• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

patovite

Atteinte de Myofasciite à Macrophages, (maladie due à l’aluminium contenue dans
la majorité des vaccins), j ai décidé de me battre pour la connaissance et la reconnaissance de cette Maladie.
Mais surtout pour informer de l existance de cette maladie qui pour le moment
Officiellement n’existe pas. Je n accepte pas que des enfants, des adolescents, des adultes, voient leur vie détruite pour une histoire polico financiere, orchestrée par les laboratoires et l’ Etat.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • patovite 26 novembre 2008 13:23

    voici le mail que nous venons d envoyer à tous les Députés
    Nous avons été confrontés directement à ce problème, lors de l’avis du Conseil Scientifique de l’AFSSAPS, concernant l’étude sur la myofasciite, certains des experts avaient des liens d’interets avec les labos, mais attention on vous repondra que ce ou ces médecins n’ont pas de liens d interets avec le médicament concerné, oui, ce qui n’empeche pas ces médecins de recevoir des fonds pour d autres recheches, provenant des memes labos, donc, en un mot, je ne pense pas qu ils reconnaitront un ou des effets secondaires à des médicaments, puisque indirectement il n’obtiendront pas ces fameux fonds pour leurs recherches.


    Madame, Monsieur le député, Madame, Monsieur le sénateur

    En tant que citoyen et au nom de tous les malades que je représente,
    je demande le maintien de l’amendement à la loi sur la transparence de l’information médicale
    voté par le sénat le 19 novembre lors de l’examen du PLFSS 2009, et
    rédigé ainsi :

    Après l’article 33, insérer un article additionnel ainsi rédigé :

    Après le premier alinéa de l’article L. 4113-13 du code de la santé
    publique, il est inséré un alinéa ainsi rédigé :

    « Les conventions conclues entre les membres des professions médicales
    et les entreprises ou établissements mentionnés au premier alinéa
    doivent être rendues publiques.

    Les conditions d’application du présent
    article sont fixées par décret en Conseil d’État. » qui autorise les
    ordres professionnels à rendre publiques les conventions passées entre
    les médecins et l’industrie pharmaceutique.
     
    Cette possibilité accordée aux citoyens de prendre connaissance des
    liens d’intérêts des professionnels de santé avec l’industrie serait
    une avancée considérable pour nous tous.

    L’adoption de cet amendement est indispensable à l’application de
    l’article 26 de la loi relative aux droits des malades (article L.
    4113-13 du code de la santé publique qui prévoit que tout professionnel
    de santé – médecins, pharmaciens – s’exprimant auprès du public doit
    déclarer ses liens d’intérêts avec les entreprises commercialisant ou
    fabriquant un produit de santé)

    Bien à vous,
    Patricia Baslé







Palmarès