Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Onecinikiou

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2554 0
1 mois 0 29 0
5 jours 0 3 0

Derniers commentaires

  • Onecinikiou (---.---.---.237) 10 mai 03:56

    @gerard5567


    C’est toujours le problème avec des incultes dans votre genre : tout vous étonne jusqu’au moment où vous la sentez introduite bien profondément... Ce qui ne vous empêche pas de revoter pour les mêmes, tel un aficionado du masochisme en politique !
  • Onecinikiou (---.---.---.237) 10 mai 03:53

    @Alren


    A ce petit jeu je suis plus fort que vous, tout simplement parce que j’ai plus ce culture - et de conscience - politique que vous n’en aurez jamais. 

    Voici ce que j’écrivais en janvier 2012, quelques mois avant la pantalonnade prévisible du socialiste mitterrandolâtre Mélenchon, appelant à voter sans condition pour l’agent, la carpette euro-mondialiste Hollande : 

    « Le fait que sieur Mélenchon appellera de toute façon à faire barrage à la droâte au second tour, quand bien même serait-ce Marine Le Pen face à Hollande, celle-ci ayant un programme socio-économique se rapprochant plus du sien propre que de son supposé allié de gôche, achève de démontrer la totale imposture de la candidature Mélenchon qui, malgré toutes les évidences empiriques de ces trente dernières années (depuis 83), continue à croire - et, plus grave, à faire croire aux plus crédules - au mirage du clivage droite-gauche incarné par les deux grands partis de gouvernement UMP-PS, et qui est devenu fondamentalement une mascarade ignominieuse. »


    Qui a eu raison par le passé ? Celui qui aura raison à l’avenir, moi !

  • Onecinikiou (---.---.---.237) 9 mai 11:43

    @wesson


    La principale priorité du programme du Front depuis toujours, est de récupérer les instruments de la souveraineté française que Mélenchon et consorts ont bradé honteusement, criminellement, depuis l’accélération de l’intégration euro-fédéraliste des années 90. 

    Réécoutons l’illuminé (le porteur de lumière) Mélenchon l’on vous prie : 

    « En tant qu’homme de gauche, je souhaiterais me tourner un instant vers certains de nos amis (l’orateur se tourne vers les travées communistes) pour leur faire entendre que Maastricht est un compromis de gauche (...)

    la construction de la nation européenne est un idéal qui nourrit notre passion. Nous sommes fiers, nous sommes heureux de participer à cette construction.Nous sommes fiers de savoir qu’il va en résulter des éléments de puissance, qu’un magistère nouveau va être proposé à la France (...)

    Demain, avec la monnaie unique, cette monnaie unique de premier vendeur, premier acheteur, premier producteur, représentant la première masse monétaire du monde, l’Europe sera aussi porteuse d civilisation, de culture, de réseaux de solidarité (...)

    Tout se tient dans la tradition française entre la démocratie et la nation. Si le pouvoir réel de maîtriser notre destin ne peut prendre toute sa réalité économique et sociale qu’à l’échelle de l’Europe, alors, les vrais démocrates ne peuvent que vouloir l’avènement de la nation européenne et, avec elle, de la citoyenneté européenne (...)

    Si j’adhère aux avancées du Traité de Maastricht en matière de citoyenneté européenne, bien qu’elles soient insuffisantes à nos yeux, vous devez le savoir, c’est parce que le plus grand nombre d’entre nous y voient un pas vers ce qui compte, vers ce que nous voulons et portons sans nous cacher : la volonté de voir naître la nation européenne et, avec elle, le patriotisme nouveau qu’elle appelle. »


    Sans commentaire, c’est du niveau Macron, Barroso, ou BHL.

  • Onecinikiou (---.---.---.237) 9 mai 02:13

    Vu l’évolution de son délire existentiel, le pauvre Isga va finir tôt ou tard dans un asile de fou.







Palmarès