• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

ombrageux

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 57 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • ombrageux ombrageux 2 janvier 2010 19:09

    Je pense que nous souffrons tous d’une manière ou d’une autre consciemment ou inconsciemment d’une crise d’identité ou si vous voulez d’une perte de repère.


    Pour les plus âgés, on va dire qui sont nés avant 1960 il n’y avait pas ou peu de téléphones pas ou peu de télévision les notables du village étaient le maire le curé les enseignants etc..... on ne pouvait pas faire une bêtise à l’autre bout du village ou du quartier sans que les parents le sachent dans l’heure qui suit et tout à l’avenant, je ne vais pas retracer la vie de l’époque mais pour beaucoup le plus grand voyage qu’ils aient jamais fait c’était l’armée pour les hommes et aller à la ville de temps en temps pour les femmes ; lorsqu’il y en a qui partaient 15 ou 3 semaines en vacances, ils allaient dire au revoir aux amis et à la famille

    De nos jours il y a je ne sais combien de chaine sur les télés, tous le monde à un potable, on peut communiquer dans le monde entier grâce aux ordinateurs et à internet, on ne respecte plus les notables ( je vous accorde qu’il ne sont guère respectable de nos jours ) quand aux voyages on peut traverser l’Europe pour quelques euros en prenant une compagnie à bas couts.

    Tous ce que les gens de plus de 50 ans ont connu dans leur jeunesse n’existent plus ou ont été complètement bouleversé.

    Pour les générations suivante, il n’y a pas plus de repère car les choses évoluent très vite et ils ne peuvent pas trouver les mêmes racines que nous avions.

    Dans le temps, les parents représentaient l’autorité et le savoir, nous n’avions guère d’autre moyens d’information, je ne m’étendrait pas sur l’autorité ça serait un peu long et je crois que c’est un autre débat mais en se qui concerne le savoir, force est de constater que nos enfants et/ou petits enfants en savent plus que nous ; qui n’a pas demander comment on faisait, pour se servir d’un téléphone d’une nouvelle télé ou de l’ordinateur à ses enfants ?

    De part ses faits nous ne servons plus de points de repère à nos enfants et il est compréhensible qu’ils s’identifient à n’importe quoi ou à n’importe qui les fait un tant soit peu rêver mais c’est une identification abstraite.

    Nous n’avons plus de repère que se soit du village ou quartier de la région encore moins du pays.

     L’Europe et la mondialisation n’ont pas remplacé ses repères je pense même que ça accroit encore le malaise car trop flou trop grand.

    Je suis d’accords que se fait n’est pas que pour les français, ayant pas mal voyager en Europe j’ai pu constater les mêmes choses dans bon nombre de pays mais c’est peut être un peu plus prononcé en France dans la mesure ou nous sommes reconnu comme un pays ayant de la convivialité et un certain art de vivre chose que l’on a du mal à retrouver de nos jours

    On va peut être dans pas mal de temps moraliser la mondialisation, mais sur quelle base ?

    L’anglo saxonne la chinois la latine la franchouillarde ? Très franchement je n’en sais rien mais ce qui est sur c’est que je doute que ça nous plaise.

    Des paroles assumées, je veux bien, car à se niveau effectivement, il ne s’agit plus de dérapage incontrôlé mais de gens qui disent ce qu’ils ressentent et si ils le disent c’est qu’il y a un mal être latent et l’avantage de se genre de débat c’est justement de savoir quelle est la proportion de gens qui ont un mal être et quelle est la profondeur de se mal être.

    Cordialement


  • ombrageux ombrageux 2 janvier 2010 09:03

    Encore un pamphlet pour rien serai je tenté de dire et mal écrit de surcroit quitte à écrire une article autant que la syntaxe et l’orthographe soit correct.


    Sur le fond, je suis d’accord sur la médiocrité de la classe politique et syndicale de l’opposition et des gens de droite aussi d’ailleurs à l’UMP, pas grand monde sort du lot et le FN reste égal à lui même c’est a dire une idéologie qui date des années 70.

    Là ou c’est amusant c’est que ça revient à dire que Sarkozy se détache du lot des personnalités politiques française et que l’on aime le personnage ou pas que l’on soit d’accord avec ses idées ou pas il reste un fait irréfutable c’est qu’il se bouge ce qui tranche singulièrement avec les autres président de la cinquième république, il aura à lui tous seul fait plus de réforme et de proposition que les 4 derniers présidents.

    Ce genre d’article me conforte dans mon idée de revoter pour lui en 2012, je tremble à l’idée de se qu’il aurait pu se passer si d’aventure Royale avait été élue et comme le démontre parfaitement cet article, qui mettre à la place de Sarkozy au prochaine présidentielle ?

    Personne, rien nothing nada pas une tête ne dépasse, pas un qui ait la carrure, pas un en qui ont pourrait faire confiance, pas un qui soit capable de faire passer le pays dans la mondialisation et dans l’UE pour que la France reste compétitive.

    Je cite «  Une crise identitaire. Nous, français, nous souffririons d’une crise d’identité ! Nationale ! Nous ne le savions pas, mais puisque vous le dites, ma foi, c’est que ce doit être vrai ! La preuve »

    Vous ne le saviez pas ? C’était visible comme le nez au milieu de la figure, un film gentillet comme "bienvenu chez les ch’ti fait 20 millions d’entrées alors qu’il n’aurait pas du dépasser les 4-5 millions d’entrées et ce film traite justement de l’identité des régions, des us et coutume et des traditions, bref de l’identité.

    Et c’est là ou l’on voit l’acuité de Sarkozy, là ou les autres politiques n’aurait rien vu lui il a compris qu’il y avait un gros malaise et il a lancé un débat.

    La question n’était pas de savoir si le débat déraperait c’était prévisible qu’il dérape et le gouvernement l’avait surement prévu, l’intérêt et de connaitre la force du dérapage, avec un faible pourcentage de dérapage, on peut laisser en l’état il n’y a qu’une petite minorité de gens mécontent mais si ça dérape beaucoup plus fort alors c’est qu’il y a des mesures à prendre et des choses à faire.

  • ombrageux ombrageux 13 septembre 2009 12:04

    Pamphlet sur le permis à point totalement inutile dans un article de ce genre et méconnaissance totale de la Suède.

    Article très mauvais à mon sens


  • ombrageux ombrageux 2 janvier 2009 18:49

    Ce qui est amusant c’est que récemment je lisais un article intitulé : "le socialisme et il mort" ?

    La réponse était oui, il semble que les amateurs de réthorique se creuse la cervelle en ce moment pour prouver que l’autre système est mort.

    Je ne crois pâs que le capitalisme comme ont le connais aux USA va changer et Obama va être le nouveau messie du socialisme US

    Ce qui fait l’espris des USA c’est la liberté d’entreprise le fameux :" tout est possible" ou l’on peut faire fortune en un rien de temps et perdre sa fortune en un rien de temps aussi.

    Nationaliser les institutions c’est casser l’esprit d’entreprise ce serai donc la mort des USA et je ne crois pas qu’Obama veut rester dans l’histoire comme celui qui a ruiner les Etats Unis.

    Il ne faut pas oublier qu’il est lui même un pur produit du système américain.

    Tout au plus ferat il quelques concéssion sociale et quelques ahustement dans le monde financier mais ça n’ira pas plus loin.



  • ombrageux ombrageux 1er janvier 2009 20:19

    Encore un de ces articles pessimistes ou tout va mal tout et noir etc....

    Des trucs positifs ? plus que 2 ans avant la réélection de notre président bienaimé un gouvernement qui continu à travailler, des réformes qui continuent à être faites et là France qui s’en sort plutôt mieux que les autres pays face à la crise.

    Bref ça ne sera surement pas une grande année, mais une année comme les autres avec ces bons et c’est mauvais cotés.







Palmarès