• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Pascal_nam

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 8 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Pascal_nam 20 septembre 2007 09:51

    En tous cas, Tall, pour moi « De Zee » c’est terminé, désolé mais c’est plus cher qu’à la côte d’azur ou en espagne et on y est tolérés du moins c’est mon ressenti. Ce n’est peut-être pas le cas pour les bruxellois quasi bilingues mais pour les francophones... pas terrible. Dans ce cas je préfère pousser une pointe vers Dunkerque, on y parle français et on ne vous regarde pas de travers quand vous l’ouvrez, en plus les plages sont très belles et calmes, on y est pas entassés.


  • Pascal_nam 20 septembre 2007 09:41

    Personnellement, j’ai comme souvenir du bruxellois, les fameuses pièces de théatre de Bossemans et Coppenolle et autre Mariage de Mademoiselle Beulemans mais etait-ce du bruxellois ?... Egalement, comme ma mère a fait toute sa carrière à Bruxelles, je sais ce qu’est un stoemp, je me rappelle le théatre de marionettes de Toone, quelques expression importée chez nous par ma mère etc... mais ma compréhension du bruxellois se limite à ça...


  • Pascal_nam 19 septembre 2007 10:06

    Bonjour Chabian, En ce qui concerne les « Walschs », je savais que le mot était germanique, à l’origine du mot « wallon », et désignait les gaulois romanisés. On retrouve d’ailleurs le radical « Wal » dans pas mal de lieux qui ne sont pas dans la Belgique actuelle, comme par exemple : Wales, le Pays de Galles, la valachie ou encore le valais mais j’ignorais que cela puisse aller jusqu’à Toulouse... Quant à la langue d’oil, à l’origine du français, ou plutôt du proto-français, Henriette Walter situe son origine dans nos contrées, disons dans le segment wallo-picard avec le texte de « la séquence de sainte Eulalie » sincèrement très difficile à décoder même pour un wallon ou un picard contemporain (jai essayé,... moui...bon...). Nombre de français seraient étonnés de savoir que la language qu’ils pratiquent actuellement vient de nos régions. Bien à vous,


  • Pascal_nam 18 septembre 2007 18:39

    Magnifique ! Merci pour le lien.


  • Pascal_nam 18 septembre 2007 18:31

    Je ferai donc d’une pierre deux coups, Cher Tall, tout à fait d’accord avec vous, je ne comprends d’ailleurs pas pourquoi nous avons gardé cette coutume gauloise qui consiste à compter par vingt pour le quatre-vingt, le octante suisse me parrait plus approprié. Cher Cambronne, je suis moi-même de Namur. Je me permet de citer quelqu’un qui a écrit sur la guerre des Gaules, non pas Cesar le pro-consul de Rome et non pas empereur comme souvent je le lis, avec son sempiternel « Des peuples de la Gaule etc...), mais bien Tacite, qui disait des belges : »Belgae gallorum robur« c’est à dire : »Les Belges sont la force des Gaulois". Vous voyez, le sujet est bien plus ancien qu’on ne le pense... Bon j’arrête de nous lancer des fleurs...Nous avons bien quelques defauts.. ;hum Quant aux suisses, c’est vrai que nous n’avons pas le même rapport avec eux, je leur trouve énormément de qualités, leur chocolat (bien qu’on préfère le notre ici...), leur calme, leur gentillesse et leur politesse, sans compter leur exactitude et précision. Mais je pense que c’est peut-être là que le bas blesse, sans doute trop calme, gentils, polis, exacts et précis pour nous... Voyez, j’en suis conscient ! Juste une petite chose, il faudra qu’on vous apprenne l’auto-dérision, vous verrez, c’est le must de l’humour et ça devrait être remboursé par la sécu. Bien à vous deux,







Palmarès



Agoravox.tv