappelons que le CA des fondations est le même que celui de l’université et donc essentiellement composé de professeurs.
    • la possibilité offerte aux universités d’embaucher des étudiants pour assurer des missions d’accueils, de tutorats...
    Voilà un début de réponse

LES THEMES DE L'AUTEUR

Tribune Libre Education






Palmarès