Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

parousnik

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 208 0
1 mois 0 5 0
5 jours 0 3 0

Derniers commentaires


  • parousnik 31 mai 2015 18:09

    Qu’attendre de cet homme normal...sinon que lui même se serait soumis ou plus probablement aurait servi la collaboration dans les années 40 comme il sert aujourd’hui l’ultralibéralisme criminel et qui n’est capable que de tenter de redoré sa cote à travers le courage d’hommes et de femmes qui ont sacrifié ou risqué réellement leurs vies pour la Liberté et l’indépendance de la France. Alors que lui ne fait que de pondre des lois liberticides pour restreindre les libertés et les droits constitutionnels des résistants et dissidents d’aujourd’hui. 


  • parousnik 24 février 2015 12:53

    @Armelle
    Comme nous l’avons observé depuis les années 70 ou est apparu le courant ultralibéral, ceux ci ont besoin néo-esclaves pour faire la culbute à la bourse et gaver leurs comptes en banque. Les délocalisations le prouvent. Mais en plus il leur faut aussi détruire le tissus social, supprimés les acquis sociaux, il leur faut aussi défaire les Etats de leur indépendance et autorité. Mais cela ne leur suffit pas il leur aussi pillé les pays pétrolifère car étant des parasites eux ne produisent rien. Le capitalisme avait une éthique, le libéralisme n’a jamais existé, mais l’ultralibéralisme ne respecte rien ni la vie ni les accords nationaux et internationaux comme nous avons pu le constater avec les guerres d’Irak, de Libye, Syrie, Soudan...Ukraine etc. Ces parasites dorés sont propriétaires des médias de masse et en boucle diffusent à travers ces derniers mensonges et obscurantisme. LE REGIME ULTRALIBERAL EST LE REGIME TOTALITAIRE LE PLUS CRIMINEL QUE L HUMANITE AI EU A SUBIR. Combien de mort depuis 73 et le coup d’état au Chili fomenté par les ultralibéraux us ? Ce régime est le cercueil de la démocratie.


  • parousnik 24 février 2015 11:44

    Pourtant domestiquer depuis des millénaire je n’ai jamais vu une vache se faire pucer volontairement, alors que dire de ces hommes et femmes qui se font pucer volontairement si ce n’est qu’ils et qu’elles sont encore mieux domestiquer. Navrant pour la liberté et la démocratie. D’ailleurs que ces premiers pucelages se passent en Suède en dit long sur la réalité démocratique de ce pays que la propagande occidentale ne cesse de nous montrer en exemple, mais n’est ce pas ce pays qui a stérilisé... des pauvres il n’y a pas si longtemps ? L’ultra libéralisme est le cercueil de la démocratie... 


  • parousnik 15 février 2015 16:19

    Nous publions ici un article envoyé par Guiraud dont nous voulions refaire une synthèse plus élargie. Nous avons finalement décidé de le publier tel quel, car outre le racisme latent, il porte un certain éclairage sur la société israélienne où la laïcité côtoie l’intégrisme le plus obscurantiste. Nous voulions cependant apporter les quelques remarques suivantes.

    Nous constatons qu’en Israël, comme dans bien des pays, le racisme est présent à tous les niveaux de la société, mais le cas d’Israël nous montre que le racisme est avant tout social. Le racisme anti séfarade n’est ni ethnique, ni religieux, mais bien contre une catégorie de la population considérée comme différente par certains israéliens, alors même que de partout par le monde elle est vue comme identique.

    La deuxième remarque a trait au discours mondial sur le peuple juif. On constate que ce discours ne tient qu’à l’extérieur d’Israël, car à l’intérieur de la société israélienne, c’est un autre son de cloche. Il prend l’eau de toute part dès lors qu’il s’agit de falashas d’origine éthiopienne ou de séfarades, les juifs berbères souvent d’origine Nord-Africaine, ou les juifsarabes (irakiens, yéménites, etc.).

    Enfin, il est ironique que des personnes ayant fui ce qu’ils appellent de l’antisémitisme en France, qui dans le pire des cas n’est que verbal, se retrouvent confrontés à un racisme, vrai celui-là, équivalant à de la ségrégation, dans le pays sensé les en protéger. Oseront-ils appeler la discrimination dont ils font l’objet, antisémitisme  ?

    Osons une question : Est-ce qu’une partie de ce qu’on appelle antisémitisme en France aujourd’hui n’est pas lié aux origines nord-africaines des séfarades ? Ce qui nous ramène à l’éternel débat franco-français sur les immigrés, les séfarades n’étant eux-mêmes en grande partie que des immigrés maghrébins après les années soixante en un flux massif dans un laps de temps très court.

    Avic

    *****

    Le conseil municipal a procédé hier à une fermeture provisoire de l’école suite à la plainte pour harcèlement de deux élèves d’origine séfarade

    Les portes de l’école Talmud Torah Zichron Gavriel sont restées closes hier matin. Selon le journal Haaretz, cette école religieuse ashkénaze est fréquentée par 40 % d’élèves d’origine moyen-orientale.

    Selon le site haredi Kikar Shabbat, l’école ne souhaitait pas accepter deux enfants âgés de 5 et 6 ans, sous prétexte que le niveau d’observance religieuse de leur famille ne correspondait pas aux canons religieux de l’établissement.

    Le directeur invoquant à ce titre que le père de famille utilisait un téléphone cellulaire classique qui ne peut-être revendiqué comme « casher », autrement dit, un téléphone sans accès à Internet.

    L’école a cependant, dans un premier temps, été contrainte par la ministère de l’Education, d’accepter les deux enfants. Pendant deux mois, ceux-ci auraient été régulièrement harcelés et même empêchés d’entrer dans leur salle de classe, jusqu’à l’intervention, il y a un mois d’un inspecteur auprès du ministère de l’Éducation.

    Les parents des autres élèves ont, suite à cela, entrepris différentes mesures pour protester contre l’acceptation des garçons : salles de classe vide, graffitis sur les murs de la maison familiale, portes scellées et pots de fleurs renversés. Une malédiction (pulsa denoura) aurait même été lancée contre la famille.

    Selon le président du conseil municipal Eli Abutbul qui s’est confié dans les colonnes de Haaretz, « une minorité obscurantiste tente de porter atteinte aux valeurs de la société israélienne. Si l’école ne change pas sa position, elle restera fermée ».

    L’avocat de l’école Uri Keidar explique que « cette institution éducative est très conservatrice et que près de la moitié de ses élèves sont d’origine séfarades de sorte que les allégations de discrimination sont sans fondement ».

    Il dénonce également la punition collective que constitue la fermeture de l’établissement.

    Contacté, le ministère de l’Education a déclaré que « compte tenu des faits et après avoir mis en garde l’école à plusieurs reprises, le ministère a ordonné la fermeture de l’école. »

    Source http://fr.timesofisrael.com/


  • parousnik 13 janvier 2015 10:50

    Un jeune de 20 ans a été condamné à six mois de prison ferme par le tribunal correctionnel d’Orléans pour avoir crié « Vive la Kalach ! » lorsqu’il croisait un groupe de policiers en patrouille dans le centre-ville, ont annoncé lundi les médias locaux.

    Jeudi soir, un groupe de policiers a croisé un groupe de jeunes dont un a crié « Vive la Kalach ! » et imité le bruit de l’arme. Le jeune homme a été immédiatement interpellé et placé en garde à vue pour être jugé lundi en comparution immédiate.

    Il s’agissait d’un jeune homme sans emploi qui a expliqué au tribunal qu’il avait bu : « j’ai sorti ça comme ça et je m’en excuse », a-t-il lâché.

    « C’est un geste stupide. On est au-delà de la bêtise ! », a martelé le procureur de la République, Maud Gauthier, avant de requérir un an ferme contre le prévenu, plusieurs fois condamné par le passé.

    Maintenu en détention, le jeune homme devra verser 200 euros à chacun des quatre policiers, à titre de réparation du préjudice moral.







Palmarès