Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Raymond SAMUEL

Raymond SAMUEL

Education :
Je suis attérré par l'importance des mensonges qui ont été répandus depuis cinquante ans, généralement par de soi-disant spécialistes de l'enfance qui servaient en réalité des idéologies (féminisme radical) ou des lobbyes (professionnels), et trahissaient les enfants. Jai écrit un essai : "D'ABORD NE PAS NUIRE", pour aider les parents à se débarrasser de ces idées reçues.
L'apparente impossibilité d'arrêter la machine économico/financière (et donc la surconsommation) m'angoisse par ailleurs énormément parce que, en conséquence, nous avons à faire un choix cruel entre la survie de la planète et celle des homo sapiens, et ça me gêne...
Il y a aussi l'abus de pouvoir que je n'aime pas du tout.

Tableau de bord

  • Premier article le 13/01/2010
  • Modérateur depuis le 17/12/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 14 668 360
1 mois 0 10 0
5 jours 0 2 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 5 5 0
1 mois 3 3 0
5 jours 1 1 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires

  • Raymond SAMUEL (---.---.---.161) 13 août 2015 22:17
    Raymond SAMUEL

    @joraclette

    Voulez-vous aussi que je vienne cirer vos bottes ?

  • Raymond SAMUEL (---.---.---.161) 13 août 2015 22:16
    Raymond SAMUEL

    @joraclette

    Voulez-vous aussi que je vienne cirer vos bottes ?

  • Raymond SAMUEL (---.---.---.161) 13 août 2015 19:25
    Raymond SAMUEL

    Monsieur ASTUS,
    Connaissez-vous ce mot attribué à BOSSUET : « Dieu se rit de ceux qui dénoncent les conséquences alors qu’ils en chérissent les causes » ?

  • Raymond SAMUEL (---.---.---.161) 13 août 2015 18:31
    Raymond SAMUEL

    JORCLETTE,
    Pourquoi tant de haine ? Pourquoi cette violence gratuite, cette agressivité ? A première vuie c’est un phénomène imcompréhensible.
    Même si les études scientifiques ne veulent rien dire et sont toutes bidon (comme le dit Monsieur ASTUS le censeur sans doute issu de PasdeOdeconduite), il reste l’observation directe. Et vous devez savoir que peu de familles échappent au fait d’avoir un membre (enfant, jeune, adulte) en souffrance faisant souffrir ses proches et en difficulté pour vivre sa vie.
    Le nombre de 30 % gravement atteints est tout à fait admissible, avec ou sans les études « scientifiques » tant réclamées dans d’autres circonstances et en général.
    Voous-même réclamez mes sources,, des sources quii,sont pourtant clairement énoncées. J’ai aussi fait la démarche de vérifier l’étude Européenne contrôlée en France par le docteur ROBINE en faisant un comptage sur un périmètre bien connu. Je suis arrivé sans peine aux 30 % annoncés.
    Ces précisions mises à part, la question initiale demeure : pourquoi cette explosion gratuite de violence de votre part alors que je cherche à défendre une cause qui devrait faire l’unanimité ?
    Peut-être bien parce qu’il s’agit de défendre les enfants justement, et que, comme je le dis dans mon article forcément concis, la recherche des causes des dommages psychiques causés par ce qu’on appelle « l’éducation » nous emmène tout droit aux consignes que le féminisme outrancier martèle depuis des générations pour libérer les femmes, avec des slogans du genre : « votre enfants ne sera pas socialisé si vous ne le mettez pas en collectivité dès le berceau ». Sloganset consignes portés par des spécialistes féministes de l’enfance.

    Mais l’objet de cet article n’est pas de polémiquer. Le sujet est suffisamment grave, fondamental aussi et révélateur des dérives humaines possibles, pour que l’objectif soit de rassembler des acteurs décidés à agir EFFICACEMENT contre l’inacceptable maltraitance des enfants produite par notre « civilisation ». IL FAUT AGIR. J’appelle à se mùanifester et à se réunir ceux qui ressentent une saine colère contre l’indifférence et le déni, contre la violence faite aux enfants.

  • Raymond SAMUEL (---.---.---.161) 13 août 2015 09:05
    Raymond SAMUEL

    Monsieur ou Madame ASTUS (Monsieur ou Madame Yaka NERIENFAIRE),
    Vous dites que l’étude Européenne que je cite donne des chiffres absurdes et que tous les chiffres sur lesquels je m’appuie n’ont aucune base scientifique (heureusement vous ajoutez : « au moins dans cet article »).
    - Au lieu de me traiter de Yaka vous feriez bien de vous adresser aux auteurs des deux rapports que je cite. Dites au responsable en France de l’étude (scientifique) Européenne, le docteur ROBINE à l’INSERM dont je vous ai donné le nom, que ses chiffres sont absurdes. Il vous répondra sans doute que « si l’on prend en compte toutes les atteintes psychiques dont souffrent les Européens, même les plus légères ce n’est plus 30, mais 75 % ».
    Bien sûr, l’estimation est peut-être un peu forte, mais elle est peut-être aussi un peu faible.
    Pour ce qui est du manque d’empathie chez les jeunes délinquants je vous ai, je crois donne le nom de Daniel FVRE l’auteur de l’étude (scientifique). Vos devriez lui dire que ses constatations sont risibles.
    Apparemment vous travaillez dans le soin aux personnes atteintes (et vous récusez toute presonne autre que celles qui pratiquent votre profession). Le mreileur moyen de limiter le nombre des atteintes psychiques à la population c’est de faire de la PREVENTION.
    Je ne dénigre pas ce que vous faites (quoique ce que vous dites laisse planer quelques inquiétudes), laissez-moi promouvoir la prévention.
    Merci tout de même d’avoir commenté, vous avez peut-être apris quelque chose aujourd’hui ?







Palmarès



Agoravox.tv