Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Onecinikiou

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2185 0
1 mois 0 64 0
5 jours 0 29 0

Derniers commentaires

  • Onecinikiou (---.---.---.237) 4 septembre 18:28

    @Elliot


    Les plus chauds partisans de la guerre civile dans ce pays, et au sein des nations du continent européen tout entier, sont ceux qui depuis quarante ans cautionnent sans vergogne et de la manière la plus déraisonnable qui soit l’immigration massive volontairement incontrôlée suscitée par une coalition d’intérêts, soit le grand actionnariat, les loges, et un Lobby communautaire surpuissant dont je tairai le nom mais que chacun à parfaitement à l’esprit. 

    Voyez le renversement de perspective : le héraut de la fameuse guerre que vous feignez de déplorez, c’est vous et vos alter ego.

    Quant à soutenir que vous n’ayez contribué à porter au pouvoir les incapables, les médiocres, et sinon les traîtres qui nous gouvernent depuis cette période, cela ça reste à démontrer. Moi je mets mes deux mains à couper que vous avez voté Hollande au second tour des dernières présidentielles, ou même pour Chirac en 2002, au moment de la campagne soviétoide de l’entre deux tours. Tout dans ce que vous énoncez, vos présupposés, vos préjugés, votre référentiel idéologique, concourent à ce que vous l’ayez fait. C’est tout à fait évident, logique et cohérent.
  • Onecinikiou (---.---.---.237) 4 septembre 18:16

    @Serge ULESKI

    Non mais vous palaisantez, vous ne voyez donc pas et comprenez encore moins que les cadres d’EELV et bon nombre de leurs militants et sympathisants sont des libéraux-libertaires en puissance - que l’on retrouve également mais dans une moindre mesure au sein du Front de gauche - sans aucune conscience marxiste et de rapport de classe véritable ; des europeistes fanatiques qui, comme Tsipras l’a parfaitement démontré, sont prêts le cas échéant à sacrifier toutes velléités de résistance à l’ordo-libéralisme et ses politiques anti-sociales (nécessairement anti-sociales, comme le met en évidence Sapir par sa critique rigoureuse) dès lors qu’il devient nécessaire de sauver la construction européenne, l’Union éponyme et son vecteur ô combien symbolique, l’euro. 

    Vous rêvez éveillé mon cher, et faites la démonstration non seulement de votre incompréhension des rapports de force idéologiques actuels, mais de votre confusion intellectuelle inquiétante.

    L’idéologie libertaire des gauchistes d’EELV (et d’autres) parfaitement incarnée par un Cohn-Bendit, par la validation qu’elle opère de tous les préceptes libéraux en vigueur - totale liberté d’établissement des capitaux, marchandises et travailleurs, refus acharné du souverainisme, fer de lance du fédéralisme européen, mort concomitante des nations européennes et finalement de toute démocratie effective - sert de caution depuis trente ans au déploiement de la mondialisation sauvage, à la désindustrialisation, à l’atomisation individuelle et au désenchantement (thèse de Michea), au délitement morale de nos sociétés, mais aussi à la ruine de nos économies et au remplacement progressif mais non moins chaque jour visible des peuples autochtones par des populations extra-européennes.

    Ils sont les idiots utiles, les alliés objectifs de la ploutocratie transnationale, de la super classe euro-mondialiste. D’ailleurs, c’est tout sauf un hasard que BHL, Attali, et un certain nombre d’autres cadres acquis à cette cause soient les premiers et les plus virulents à monter au créneaux pour instrumentaliser des faits certes déplorables (la mort de migrants) afin de culpabiliser l’opinion, la subvertir, et annihiler sa capacité de raisonnement et in fine ses défenses immunitaire, afin de lui faire accepter l’inacceptable : la submersion migratoire en cours, et l’ensauvagement du continent.

    Il est notable que ceux qui tiennent à cette occasion l’exact même discours, et ce faisant démontre une fois de plus leur potentiel de manipulation, sont les gauchistes précités. Je vais vous dire mon sentiment : lorsque vous reprenez à votre compte les mots, les concepts, les indignations et les manipulations des ploutocrates, alors il est certain que votre combat n’est pas le bon. 

    D’autre part, et pour conclure, si DA était capable de capter l’électorat frontiste ça se saurait depuis longtemps, mais visiblement cela non plus, vous ne le comprenez pas. 
  • Onecinikiou (---.---.---.237) 4 septembre 03:35

    @Elliot


    Si vous commenciez par énoncer de manière rigoureuse et argumentée les raisons et les priorités surtout qui vous pousseraient à barrer la route d’un parti qui n’a jamais gouverné, et qui ne peut par conséquent nullement être tenu pour comptable de la situation actuelle, à tout point de vue catastrophique, a contrario des partis que vous, personnellement, et vos semblables tartuffes, n’avez eu de cesse de porter au pouvoir ces trois dernières décennies ? Je ne vous cache pas que j’attends votre argumentation avec une impatience non-dissimulée. Bas les masques.
  • Onecinikiou (---.---.---.237) 4 septembre 00:28

    @Fifi Brind_acier

    Vous délirez de plus en plus, et vous ressemblez à ce que vous prétendez dénoncer : un prêcheur de haine. Relisez-vous je vous assure, c’est pathétique.

    Aussi vous n’avez pas peur de déclencher l’hilarité générale, car il y a de quoi rire à gorge déployée lorsque l’on constate que les sectateurs d’Asselineau et de ses 0,48% viennent faire la leçon électorale au Front National et ses 25%, sans aucune alliance, et même pire que cela, en ayant l’ensemble de la caste politique contre lui. 

    Vraiment, il est à craindre que vous et vos comparses ne filiez un mauvais coton. Encore 18 mois de campagne et c’est à croire que vous tiendrez le langage des antifas...
  • Onecinikiou (---.---.---.237) 4 septembre 00:22

    @Fifi Brind_acier


    Il est vrai qu’au Front ils ne parlent jamais de l’influence néfaste des Etats-Unis, des pétro-monarchies du Golfe, ou de l’OTAN ! 

    Ce n’est pas la mauvaise foi qui vous étouffe, ou vous aveugle...

    Car non seulement ils en parlent, mais ils en parlent dans les médias dominants dont les chiens de garde sont toujours aussi prompts pour tenter de vous demoniser des que vous sortez des codes de bonnes conduites, des chantiers balises de la pensée unique. 

    C’est beaucoup plus difficile de le faire dans ces médias aux ordre de l’oligarchie, ou vos interlocuteurs aboient et régurgitent la pensée conforme, qu’au cours de conférence où vous déroulez votre argumentaire sans contradicteur, et ne prêchant que des convaincus. 

    Vous comprenez la différence ?






Palmarès