• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

paradoxe

paradoxe

 tellement à dire et si peu de temps

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 5 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • paradoxe paradoxe 15 février 2008 10:53

    je comprends bien et c’est justement pour ça que je pense que ce n’est pas à éducation nationale d’évaluer les professeurs mais à une institution autre qui n’existe malheureusement pas à l’heure actuelle une institution qui ne serait pas sous la coupe de l’éducation donc beaucoup plus objective face aux rééls problèmes et des enseignents et des élèves. Parce qu’il y a quand même des élèves qui sont soit laissés de côté parce que soit disant irrécupérables ( ceux là ne font pas de bruit en plus alors on les "oublis") soit des élèves se permettant tout et n’importe quoi et qui finiront bien par comprendre qu’ils bousillent leurs avenir enfin ça ils le verront au moins quand ils seront sur le marché du travail mais ça sera trop tard.

    par contre une question qui n’a rien à voir mais comme vous êtes un ancien prof vous pourrez peu être éclairer ma chandelle

    Les enfants qui ne travaillent pas vraiment parce qu’on a l’impression qu’ils s’en moquent ceux qui se taisent et qu’on "oublis" .Le prof qui se rend compte que c’est pas parce que l’élève ne veut rien faire, qu’il ne bosse pas mais plutôt parce qu’il s’ennuit ? Les professeurs dans ces cas là ont ils la possibilité de voir avec l’elève, ses parents et l’équipe pédagogique si l’enfant ne serait pas "surdoué" ou au contraire un peu plus lent et qu’être dans une classe dite "normale" ne lui convient pas ?? Ou est ce aux parents de faire une demande ???

    j’espère avoir été assez clair merci de me répomdre


  • paradoxe paradoxe 10 février 2008 23:15

    Monsieur Villach,

    Sur le fait qu’il est difficile de juger au mérite un professeur , je suis d’accord avec vous. De toutes les façons on ne juger de la valeur d’un travail que si celui qui juge est "parfait" et jusqu’à preuve du contraire personne n’est parfait. Cependant je voudrais attirer votre attention sur le fait qu’il y a un minimun de chose à faire pour satisfaire les autres et se satisfaire soi-même.

    Je veux bien croire que certains élèves mettraient la meilleure des volontés à faire virer des profs, s’ils donnaient leurs avis sur le mérite de leurs profs.

    Avez vous déjà remarqué que dans certains cours même les plus dissidant sont pourtant calmes ??

    Comment se fait il que certains profs n’ont aucunes "autorités" face aux élèves ?

    Comme dans tous les métiers il y a des bons et des mauvais. ( quand je dis tous les métiers j’inclus la politique même si je doute sur le fait que se soit un métier mais ça c’est un autre sujet).

    On demande aux profs d’apprendre quelques choses à des élèves c’est via cela qu’ils devraient être "jauger" ( si vous me permettez le terme) mais les élèves devraient l’être eux aussi, à plusieurs reprises dans l’année, en se basant pas seulement sur ce qu’ils ont apprit mais aussi sur leur comportement.

    Je ne suis pas juge ni jurée, je constate seulement qu’aujourd’hui, il y a un peu trop de "lâcher prise" aussi bien dans votre métier que dans tous les autres mais aussi dans la vie courante.

    Peut être serait il temps d’arrêter de se regarder le nombril et d’arrêter de dire que si ça va mal c’est la faute des autres. Et prendre ou reprendre ses résponsabilités.

    Combien de personnes peuvent se regarder dans la glace et se dire " t’as fais une "connerie" maintenant tu l’assumes jusqu’au bout". ???

    PS : je ne jette pas la pierre à qui que se soit ( je le précise au cas ou......)


  • paradoxe paradoxe 8 février 2008 13:14

    @ faxtronic

     

    Si je te comprends les enfants ne sont que de petits voyoux qu’il faut élever comme au moyen âge et ne surtout pas essayer de leur parler pour leur faire comprendre les notions élémentaires de sociabilité. et surtout pas essayer de comprendre pourquoi ils ’agissent comme ils le font ???

    Dis moi tu es né adulte toi ??

    En tant qu’ancienne enfant, si on m’avait élever comme tu l’entends, je serais certaiment en prison pour aggression ou pire. En tant que maman il est hors de question que je ne prenne pas en compte le caractère ni les sentiments de mes enfants pour les aider à grandir, murir et s’épanouir.

    Je suis d’accord avec toi sur le fait que les enfants ne sont pas de la pâte à modeler. Mais quand il nait c’est l’innocence dans tout ce qu’il y a de plus pur. C’est en grandissant que se forge son caractère et c’est en l’aidant et en lui faisant comprendre par des mots et non pas par des coups qu’il comprendra, ce n’est pas parce qu’il est un enfant qu’il n’a pas la notion de bien ou de mal.

    Pour info mes parents m’ont toujours fait comprendre les choses par le dialogue et je ne pense pas être une marginale ou une personne associale. Mais se n’est pas pour autant que si tu me gifle je tendrais l’autre joue.

    Je pense que certaines paroles auront un impact plus positif à une violence

    au fait j’ai jamais entendu dire que Gandhi faisait la guerre....................

    Le monde serait certainement moins affreux comme tu le dis si les êtres humains se rappellaient qu’ils ne sont pas là pour détruire mais pour consctruire.


  • paradoxe paradoxe 8 février 2008 10:33

    @ hihihihi

    Tu es tellement sur de toi hihihihi, et bien non je ne suis pas une gauchiste idéaliste .

    Ne crois tu pas que le sang à justement assez couler avant pour qu’il soit temps d’arrêter de le faire couler maintenant.

    Personnellement je ne me battrais que si vraiment il n’y a pas d’autres solutions.

    Et ce n’est pas parce que j’espère utopiquement qu’un jour tout le monde vivra enfin pour eux même sanns se soucis des autres que je le verrais de mes propres yeux avant de mourir. J’ai des enfants et pour eux je veux ce qu’il y a de plus juste et humain comme le respect et le droit que tout le monde à de vivre selon ses croyances et "envies" sans pour autant gêner les autres.

    Si mes écrits te déranges, j’en suis navré mais je continuerais à penser que c’est pas en frappant un enfant qu’on lui apprendra à être pacifique.


  • paradoxe paradoxe76 7 février 2008 21:14

    Personnellement je trouve que la réaction des "adultes" est tout à fait lamentable ( pour info c’est la fête des mains qui partent ; l’ inspecteur d’académie d’Evreux a giflé un parent d’élève venant le voir pour un problème de regroupement de deux écoles).

    Même dans les cours de maternelle les enfants ne se bagarrent plus pour un rien vous rendez vous compte de l’exemple que notre société actuelle montre à la future génération ???

    Il n’y aurait pas d’autres solutions que de ce taper dessus comme au temps des hommes préhistoriques ???

    "Il y a des gifles qui se perdent : le professeur et le droit de correction".<< vous relisez vous de temps en temps ???

    Il y a longtemps il y avait un droit de cuissage aussi mais ce droit est obsolète, il y a de nombreux "droits" qui ne reste que dans les dictionnaires.

    J’ai été élève d’une institutrice qui me giflait pratiquement tout les jours parce que ma tête ne lui revenait pas, alors dans ce cas était elle dans son bon droit ??????????

    Il y a toujours une solution simple et "pacifique" à toutes les formes de violence. 

    Et la loi du talion ne fait plus non plus partie de notre société.

    Répondre à la violence par la violence est la plus simple des formes de bêtisse que l’homme puisse avoir.

    On répond par la violence physique quand on ne s’est plus répondre par les mots.

    En espérant que vous réfléchirez un peu plus au bien fondé de certaines réactions mêmes si ces réactions sont celles de vos collègues.







Palmarès