• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

P47alto1

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 25 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • P47alto1 14 décembre 2007 09:29

    Quelle indigence d’argumentation, mon pauvre Maumau. On parle de droit, là, pas des lamentations ou de la vindicte de piliers de comptoir. La justoice, fût-elle d’exception, n’est pas ou plutôt ne devrait pas être une officine de vengeance à la dispostion de le veuve du préfet, qui n’a aucun droit particulier dans ce dossier, et surtout pas celui d’affirmer urbi et orbi face à des caméras complaisantes qu’elle est persuadée de la culpabilité d’Yvan Colonna. Elle n’a aucun élément pour le faire. A fortiori lorsque deux témoins oculaires mettent l’accusé hors de cause.



  • P47alto1 25 novembre 2007 20:37

    Titre alléchant, certes, mais rien à voir avec la rubrique pipeau-le. Non, je ne dévoile rien de la vie privée de Lilian M., inénarrable chantre du foot et de la justice qui ne vise pas ses idoles : je me cogne allègrement de sa vie, j’en ignore tout, et c’est parti pour durer. Non, rien de croustillant ou d’assimilable à une quelconque histoire sentimentale. Il s’agit d’une démarche parallèle dans l’indigne que partagent Patricia et Lilian...

    Lilian M. , comme Patricia T. de Libération, a attaqué bille en tête lors de l’ouverture du procès. Comme elle, il est persuadé de la culpabilité d’Yvan Colonna avant même que ne s’ouvrent les débats. Peu importe, comme le fait remarquer Manu, que les éléments « surprise » apparus à l’audience soient connus depuis fort longtemps et jettent une ombre sur les évidences des petits Saint-Just de service, esprits éclairés qui en l’occurrence volent à peine plus haut qu’une brochette de Mimile au comptoir.

    Peu importe que, se faisant les lointains émules des tricoteuses de sinistre mémoire, les petits procuraillons comme Lilian M. ou Patricia T. piétinent les valeurs mêmes qu’ils prétendent vouloir défendre.

    C’est pour la bonne cause anti-nationaliste, voire anti-corse, comme le laissent plus que subodorer moultes allusions fines dans les épanchements Lilianesques.

    Quoi de plus normal : dès qu’il s’agit de couvrir une saloperie, des agissements liberticides, des crapuleries indignes d’un pays démocratique, les beaux esprits de gauche et de droite se drapent dans l’intérêt supérieur de la nation. Celui du moment, bien entendu. Et à condition que lesdites saloperie et crapuleries, et les agissements sus-cités ne les touchent pas, cela va de soi...

    Aujourd’hui, après 15 jours d’un procès dont le moins qu’on puisse dire est qu’il ne prouve pas de manière limpide que les faits sont imputables à Yvan Colonna, Lilan M. et Patricia T. tentent le rétropédalage qui pourrait leur éviter de sombrer dans le ridicule, mais plutôt que de s’en prendre aux juridictions d’exception que sont la DNAT et la 14e chambre lesquelles ont tout de même quelque part de responsabilité dans la mascarade actuelle, ils persistent à dauber sur les « manquements » de l’accusé tout en reconnaissant du bout des lèvres que finalement il n’est peut-être pas si coupable que ça.

    Rendons grâce à Agoravox de nous permettre de vérifier ainsi qu’il peut exister plus qu’une similarité entre un certain journalisme professionnel et la prose chancelante de lointains et pâles imitateurs d’Albert Londres dont ils ne possèdent à l’évidence ni le style, ni la rigueur, ni le sens de l’humanité.



  • P47alto1 16 novembre 2007 20:13

    A Romain Baudry A la lecture de votre commentaire, il est évident que vous n’avez aucune idée de ce dont la DNAT est capable. Pourtant, le précédent procès Erignac était fort instructif à ce propos. Je doute que quelqu’un connaissant les pratiques de cette « superpolice » ait pu envisage de se rendre en découvrant qu’il était déjà condamné par la presse... J’ajoute pour éviter tyoute mauvaise interprétation que lesdites pratiques sont connues de tous ici, et ne voyez là rien que de très normal : lorsqu’on arrête ou rafle 0,1 % de la population, ladite population sait très vite comment les choses se passent en garde à vue, a fortiori lorsque la situation ne remonte pas à la veille.



  • P47alto1 16 novembre 2007 19:52

    Et encore un pavé glaireux signé de l’inénarrable Lilian M. qui sait, lui, que Colonna est coupable, et se permet en outre de l’insulter, de se gausser de sa taille, de son mutisme et de son inadéquation à l’événement. Un complet dans l’abjection et l’irrespect le plus absolu des valeurs que le calamiteux Lilan M. se targue de vouloir défendre.

    Il faut se rendre à l’évidence : rien de ce que fera, ne fera pas, dira ou taira Colonna n’aura grâce aux yeux de ce pâle avatar de Fouquier-Tinville, de ce succédané de reporter dont on peut légitimement se demander s’il suit les débats ou s’il ne rédige pas ses pauvres poussées de bile après avoir dûment trié les morceaux de ce que les journalistes, les vrais, ont publié.

    Sa religion est faite, et il est de l’engeance des intégristes.

    J’aimerais pourtant que plainte soit déposée pour diffamation pour ces insultes... Nous verrions alors si Lilialn M. ne tiendrait pas par dessus tout au respect de sa personne et de la présomption d’innocence...



  • P47alto1 16 novembre 2007 19:46

    Désolé pour ce doublon après disparition du premier message...

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès