Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Onecinikiou

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1702 0
1 mois 0 52 0
5 jours 0 13 0

Derniers commentaires

  • Par Onecinikiou (---.---.---.237) 26 septembre 22:48

    Ce n’est surtout pas absurde si l’on postule le maintien dans le système monétaire intégré européen de l’Allemagne et de son glacis, qui n’est pas le plus improbable en cas de sortie unilatérale de la France de la monnaie unique. 


    De cela Pinsolle ne parle pas, puisque son obession première reste de fustiger le Front National et ses dirigeants, alors que son programme poltiique et socio-économqiue est le plus créible et cohérent de tous les grands partis politiques et susceptibles de gouverner, en lice. 

    Ce qui le démasque en tant que faux opposant au Système de domination.
  • Par Onecinikiou (---.---.---.237) 26 septembre 22:40

    Le simple fait que l’ensemble des pseudo-experts promus par le Système et qui saturent l’espace médiatique soient en faveur du maintient de l’euro et de la diabolisation de ceux qui prônent au contraire et en argumentant une sortie en bon ordre (du fait de ses contradictions consubstantielles), devrait pourtant vous mettre la puce à l’oreille comme à tout ceux qui ne pipent mot en macro-économie. 


    Il n’en est visiblement rien, la détestation du Front National se suffisant à elle-même pour justifier de votre position politique molle et ambigüe, et qui fait objectivement le jeu de l’oligarchie. Nous sommes donc au prise à de la petite politicaillerie de bistrot, de la part de ceux qui prétendent faire de surcroit la « révolution » et renverser la table idéologique... !

    La bonne blague.
  • Par Onecinikiou (---.---.---.237) 26 septembre 22:31
    Sapir est beaucoup plus crédible et beaucoup moins véhément et sectaire à l’endroit du Front National que le petit militant chevènementiste - et aucunement gaulliste - Pinsolle :

    http://russeurope.hypotheses.org/2836
  • Par Onecinikiou (---.---.---.237) 26 septembre 22:28

    « Bref, si le FN mérite un carton pour sa légèreté et son manque de sérieux sur ce débat, qui explique sans doute la raison pour laquelle l’idée reste peu populaire »


    Mytho va !

    Pinsolle feind d’ignorer que si le sujet de la sortie de l’euro est autant impopulaire parmi nos (con)citoyens, c’est d’abord et avant du fait et de la responsabilité de la machinertie mass-médiatique et de ses faux experts et journalopes stipendiés de l’oligarchie bancaire, acquise aux preceptes de l’européisme et du mondialisme. 

    C’est cette diabolisation essentiellement, cette disqualification d’un sujet ô combien central du débat public, opéré par le consensus de toutue la technostructure oligarchique et de ses relais et agents d’influence, qui agit sur l’opinion comme un puissant répulsif.

    Cet hémyplégisme de Pinsolle, incapable de désigner les véritables responsables malgré qu’il soit toujours aussi prompt (comme Asselineau et ses sbires d’ailleurs) à tirer de manière quasi-pavlovien sur un Front National qui n’a jamais gouverné et ne peut être par conséquent tenu pour comptable de la situation catastophique actuelle, dévoile en réalité son imposture et quels intérêts il sert en dernière instance (ou dessert en l’occurence, soit le camp authentiquement patriote et souverainiste).
  • Par Onecinikiou (---.---.---.237) 25 septembre 21:43

    Atteindre le degré actuel dans la submersion migratoire partout en Europe justifie ce que vous qualifiez, vous et vos semblables comparses antiracistes, de xénophobie.

    La xénophobie en ce cas n’est pas un mal : elle est nécessaire et salvatrice. Votre indignation est par conséquent sans objet.

    Secondo le Fronnt National n’a pas à batir un programme de gouvernement, en rupture avec le consensus oligarchique euro-mondialiste actuel, sur le critère prédominant du conflit israélo-palestinien.

    Vous le dites vous-même : il y a une diversité d’opinion concernant ce conflit anté-déluvien au Front National. C’est plutôt sain en règle générale.

    Il n’en demeure pas moins que ce sujet, qui est un épiphénomène au regard de la situation socio-économique, identitaire, sécuitaire, obectivement calamiteuse du pays aujourd’hui, ne doit pas devenir l’alpha et l’omega et dicter le coeur du projet politique d’un parti qui a vocation à accéder aux responsabilités.

    Quand à savoir si la domination du Lobby judéo-sioniste en France, sur la France et ses institutions est réel, le fait que les dirigeants du Front - et de tous les dirigents politiques sans exceptions ayant dans l’idée de parvenir probablement un jour au pouvoir - soient pussilanimes sur cette question faut pour démonstration par l’absurde.

    Je rajouterai tout de même que le Fornt National n’a pas de leçon en ce domaine à recevoir de quiconque.

    En effet, le parti qui a été vilipendé, diabolisé, disqualifié, avec un succès admirable et ce depuis des décennies par l’usage du qualificatif « antisémite » - le fameux rayon paralysant cher à Mélenchon - par ceux là même (dont vous) qui le dénoncent fort commodément aujourd’hui, est le Front National. Qui justifia d’ailleurs avec une constance remarquable le front prétendument républicain, contre lui et lui seul. Qui expliqua le serment du B’nai B’rith, véritable fatwa du congrès juif mondial à son encontre.

    J’en tire la conclusion suivante : l’accusation d’antisémitisme (et dans une moindre mesure vu le contexte actuel celle de « xénophobie ») revet en réalité les atours d’une dissidence crédible et authentique à l’ordre impitoyable imposé par le Lobby sioniste surpuissant, dans le but évidemment de la faire taire et de la démoniser.

    L’accusation d’antisémitisme n’est pas un choix, elle est une conséquence qui révèle que les positionnements et actes posés dans le champ politique par ceux qui en sont les victimes gênent considérablement - politiquement voire géopolitiquement - ceux dudit Lobby qui l’emploient de manière systématique.

    De facto, l’accusation d’antisémitisme exercée par les tenants du cosmopolitisme sans racine n’est pas à craindre, elle est même à rechercher car elle signifie alors que votre combat est juste et bon. Elle est un authentique critère de résistance à la dictature du politiquement correct, au terrorisme intellectuel professés par ceux qui ont fait leur cette arme de destruction massive : la nouvelle religion chaotique.

    Je remarque également qu’il est d’autant plus facile, et réciproquement, de critiquer avec virulence les agissements du Lobby, de déconstruire le discours auquel il ne cesse de recourir, de dénoncer son chantage moral permanent, quand la perspective de gouverner s’éloigne. Suivez mon regard.







Palmarès



Agoravox.tv