• dimanche 20 avril 2014
  • Agoravox France Agoravox Italia Agoravox TV Naturavox
  • Agoravox en page d'accueil
  • Newsletter
  • Contact
AgoraVox le média citoyen
 

Onecinikiou

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description
 

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1408 0
1 mois 0 78 0
5 jours 0 25 0
Cet auteur n'a pas encore publié d'article

Derniers commentaires

  • Par Onecinikiou (---.---.61.237) 17 avril 18:12

    @ Fergus, 


    Il est toujours bon d’être attaqué par le Système. Le contraire serait inquiétant. Le Front National démontre en cela qu’il ne s’est pas vendu, et défend toujours les intérêts les plus généraux et immédiats du Peuple français majoritaire, comme de la Nation.

    « Etre attaqué par l’ennemi est une bonne chose et non une mauvaise chose ; en ce qui nous concerne, qu’il s’agisse d’un individu, d’une armée, d’un parti ou d’une école, j’estime que l’absence d’attaque de l’ennemi contre nous est une mauvaise chose, car elle signifie nécessairement que nous faisons cause commune avec l’ennemi.

    Et si celui-ci nous attaque avec violence, nous peignant sous les couleurs les plus sombres et dénigrant tout ce que nous faisons, c’est encore mieux, car cela prouve non seulement que nous avons établi une ligne de démarcation nette entre l’ennemi et nous, mais encore que nous avons remporté des succès remarquables dans notre travail. » - Mao-Tsé-Toung, 26 mai 1939.


    Il est toujours bon - et tellement facile aussi - de doubler nos faux révolutionnaires sur leur gauche !

  • Par Onecinikiou (---.---.61.237) 17 avril 17:22

    « L’enfer est pavé de bonnes intentions » résume parfaitement votre litanie gauchiste.


    Sur les repas hallal, voir les bouffeurs de curé défendre avec acharnement l’imposition d’une ségrégation de fait (puisque vous n’avez que ce type de vocabulaire à la bouche) entre les croyants et ceux qui ne le sont pas au sein même d’une école qui se prétend républicaine et donc laïque, est un comble et la démonstration de votre duplicité. Bientôt votre logique vous poussera à accepter cette autre ségrégation qui consiste à bâtir des carrés musulmans (ou gays, soyons fous comme à Berlin...) dans les cimetières. Quel plus bel archétype ségrégationniste que de séparer jusque dans la mort les individus, et les trier en fonction de leurs convictions politiques, religieuses, idéologiques ! 

    Et c’est vous qui oser monter aux créneaux et parler de ségrégation ! Vos contradictions sont ici béantes !

    Ce que chacun comprend bien tellement cela crève les yeux, c’est lorsqu’il s’agit de taper - les loges maçonniques surtout et leur représentants, le frère trois points Mélenchon en tête - sur les catholiques au nom de cette même laïcité, pas de problème (rappelons tout de même à nos partisans de « l’Homme nouveau », aux 100 millions de morts, que la France était catholique 13 siècles avant la République. Mais il est vrai que du passé faisons table rase...). 

    Or dès qu’il s’agirait de faire respecter cette même laïcité au sein de l’Education nationale - qui doit être sanctuarisée si l’on se fie aux discours du petit-fils de rabbin et ex-ministre Peillon - auprès des français de confessions musulmanes pour finalement non pas les ostraciser, mais bien les inclure par une injonctions normatives à l’intégration, et qui était la tradition républicaine par excellence ces cent cinquante dernières années qui a prévalu pour toutes les migrations successives, alors là les mêmes tartuffes crient au racisme et à la xénophobie !

    On va bien ici les limites de leur raisonnement évidemment fallacieux, et non moins dénué de paternalisme

    Comme si nos citoyens de confessions musulmanes n’étaient pas capable de s’intégrer, de s’assimiler en France aux valeurs constitutives de notre République, et même au-delà. On voit bien le raisonnement sous-jacent de nos grands humanistes qui, en réalité, a justifié hier la colonisation au nom du droit des civilisations supérieures vis à vis de celles inférieures. 

    C’est exactement le même mécanisme intellectuel qui justifie aujourd’hui de considérer ces citoyens comme des sous-citoyens incapables d’accéder à l’ « universalisme républicain ». Sous couvert qui plus est de l’auto-détestation post soixante-huitarde, de l’auto-flagelattion permanente à l’égard de tout ce qui fonde la France et son peuple, ses valeurs, ses principes, ses idéaux. 

    Qui fait l’ange fait la bête, cher Scual. Définitivement.

    Il est d’ailleurs très aisé de confronter vos fausses bonnes intentions au bilan - votre bilan - de ces trente dernières années, puisque ce sont VOS préconisations qui ont été méthodiquement appliquées sur cette période, chargées de déconstruire le modèle culturel dominant aux fins de le convertir au multiculturalisme anglo-saxon dont les néoconservateurs trotskistes sont si fiers, de le soumettre au relativisme culturel à l’intérieur même de nos frontières, comme de prôner systématiquement le droit forcené à la différence. Sauf pour les autochtones bien entendu... ! 

    Votre bilan est catastrophique vous entendez, à tout égard. 

    Le niveau scolaire s’effondre, il n’y a plus ni discipline ni morale (qu’elle fut laïque ou religieuse, immanente out transcendantale), l’insécurité et l’incivisme sont galopants, des pans entiers de français issus des dernières migrations conchient ce pays à force de leur avoir dit et répété que les français - ces beaufs avinés - étaient des vulgaires racistes, des fachos, des collabos, des ratonneurs, des esclavagistes, en peignant en noir notre mémoire collective, en sacrifiant sur l’autel de vos délires existentielles (en fait de vos pathologies) tout ce qui fondait le pacte républicain, et assurait une relative coexistence pacifique entre les communautés de fait. 

    Pire, on assiste même à un phénomène d’intégration à l’envers, avec une augmentation sensible des conversion à l’Islam, et qui signe votre échec patent, et la détestation en réalité que votre modèle incarne aux yeux de tous, et surtout vis à vis de ceux que vous avez cherché patiemment à infantiliser. 

    Vous êtes disqualifié pour prétendre dire ou incarner le Bien. Ce n’est pas moi qui le dit, Scual, ce sont les électeurs. Vos concitoyens. Qu’ils soient musulmans ou non. Ces premiers étant d’ailleurs beaucoup plus conservateurs et réactionnaires que vous ne l’imaginiez de prime abord. Au fort préjudice électoral de nos éducateurs gauchistes, dont vous êtes, comme très recemment de celui d’un parti socialiste non moins paternaliste. L’émancipation des français musulmans actuellement en cours est une révolution. Une révolution qui, à votre grand dam, va vous balayer. 

    Je vais vous faire une confidence, cher Scual : le futur raciste, le futur ratonneur, c’est vous et vos comparses. 

    Phénomène qui sera constable à mesure du retournement visible d’alliance - et d’allégeance - de populations que vous avez jusqu’à maintenant maintenu sous votre joug, dans votre ghetto intellectuel et moral en capilotade. Ghetto qui, de surcroit, fait jusqu’à présent incroyablement le jeu du capitalisme mondialisé, de la déferlante libérale à laquelle nous assistons, et que vous avez contribué à légitimer par vos positionnements utopiques, en particulier internationalistes. 

    Toujours vos fausses bonnes intentions gauchistes stupides.
  • Par Onecinikiou (---.---.61.237) 17 avril 03:41

    Sur le fond Scual fait semblant de ne pas comprendre les arguments des anti-mariage « pour tous ». 

    En droit français le mariage ouvrant automatiquement droit à l’adoption, la question de la filiation est indissociable du présent débat sur l’ouverture du mariage aux couples de mêmes sexes. 

    Ce faisant, dire que cela ne pose pas de problème est une façon commode de refuser le débat. 

    Oui, bien sûr que cela pose problème, car d’une réponse à une revendication communautariste du Lobby gay sous le prétexte fallacieux d’égalité, cette situation produit une inégalité encore plus grande à l’encontre des futurs enfants adoptés et/ou « crées » dors et déjà par PMA/GPA, puisqu’on leur refuse légalement et stricto sensu le droit d’avoir un père ET une mère, indépendamment d’ailleurs d’être élevé par eux (là n’est pas le problème de fond). 

    Si cela n’est pas poser un problème majeur, et une rupture d’égalité fondamentale entre les individus, alors il n’y a plus qu’à baisser le rideau devant tant de mauvaise foi.
  • Par Onecinikiou (---.---.61.237) 17 avril 03:29

    « La gauche est l’incarnation politique de la morale humaniste »


    Ce serait à pleurer de rire si ce n’était si consternant. Vous croyez appartenir au camp du Bien c’est cela ? Votre morale humaniste mon cher, a justifié jadis la colonisation. La gauche marxiste-léniniste est au bas mot directement responsable de 50 à 100 millions de morts civils le siècle passé. 

    Cette propension folle qui consiste à croire que l’on incarnerait le Bien à l’exception de tous les autres, cette utopie criminelle et totalitaire est précisément coupable de la déshumanisation d’autrui, et potentiellement génocidaire. Que vous ne vous en rendiez pas compte est dramatique. 
  • Par Onecinikiou (---.---.61.237) 16 avril 11:04

    Vous démontrer que vous ne maitrisez pas ce dont vous parlez. Il est de notoriété publique que c’est Siemens qui a imposé à Areva de modifier en profondeur son réacteur dans le but de le faire correspondre aux normes allemandes. 

Palmarès

Agoravox utilise les technologies du logiciel libre : SPIP, Apache, Debian, PHP, Mysql, FckEditor.


Site hébergé par la Fondation Agoravox

Mentions légales Charte de modération