• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Paradisial

Paradisial

De loin, l’air hautain, en m’approchant, on découvre un être très altruiste. D’apparence infantile, ma jovialité est plutôt angélique. Mon coeur large m’invite à sourire au monde entier. Chevaleresque, j’ai également l’esprit du sacrifice. Scrupuleux, ma conscience m’est une amie fidèle. Exigeant envers moi-même, je le suis également envers les gens. Fin sans quelconque hypocrisie, ma galanterie est spontanée envers le monde entier. Seule exception : les arrogants me sont des êtres translucides, je ne les calcule jamais. Très sensible à la sensibilité des autres, je deviens impassible quand on veut trop abuser de la mienne. Calme, je ne permets pas à la bêtise humaine de me faire déchaîner. Mon majeur défaut est celui d’être perfectionniste.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 3890 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Paradisial Paradisial 20 janvier 2011 02:01

    Personnellement je suis un fou du gingembre, je ne rate pas la moindre occasion pour faire des éloges sur son sujet.

    Le gingembre soigne (tous essayés) :

    • le vertige

    • la migraine

    • la nausée

    • le mal des transports

    • les vomissements (indépendants de la nausée)

    • les remontées gastriques

    • l’intoxication alimentaire

      (l’année dernière j’en avais choppé une très très grave - la pire de ma vie - qui immanquablement devait m’amener à l’hôpital / un verre d’eau + 1 cuillère à soupe de gingembre me fit un grand miracle)


    • le coup de froid au ventre (se sentant comme des coups de couteau)

    • la diarrhée

    • les ulcères et maux gastriques (sur mon conseil ma mère s’est complètement dispensée du gastroentéologue et des médicaments quelle prenait depuis des lustres à chaque crise / désormais plus de crises ni de vomissements)

    • et toutes sortes de troubles digestifs

    Abuser du gingembre est tout bénéf. Il n’a aucune toxicité même à fortes doses. A abuser donc à volonté, d’autant qu’il a d’excellentes influences sur la sphère psychologique et nerveuse.

    Quand on tombe addicte du gingembre le chocolat ne tente plus. Miam miam.

    Personnellement, dès le moindre mal ou la moindre douleur au ventre :

    • un bon verre d’eau froide

    • une bonne cuillère à soupe bien remplie de gingembre moulu

    • je mélange, et hop, un bon coup sec

    Le mal disparaît presque sur le champs. Quand ça touche à la tête je peux également sucrer bonnement cette eau.

    Très important : ma mère souffre d’hypothyroïdie. Elle devait carrèment enlever sa thyroïde, sur mon conseil elle commença à prendre du gingembre moulu (bu dans de l’eau) et du gingembre frais rappé en quantité et reposé dans du miel. Depuis, ses troubles se sont atténués, sa hypothyroïdie est en recul, et l’ablation n’est plus indiquée.

    Ma maman et le pot de gingembre sont désormais inséparables.

    Le gingembre pris en longue cure pourrait éliminer les ballonnements, l’aérophagie et les chroniques troubles digestifs. Pour la cure : consommer à volonté du gingembre moulu (une cuillère à soupe) dilué dans un verre d’eau à chaque fois, plusieurs fois par jour, pour une assez bonne durée.

    Gingembre à volonté :

    • purée de banane avec du gingembre, hummm, c’est très très gouteux
    • orange coupé en tranche, et saupoudré à volonté de gingembre
    • jus de fruits, épicés et mixés avec un sacré morceau de gingembre frais, pouah, le goût change exotiquement
    • lait frais avec une cuillère moyenne de gingembre, à boire avec des dattes, hummmmm
    • gingembre confit à volonté, c’est l’addiction assurée

    On dit que le gingembre atténue l’arthrite.

  • Paradisial Paradisial 20 janvier 2011 01:58

    Préparée de la sorte, cette boisson est assez bien tolérée, et ne laisse pas d’odeur désagréable dans la bouche (parce que tout simplement on n’a pas mâchouillé l’ail, mais plutôt on l’a bu).

    Cette mixture est excellente pour traiter les maladies ORL. L’idéal est de s’en servir dès que l’on commence à ressentir les symptômes et de continuer le traitement durant quelques jours.

    L’année dernière, durant le ramadan, je rompais même mon jeûne directement avec cette boisson. Aucune haleine quand je partais à la mosquée. Les relents se font neutralisés par la nourriture prise juste après.

    Mon recors était un régime basé sur cette mixture d’une durée de 40 jours. Voulant traiter une sérieuse infection ORL, j’avais remarqué que cette préparation m’aida à me débarrasser de pas mal d’autres petits maux, que je préféra étendre sa prise si bien longtemps que je n’éprouvais plus de gène par rapport à l’ail.

    Le gingembre est très excellent pour protéger l’estomac. On peut le prendre même seul (dans un verre d’eau) et à même à jeûne pour traiter les ulcères voire toute nausée et vomissements.

    Conseil culinaire :

    Pour les frittes, lorsqu’il leur reste un 1/3 de temps de cuisson, épluchez et découpez en deux trois caïeux d’ail et jetez parmi les frittes qui cuisent. Le goût des frittes sera plus succulents, et on peut même manger cette ail frite en leur compagnie.


  • Paradisial Paradisial 20 janvier 2011 01:56

    Voici un bon moyen pour traiter les infections ORL, y compris celles grippales :

    • un grand verre d’une boisson chaude : thé, lait, lait au thé, café (selon les goûts de chacun)
    • deux gousses d’ail (pour l’adulte, sinon une pour personne plus jeune)
    • une bonne cuillère (à café) de gingembre moulu (ses effets liés aux sphères digestive et neurologique s’additionnent à ceux de l’ail pour un résultat accentué, et en plus, il atténue énormément l’allergie de l’estomac quant à l’ail)
    • mixer le tout avec un plongeur (dans un ustensile approprié)
    • laisser réagir entre 1 et deux minutes
    • boire encore chaud et tout doucement (désinfecte déjà par contact direct le larynx et son pourtour, avant d’agir par voie interne sur l’ensemble du corps)
    • prendre le soir, dès la rentrée, et au moment de se coucher, et au réveil
    • continuer le traitement autant que c’est nécessaire, voire davantage, voire même faire une cure prolongée avec (on sera surpris de constater que ça éliminera pas mal de maux et de troubles connexes sans s’y attendre)
    • très important : pris de la sorte ça ne laisse pas de mauvaise haleine, cela n’empêchera pas de mâchouiller quelques pétales de graines d’anis pour enlever toute susceptibilité (dans la psyché) quant à la résurgence d’une quelconque mauvaise haleine.

    L’idéal serait d’appliquer cette méthode dès que l’on sent les premiers signaux d’un mal orl, pour l’éradiquer le plus tôt et au plus vite.

    Avec cette boisson désormais je ne me rend plus chez le médecin.


  • Paradisial Paradisial 14 septembre 2010 15:28

    Que d’IGNORANCES grotesques placées en série.

    Visiblement, vous ne connaissez rien à l’Islam ni au Coran, ni même n’êtes capable de grand recul pour juger de façon pragmatique et critique la vision païenne que l’Eglise vous vend concernant Dieu et concernant Jésus son prophète.

    La réfutation de votre délirium peut être faite intégralement en recourant à la logique et rien qu’à la logique, et ce, de bout en bout.

    Peut-être reviendrai-je le soir pour le faire. Mon emploi du temps est trop chargé, et là je dois sortir.

    D’ici là, je vous invite à réfléchir ma petite interpellation ci-dessous quant à ces évangiles pluriels dont vous nous faites une lecture totalement irrationnelle.

    *-*-*-*-*-*-*-*-*-*

    L’Evangile est la Parole Divinie livrée par le Seigneur Dieu aux Hébreux sous la bouche de Son prophète Jésus.

    Il n’y eut qu’un seul Evangile, l’Evangile selon Jésus.

    Cet Evangile, l’Evangile selon Jésus n’existe plus.

    Etait-il que oral ou bien également écrit ?! Dans quelles circonstances a-t-il disparu ?!! Dieu seul le sait.

    Les ouvrages que l’Eglise appelle fallacieusement comme évangileS ne sont en fait que des BIOGRAPHIES - écrites par des anonymes - contant la vie de Jésus.

    Selon wikipédia, une biographie est un écrit qui a pour objet l’histoire d’une vie particulière.


    Les biographies selon Jean, Marc, Luc et Matthieu ne font que conter la vie de Jésus, commençant par sa naissance, racontant ses aventures, ses déplacements et voyages, ponctués de certaines de ses citations, et se terminant par son départ de ce monde.

    La grande supercherie consista à appeler ces biographies évangileS, en écartant d’autres biographies.

    Imaginez plusieurs auteurs écrire chacun de son côté une biographie du prophète Muhammad (sa naissance, sa vie, ses aventures, ses pérégrinations, ses dires, ....., ses rencontre, sa mort), et appeler chacune de ces biographies Coran.

    Voyez vous le corolaire de cette farce ?!!

    Comment des biographies écrites par des anonymes (au sujet d’un prophète) peuvent-elles devenir Le Livre Sacré (porté par ledit prophète) et le remplacer ?!!!!

    Comment à l’église peut-on prier avec des biographies écrites par des hommes, à la place du Livre de Dieu, le Vrai Evangile, révélé par la bouche du prophète Jésus ?!!!!

    .Ce serait comme si demain les musulmans se mettraient à prier à la Mosquée en lisant :
    - un peu des biographies du prophète écrites par untel et untel,
    - un peu des livres contenant les citations du prophète (comme Sahih Muslim ou Sahih Al Bukhari ou autres),
    - et un peu des lettres que Abu Bakr, Omar, Uthman et Ali amis du prophète adressèrent aux différents membres et régions de la communauté !

    en oubliant carrément le Coran, révélation divine que le prophète récita pourtant de son vivant aux musulmans
    .


    Croyez-vous que Jésus aurait récité aux hébreux ces livres d’aujourd’hui racontant sa propre biographie ?!!!!!!  smiley

  • Paradisial Paradisial 14 septembre 2010 15:19

    Cher frère, tu as totalement raison : il n’existe pas de versets sataniques dans le Coran, et il n’a jamais été question que le prophète en eut récités aucuns. Les pauvres musulmans qui croient en cette fable ne sont que des ignorants (y compris les théologiens qui glissèrent dans cette fausse affaire, qui tient plus le rôle de l’anecdote et de l’incongruité plutôt que du bon sens).

    La teneur du verset 22:52 et de ceux qui le suivent traitent justement de la série d’altérations et de restaurations survenant dans les textes écrits imputés aux prophètes, après leur révélation.

    Je ne dispose pas hélas de suffisamment de temps pour expliciter et détailler lesdits versets.

    Globalement, le sens desdits versets rejoint celui de mon texte précédent où je faisais observer la logique selon laquelle l’Islam est la religion une, unique et éternelle de Dieu.

    A chaque fois que les innovateurs, assistés (conscients ou inconscients) par satan et ses suppôts, remaniaient les écrits (en enjolivant à leurs yeux de tels forfaits), Dieu suscitait une nouvelle révélation restaurant celle la précédant, restaurant partant la vérité, par la série successive des prophètes, et ce, jusqu’au moment où la version finale fut enfin et définitivement universalisée (le Coran est désormais conservé non seulement sur du support papier, mais l’est intégralement dans les poitrines des dévots musulmans). smiley







Palmarès