• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Orepse

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 4 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Orepse 17 février 2008 10:34

    Votre très (trop ?) long commentaire me semble être dénué de fondements, car vous affirmez des choses sur l’Espéranto sans en connaitre "la moitié du tiers du commencement".

    En vous gargarisant de votre formation technique (à laquelle j’appartiens et à laquelle vous ne faites pas honneur eu égard au nombre de fautes d’orthographe (et pas de frappe) qui émaillent votre production écrite), vous négligez l’expérimentation nécessaire qui se doit d’être faite avant de tirer une conclusion, fut-elle hâtive !

    Ainsi, sachez que la langue internationale Espéranto possède toutes les possibilités d’adaptation à toutes les catégories d’activité, y compris la technique. Comme pour l’ordinateur, cette langue n’a pour seule limitation celle de l’intelligence de son utilisateur

    Puisque vous semblez savoir utiliser l’ordinateur et internet, tapez donc "espéranto" dans un moteur de recherche quelconque, allez voir et fouillez (et ce, sans prétexter votre manque de temps : vous en avez bien trouvé pour apporter votre eau au moulin des détracteurs ignorants) et, si vous êtes d’aussi bonne foi que vous le prétendez, vous aurez sans doute un avis un peu plus éclairé après.



  • Orepse 1er octobre 2007 11:02

    A l’attention de NMP :

    Comme la plupart des gens qui « bouffent de l’espéranto », tu parles sans savoir de quoi tu parles et cela est très triste pour toi...

    J’ai étudié l’anglais et il ne m’en reste presque rien et chaque fois que je l’ai utilisé j’avais l’impression d’avoir 4 ans ; en espéranto par contre, j’ai pu (au bout de quelques mois d’une étude plaisante, non forcenée et presque en autodidacte) assister à un Congrès sans perdre une miette de ce qu’il se disait, et de plus j’ai osé interpeler des personnes de nationalités diverses et variées telles que : chinois, allemands, japonais, slovaques, britanniques, etc et PARLER avec elles. Toutes ces personnes avaient accepté comme moi de faire un pas vers l’autre au lieu de ramper devant l’hégémonie linguistique galopante. En outre, pour moi, certaines règles de grammaire française se sont éclairées et fixées grâce à l’espéranto... L’introduction de l’espéranto en classe, voilà une réforme intéressante, peu couteuse mais surtout qui porterait des fruits dans l’étude du français (qui est en train de dépérir)et des autres langues également qui sont menacées elles aussi. Mais est-ce que l’Ecole de la République a vraiment l’intention que TOUS ses élèves soient formés et épanouis ? J’en doute...

    Voilà, je ne vais pas perdre plus de temps, car comme certaines maladies sont dites « incurables », certaines personnes sont « infréquentables »... :



  • Orepse 30 septembre 2007 21:45

    Le sujet est intéressant, mais l’article est beaucoup trop long pour le lire correctement, c’est à dire comprendre ce qu’on lit à la fin, sans avoir oublié de quoi parlait le début.... Difficile de se faire une opinion après cela. Je reste persuadé de la nocivité des vaccins systématiques. La seule justification de la vaccination obligatoire réside dans l’intérêt des laboratoires pharmaceutiques et de l’appareil médical dans son entier.



  • Orepse 30 septembre 2007 21:27

    Que dire devant une telle attitude ? Défendons l’anglais ! Parler la langue de l’autre à la place de la sienne, c’est faire preuve de vassalité. Défendre l’anglais, c’est devenir la carpette des Etats-Unis et de la Grande-Bretagne qui leur sert de poste avancé en Europe.

    Je dirais plutôt « Défendons-nous contre l’anglais ! »







Palmarès