Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Onecinikiou

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2563 0
1 mois 0 2 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires

  • Onecinikiou (---.---.---.237) 14 juin 02:12


    Et puis les autres, comme De Gaulle, ou les Communistes, qui étaient contre les deux, pour une France libre et indépendante. 

    C’est sûr que si vous basez vos réflexions historiques sur les travaux d’une chercheuse stalinienne, vous courez au désastre et au ridicule. 

    Soutenir que les communistes d’alors, et notamment son appareil dirigeant, luttaient pour l’indépendance de la France est le comble de l’ineptie : de tous les partis politiques français le PCF était le plus sous influence d’une puissance étrangère - dans ses intérêts exclusifs, j’entends parler évidemment de l’URSS.

    A tel point d’ailleurs que toute résistance structurée dudit appareil était inexistante avant le déclenchement de l’invasion allemande à l’Est.
  • Onecinikiou (---.---.---.237) 13 juin 19:15

    « devez-t-il appeler à voter pour Sarkozy ? »


    La saine raison à laquelle notre tartuffe se réfère en permanence lui commandait d’éveiller les consciences militantes et sectaires parmi ses soutiens, en les alertant face au faux choix, à la fausse alternative que représenterait alors - et que représente toujours (je dirai même plus que jamais) - la gauche socialiste et la droite républicaine, et ainsi les renvoyer dos à dos. 

    Au lieu de cela, d’éclairer le débat public et citoyen, de démystifier l’imposture de l’UMPS, notre frère maçon a ratissé large pour soutenir le candidat de l’oligarchie euro-mondialiste déguisé en socialiste. 

    Cela achève de démontrer la tartufferie consubstantielle de notre politicard, dont le référentiel idéologique le conduit inévitablement à se conduire comme la voiture-balaie d’un parti auquel il a appartenu 31 longues années, avant de découvrir la gueule enfarinée qu’il était dans ce pays la figure de proue de la mondialisation néolibérale et de son vecteur numéro un sur notre continent : l’Union européenne. 
  • Onecinikiou (---.---.---.237) 13 juin 16:12

    @Alren

    « On ne soupçonnait pas que Hollande ferait quasiment encore pire. »

    Si vous ne le soupçonniez pas c’est que vous êtes bon, vous et vos alter ego incultes, pour déchirer votre carte électorale. 

    Ce sont les gens comme vous qui faites du mal à la France et son peuple depuis des décennies. 

    Les dirigeants français, fussent-ils des traitres et des soumis comme vous feignez de le découvrir ou de le déplorer, sont là où ils sont par la faute éminente de gens comme vous. 

    Il est plus que temps de responsabiliser les citoyens, les mettre face leur inconséquence crasse, et de mettre en évidence qu’il en va de leur responsabilité - et en l’occurence de leur faute - première et écrasante dans l’arrivée au pouvoir de ceux qui nous gouvernent et agissent pour détruire conscienceusement ce pays, son histoire, sa culture, sa langue et finalement son peuple et son patrimoine illustre.

    Les mêmes exactement, dont vous, sont ceux qui benoitement ne soupçonnent pas non plus Juppé en France (ou bien Clinton aux USA) de représentez encore bien pire que précédemment, dans l’aventurisme guerrier, la déstabilisation du monde et ses conséquences induites (déferlement migratoire, entre autre), la casse sociale à tous les étages, et la dépossession concomitante en faveur d’une oligarchie apatride et cosmopolite des outils démocratiques qui étaient alors à disposition des peuples. 

    Là où le tartuffe Mélenchon n’est évidemment pas sauvable, c’est :

    1/ lorsqu’il a imposé l’alternance le soir du premier tour de 2012 à ses comparses, alors qu’il ne pouvait pas ne pas savoir, après 31 longues années de parti socialiste à côtoyer les apparatchiks, dont le premier d’entre eux Hollande, fils idéologique de Jacques Delors, que celui-ci ne mènerait pas autre chose qu’une politique fanatiquement pro-européiste, pro-atlantiste, et pro-sioniste, et se mettrait donc dans la main de ladite oligarchie, et par la même les intérêts fondamentaux du peuple Français.

    2/ lorsqu’il réactive le faux clivage gauche-droite inopérant (ce qui est cohérent avec le premier point) et revalide à cette occasion l’antifascisme d’opérette, prenant partie contre le front National en France, contre l’arrivée au pouvoir des natios en Autriche et applaudissant à tout rompre la réussite d’un vert ultra-européiste malgré des élections manifestement truquées, fustigeant la Hongrie de Orban, et demain, je vous le donne en mille, prenant position CONTRE Trump et pour Clinton, de la même manière qu’il appellera à voter et à faire voter, sans l’ombre d’un doute possible, réitérant sa forfaiture de 2012, POUR l’UMPS, et ce quelque soit son candidat interchangeable, face au Front de MLP. 

    Au poteau !
  • Onecinikiou (---.---.---.237) 9 juin 22:31

    Les cocus de 2012 sont de sortie... cela ne leur a pas suffit de voter Hollande, ou bien Mélenchon qui appelle à voter Hollande, non ils en redemandent les gourmands !!


    Chez nos gauchistes : cocu un jour, cocu toujours.
  • Onecinikiou (---.---.---.237) 3 juin 23:58

    Je ne sais ce qui me ferait le plus plaisir : voir le mondialiste Gattaz ou bien son complice Martinez se balancer au bout d’une corde...







Palmarès



Agoravox.tv