• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Parkane

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 24/02/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 3 6 23
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique






Derniers commentaires



  • Parkane 30 mars 2009 11:27

    Bonjour !
    "Il faut tout simplement garder à l’esprit qu’un certain nombre de personnes ont intérêt à ce que rien ne change." Belle formule, un brin lapalissadesque néansmoins !
    Alors deux remarques qui vont, j’en suis certain, dans votre sens :

    - Ce "certain nombre de gens" sont comme par hasard, ceux qui tirent les ficelles des marionnettes qui font semblant d’exercer le pouvoir au nom du peuple. Ils sont donc bien placé pour défendre leurs intérêts.

    - "Garder à l’esprit", "Rester vigilant" seuls, n’ont jamais changé le monde. Même s’il est entendu que tout changement commence par une prise de conscience, encore faut-il qu’elle soit collective. 

    Que d’évidences, me direz-vous ! Alors ne tombons pas, en voulant éviter les pièges de "leur" langage dans celui d’une conclusion moralisatrice.



  • Parkane 30 mars 2009 10:55

    Merci ! CDFR (Crise de fou rire) !



  • Parkane 28 mars 2009 15:43

    Je ne vous le fais pas dire ! Mais si vous avez connaissance du contenu de ces dossiers, faites-nous donc partager votre science.



  • Parkane 28 mars 2009 15:05

    En 2001, en même temps que le WTC, s’effondrait aussi le montage financier de la société ENRON, fleuron de la réussite économique à l’américaine des années 80/90.
    Alors quand je lis dans votre excellent article :
    "La S.E.C (équivalent de l’Autorité des Marchés Financiers, chargée d’enquêter notamment sur les délits boursiers) organisme qui a perdu des milliers de dossiers dans l’effondrement. "
    je ne peux m’empêcher de penser que sans la perte de ces dossiers du WTC7, la superchérie, pour ne pas dire l’escroquerie du système financier auquel nous devons la crise économique actuelle, aurait pu étre mise au grand jour dès la fin 2001 ... avec des conséquences que "certains" redoutaient peut-être ... 
     



  • Parkane 18 mars 2009 16:43

    Le vilain petit canard pense donc que les écrivains n’écrivent au fond que des vieilleries, qui sentent la poussière avant même d’être éditées.
    Ce n’est peut-être pas faux, quand on considère que les éditeurs, en tant que fabricants et marchands de livres, se doivent de prendre le moins de risques possibles, afin de pas mettre en péril leur activité de fabricants d’écrivains. 
    Ce dont cette couverture serait donc bien la représentation.







Palmarès