• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Partiblanc

Partiblanc

Technicien de 30 ans, président du Parti Blanc depuis décembre 2005. Mon engagement est né lors de discussion avec des collègues, et c’est prolongé en découvrant le Parti blanc en 2002. Période à laquelle je me suis présenté aux législatives en tant que Candidat Blanc à Paris.

Tableau de bord

  • Premier article le 17/02/2006
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 3 13 183
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique






Derniers commentaires


  • Partiblanc Partiblanc 15 mars 2010 23:18

    commençons par un groupe Facebook ..des lettres à nos élus,aux medias ..et si la motivation est toujours là.

     il n’y a qu’à voir les proportions des différents avis, la première ambition ( qui n’est pas mince, est de penser que le système peut encore changer ), moi je le pense mais pas une majorité de Français.. bon allez j’avoue j’ai eu une longue journée et je suis un peu défaitiste. Mais je bataille depuis 2005 et olivier Durand depuis avant encore, sans parler de Gérard Gautier et du fondateur du Parti Blanc, Blaise Hersent le Chatreux.

    Bref il y a des gens qui veulent le changement mais ce n’est pas encore la volonté de la masse des gens. 

    Si vous avez la recette magique ? bon en vérité je continue à batailler mais différemment . ;)


  • Partiblanc Partiblanc 15 mars 2010 22:48

    je ne crois pas que dans les 53,64 % il y est plus de 3% de stratèges., ce qui d’ailleurs disqualifie leur stratégie d’ailleurs.


  • Partiblanc Partiblanc 15 mars 2010 22:39

    c’est dommage votre argumentation avait pris un bon départ et puis vous donnez une raison au vote qui finalement contredit que « le vote est un droit , point ».  smiley. Comme si le fonctionnaire voterait FORCEMENT pour un état social et l’industriel LOGIQUEMENT pour un état protectionniste... à vous lire tout le monde devrait voter pour la gauche :).

    *je dis cela avec bienveillance évidemment ;)

    Plus sérieusement vous avez raison : chaque électeur a les raisons qu’il veut et son esprit et son raisonnement reste impénétrable. Ce que le système encourage aujourd’hui c’est qu’il n’oblige pas le politique à la recherche d’une forme de vérité de l’électeur. Et vous avez raison aussi sur ce point : pour moi un électeur a le devoir d’aller voter. Mais il est très important que cela reste un devoir et non une obligation.


  • Partiblanc Partiblanc 15 mars 2010 22:26

    En effet le résultat de ce scrutin en aurait été changé .. mais probablement que le risque d’annulation serait apparu dans les sondages de pré élection et en vérité aurait mis une pression hors du commun sur les médias et les candidats politiques.

    ceci dit je pense que les gens qui s’abstiennent de voter en raison de l’absence du vote blanc reconnu sont plus nombreux. et les 20% et les 1/3 cité plus haut se recouvre un peu.


  • Partiblanc Partiblanc 15 mars 2010 12:19

    oui c’est vrai qu’il y a une vision pyramidale de la politique aujourd’hui. l’idéale c’est que cette pyramide soit à l’envers ( bottom-up ). en l’occurrence je pense que si les candidats sont obligés, par peur d’un vote blanc révocatoire, d’aller voir « sur le terrain » ce que veulent vraiment les gens. Alors les campagnes politiques s’en trouveront changés. Elles ne seront plus guidés par les sondages mais par les militants du terrains.







Palmarès



Agoravox.tv