• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Patrick

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Patrick 18 juin 2009 11:55

    Tu n’es pas seul.
    On est en fait assez nombreux dans ce cas. Pas très matérialiste, un peu artiste, attiré par autre chose que le petit écran . . . Oui, on détonne en société, en particulier après de la gent féminine. On est effectivement assez décalé socialement. La sensation de ne pas appartenir au monde « normal » peut être parfois très désagréable, d’ailleurs.
    Même si c’est rude, il faut être ce qu’on est et non jouer un rôle, auprès d’une femme aimée. Le reste est une histoire de destin. Sans rentrer dans un débat spirituel, certains évènements dans une vie sont aussi imprévisibles que décisifs. Les rencontres amoureuses en fond partie. Personne n’a de prise dessus, il suffit de saisir sa chance quand elle se présente.

    Courage à toi. Continue à vivre ta vie ainsi que tu le fais en savourant ses précieux moments comme le rire de ta fille. Et bonne chance pour trouver l’amour. Sincèrement.


  • Patrick 14 mai 2009 11:13

    Enfin !

    Merci pour cet article. Si les hommes ont, par peur, réduit les femmes à de simples corps objet de désir, il est affligeant de voir les femmes (certaines en tout cas) se comporter de même en rabaissant l’homme à un pénis gorgé de testostérone.

    Ainsi que l’écrit Fabien, lutter contre le sexisme en niant les différences, surtout physique, est dangereux. Parce que ça revient à nier la réalité. Ainsi qu’il le rappelle, la séduction chez les humains se déroule comme suit : la femme séduit l’homme, souvent de manière inconsciente et involontaire, simplement parce qu’elle est. Cela passe aussi son apparence et son comportement. Et nous savons, nous qui aimons les femmes, que ceux-ci sont aussi variés que magnifiques. Lorsque la séduction a opéré, l’homme s’emploie alors à faire la cour à l’élue de son coeur. Oui, faut-il le rappeler, l’homme est capable de sentiments, de sensibilité et si son désir est présent, il sert de support à l’amour.

    Ainsi donc, voiler légèrement consiste à stimuler le désir et l’imagination, et non à rabaisser comme le martèle certaines femmes. C’est le principe même de l’érotisme. Essayer de mettre sur un pied d’égalité physique les hommes et les femmes est complètement aberrant. Ainsi, aussi sûrement qu’un homme ne sera jamais capable d’allaiter, la vue d’une poitrine féminine déclenchera toujours son désir. Même si celle-ci s’affiche avec la brutalité d’un étal de boucherie.

    Sortir d’un rapport de force imbécile visant la domination est urgent. Femmes et hommes sont différents et complémentaires. Et on le sait tous . . .







Palmarès