• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Pascal BOYER

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Pascal BOYER 4 février 2008 18:03

    Genève, le 4 février 2008

    Merci Monsieur Olivier Cabanel de votre article,

    Les travaux de Stanley Meyer méritent bien cet hommage !

    A la question " Qui l’a tué ? " Le mystère ne sera certainement pas levé avant longtemps, mais il est probable que l’effort solitaire du chercheur indépendant l’aura certainement beaucoup fatigué, comme il en fatigue aujourd’hui, bien d’autres qui prendront le relai jusqu’à aboutir. C’est la force des optimistes !

    Les rares journalistes qui comme vous acceptent d’exposer des faits sans les juger, mais simplement pour lancer le débat et comprendre apportent beaucoup au monde des chercheurs indépendants.

    A mon avis, il y a beaucoup d’inventions qui naîtront encore dans les gagrages "de doux génies" qui risquent leur confort personnel au service d’une idée. Ils sont encore plus nobles, lorsque la motivation première qui les anime, est de donner un sens à leur existence, en laissant à l’humanité une invention qui sera profitable à la nature et à l’homme.

    A mon sens, la recherche médicale et la recherche sur les énergies libres sont les plus passionnantes.

    Avec quelques amis, nous avons fondé Gravity-One sa à Genève pour construire des prototypes axées sur l’analyse de la force gravitationnelle avec pour objectif de capter et transformer l’énergie gravitationnelle appliquée à des masses en énergie électrique, non polluante.

    Nous aidons également d’autres chercheurs, dont un biologiste à qui j’ai demandé d’analyser la théorie de l’illustre Stanley Meyer. Si tout se passe comme prévu, nous devrions prochainement reproduire l’expérience, afin d’avoir un avis fondé sur du concret et des mesures.

    Gravity-One aide aussi d’autres chercheurs qui travaillent sur d’autres pistes, comme les moteurs magnétiques (avec le père des premiers brevets qui ne s’appelle pas "perendev" ou sur d’autres voies comme les portes magnétiques.

    Il existe en Europe beaucoup de talents isolés. Des articles comme les vôtres sont une chance pour des inventeurs de se rencontrer et de trouver une aide industrielle ou intellectuelle.

    Alors au nom de la recherche indépendante, Merci !

    Chercher, c’est se donner une chance de trouver... !

    Amitiés à tous ;

    Pascal BOYER







Palmarès