• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Papé Robert

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 3 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Papé Robert 7 février 2008 21:03

    Dans mon village de l’Hérault, le Mardi Gras n’a jamais été une fête des enfants.

    C’était une fête de tout le village, avec déguisement de tous les âges, des divertissements de vieille tradition et un bal masqué plein d’humour.

    Cette fête s’est éteinte avec la disparition des derniers animateurs, il y a une vingtaine d’années.

     

    Il en est resté une cavalcade avec chars fleuris et...une cuvée spéciale de vin de la cave coopérative !


  • Papé Robert 4 février 2008 23:11

    Nous sommes peut-être victimes de notre passé.

    A la sortie de la seconde guerre mondiale, nous avons été éblouis par le monde américain ...et envahis par sa production industrielle.

    Envahis de musique (Yves Montand chantait "dans les plaines du Far West" ) de films westerns et polars, de romans polars et espionnage et de cigarettes.

     

    Les Français ont considéré que le futur rêvé de notre société était cette société américaine dynamique, bon enfant et tellement moderne.

    Tati, avec "Mon oncle" pouvait bien ironiser sur ce nouveau monde, la France glissait de la java vers le jazz, et bientôt le rock, le twist et la suite...

    Aujourd’hui, la consommation culturelle en France est essentiellement américaine. Sur nos radios du service public la majorité des musiques sont américaines...même si les artistes sont européens !

    L’art contemporain est devenu l’exploration du domaine évité jusque là : celui de la laideur facile !...et les Américains sont les apôtres de la facilité !

    Alors notre grande culture qui impose un effort pour sa conception comme pour son approche apparait comme élitiste, voire ésotérique !


  • Papé Robert 31 janvier 2008 23:59

    Comment passer de la situation actuelle à la démocratie directe ?

    Actuellement, la Constitution donne le pouvoir au Président de la République.

    Les représentants du peuple n’ont que "le ministère de la parole" ! Le parti majoritaire est aux ordres du président.

    Mais ils en vivent ! Ils ne vont pas scier la branche....

     

    Pourtant, il serait possible aujourd’hui de fonctionner en démocratie directe grâce à l’informatique qui compte plus vite que ce qu’un curé peut bénir, et grâce à internet qui permet à tout citoyen de participer aux décisions qui l’intéressent.







Palmarès