• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

pasdesarkozy

pasdesarkozy

Les mots doivent être défendus, ils sont le premier niveau d’une capacité à prendre  en compte une situation.

Tableau de bord

  • Premier article le 29/12/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 3 10 37
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique






Derniers commentaires


  • pasdesarkozy pasdesarkozy 3 janvier 2009 10:25

    Il y a quelque chose qui se dégage de Sarkozy :
    la brutalité, l’incompétence pour autre chose que l’accession au pouvoir, le désir de privilégier ceux qui le sont déjà.

    L’utilisation des techniques de communication directement issues de la publicité dans le mode :
    On vous frustre et ensuite on vous promet ce dont on vous a frustré.

    Par contre je ne pense vraiment pas que son élection ait suscité le moindre espoir.
    Puisqu’il ne s’agit pas d’un élection mais d’un sacre par les médias d’une marionnette.
    Elle durera au besoin en changeant la constitution comme le 1er Poutine venu, elle durera en augmentant les effectifs policiers comme le premier hiérarque venu, elle durera en controlant l’image comme le premier communicator venu, elle durera en abaissant l’impot et en le remplacant par des taxes comme le premier Roi d’ancien régime venu...
    Nicolator le Grand Yaka...


  • pasdesarkozy pasdesarkozy 1er janvier 2009 17:35

    Merci pour ce beau commentaire.
    Bien que la stratégie médias de M. Sarkozy soit de faire indéfiniment réagir sur des énormités en présentant ses réformes comme des évidences, il est nécessaire de montrer ce qui devrait être le coeur d’un discours politique, à savoir une hauteur de vue qui permette à chacun de s’approprier au dela de sa spécialité le pourquoi d’une réforme et comment elle s’insère et est acceptée par le corps social.
    L’absence, que je ne peux qualifier de méprisante, de toute prise en compte d’un débat quel que soit le sujet abordé, dans les discours sarkozien pose problème.
    Or comme la prise de décision n’a jamais été aussi centralisée, il nous faudrait une lisibilité autre que celle proposée par la forme des discours assénés.
    Il serait bon que les contempteurs sarkozien décortiquent aussi ces discours.
    S’ils ne le font pas, je ne peux que supposer que ce qui leur plait c’est cette réduction extrême.
    J’avais qualifié dans un autre billet M. Sarkozy de Grand Yaka, aujourd’hui cette appréciation semble d’une gentillesse quasiment déplacée...


  • pasdesarkozy pasdesarkozy 31 décembre 2008 13:47

    Je vous renvoie ( si je puis dire ) à la pétition lancée par des personnels soignants appelant à la désobéissance civile à la suite de ce discours  :

    Lien vers position de personnels soignants

    J’aimerais bien que ma réaction ne soit qu’épidermique et le fait d’un béotien, mais voyez vous je me sens quand même concerné par ce qui se prépare en hopital psychiatrique et je suis dans mon droit en faisant cela, ne vous ne déplaise.


  • pasdesarkozy pasdesarkozy 30 décembre 2008 13:40

    Le mérite découle de la certitude exagérée ou ce grand homme autoproclamé se complait.
    Rien ne pourra jamais le faire douter, ni une crise mondiale, ni une envolée du chomage, ni même une défaite électorale.
    Il ne peut qu’avoir raison, je pense qu’il a un problème si grave avec son ego qu’il ne sait plus ou il s’arrête.
    Il va donc enfler comme la grenouille de la fable jusqu’à éclater.
    Mais en attendant il y a une société qui doit fonctionner.
    Je suis atterré par ce qui se passe, par la suffisance qui se répand chez le moindre courtisan.
    Bien sur que le mérite existe, mais il ne peut être découplé du respect de la fonction que l’on occupe.
    Il ne s’agit pas d’un hochet, d’une distinction mais d’une charge et d’un sacerdoce - pour utiliser des mots religieux pour ce contempteur des racines chrétiennes de l’Europe.
    La société n’est pas une prison ni les français des faire-valoirs, en douteriez vous M. Sarkozy ?


  • pasdesarkozy pasdesarkozy 30 décembre 2008 12:57

    Si le problème des OGM n’était qu’un problème de rapidité dans la sélection par rapport à la situation antérieure il ne serait pas si crucial.
    Mais comme vous le signalez trés justement il s’agit aussi de passer d’une attitude passive ou on laisse les générations faire apparaitre ou pas un caractère qui se revèlera intéressant à de l’ingénierie génétique ou l’on va créer des chiméres que l’on insère directement dans le biotope terrestre ( le seul que nous ayons à notre disposition ).
    Premier point d’achoppement avec la pratique antérieure.
    Le second point est bien entendu ce qui fonde ces recherches et leur profitabilité :
    c’est à dire la brevetabilité du vivant et l’injection d’une seule logique armée de son bon droit juridique qui est censé primer sur toutes les autres, dans un domaine ou coexistait deux logiques ( utilisation libre de graines sauvages et vente de graines obtenues par sélection à "l’ancienne" ).


    Mais combien de fois nous a t’on fait le coup de l’innovation majeure qui allait résoudre tous les problèmes ?
    La il s’agit de rien de moins que d’éradiquer la faim dans le monde !
    Ne pensez vous pas qu’une plus juste répartition des ressources n’atteindrait pas ce but de manière plus rapide et/ou plus efficace ?
    Ou faudra t’il attendre un homme génétiquement modifié auquel on aura injecté le gène de la fraternité ?

LES THEMES DE L'AUTEUR

Tribune Libre Santé Santé Politique






Palmarès