• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Patrick LUCO

Patrick LUCO

Capitaine de Frégate en retraite, pratique la pêche au bar autour de Quiberon et autres eaux encore libres....
Attaché à la Liberté, à la Nature, aux choses de la Mer, et à son Pays...

Tableau de bord

  • Premier article le 13/03/2007
  • Modérateur depuis le 11/02/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 4 40 126
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique







Derniers commentaires



  • Patrick LUCO Patrick LUCO 24 juillet 2009 21:42

    @fergus
    Je me demandais où j’avis vu ce nom « Fergus » ?

    L’avez vous choisi en mémoire du poëte Fergus qui a participé à la mise en ordre du « Senchus Mors » sur ordre de Patrick l’Irlandais et ce en compagnie de Rosa et Dubthach ?



  • Patrick LUCO Patrick LUCO 24 juillet 2009 19:48

    @Nho

    Pour les pierres levées, certainement ! elles étaient en place bien avant l’arrivée des Celtes en Armorique. L’Armorique, la Bretagne, l’Hibernie n’étaient pas « vides » auparavant. Seulement ce que je veux dire, c’est comme Loth, ou Fleuriot, les nouveaux arrivants ont peu à peu absorbés les anciennes croyances et connaissances, au fil des siècles, tout en amenant les leurs.

    En quelque sorte, il y a eu un syncrétisme utilisé par les druides... De m^me que ces druides ne faisaient que prolonger certaines croyances indo-européennes (brahmanisme) ...

    Tout simplement l’homme a toujours été en recherche de la spiritualité depuis qu’il existe...



  • Patrick LUCO Patrick LUCO 24 juillet 2009 15:03

    Bonjour M ; Mourey !

    Pour moi, le « De bello gallico » est surtout un ouvrage de propagande édicté par César pour sa plus grande gloire. Il charge des pires turpitudes le Gaulois, et plus particulièrement les élites gauloises tels que les druides !. Seulement des druides il y en avait à travers tout le continent européen. Ces druides ont migré avec leurs peuples à travers les pays et le temps, forgeant leurs savoirs au gré des découvertes et des contacts de l’époque .  Maintenant, Erasmus ne fait que redécouvrir le sujet !...

     

    Quand César dit qu’il a fait mettre à mort tous les druides, cela n’a du se réduire peut-être qu’à quelques druides qu’il a pu capturer. N’oublions pas que ces druides étaient des « leaders » protégés par leur peuple.

    Voyant cette catastrophe, les druides se sont réfugiés en Bretagne et en Hibernie. Ils y ont été aidés grâce à la proximité linguistique (celtiques en « P » et celtique en « Q » (cf Renfrew…) Et quand la christianisation des ces nations a été effective . Ils l’ont été aussi car sans doute il y avait une certaine proximité intellectuelle et morale avec le message du Christ… Il y a eu alors fondation de grands monastères… D’où ils sont revenus sous une autre forme : les fameux « Saints » du IV et Vème siècle lors des émigrations bretonne (cf Léon Fleuriot « les origines de la Bretagne » et joseph Loth « l’émigration bretonne en Armorique » 

     

    Le « Druidisme » ne se réduit pas aux seuls sacrifices humains. Ils seraient même marginaux semble-t-il. C’est le pseudo druidisme repris par quelques illuminés depuis le XVIIIeme siècle qui laissent accroire à la généralisation des sacrifices humains ..
    Ca relève de la secte, du folklore et du snobisme  : ce que n’est pas du tout le druidisme !.. J’ai encore vu de ces pseudo-druides à l’oeuvre récemment faire la « prière au soleil » au couchant le soir du solstice, je m’interroge encore sur ce que j’ai vu et entendu !....

     

    Je ne dis pas qu’il n’y en a pas eu des sacrifices humains  (dans les « bois sacrés » ) mais de là à dire que c’était général je ne le crois pas. César dans sa tentative de « normalisation » s’en est pris à ces élites…. Et pour commencer a tenté de la justifier en les accusant de tous les maux avant de les liquider… Technique habituelle dans les totalitarismes ou systèmes politico-religieuxde nature totalitaire.

     

    Je préfère la lecture de l’ouvrage « Les druides » de Guyonvarc’h et Leroux. Et plus particulièrement sa conclusion sur le druidisme… Lequel druidisme nous est assez bien connu grâce aux textes anciens en gaelique. (là il faut s’accrocher car même traduit, il faut décrypter le message !...)


    Ces druides sont très certainement des scientifiques, des philosophes, des métaphysiciens, des médecins, des poêtes, des historiens, des politiques etc , curieux de tout sur tout... Héritiers de savoirs bien plus anciens encore. Pour l’Ouest ce sont les héritiers de ceux qui levaient les pierres pour en faire des menhirs qui, arrangés, épousent quand même curieusement des trajectoires apparentes des objets du ciel (Carnac, Stonehenge...) Tenez M. Mourey ! : au solstice d’été dernier ; le soleil s’est encore levé à l’aube pile sur la diagonale du quadrilatère de Crucuno... Tout comme il se lèvera sur l’autre diagonale au solstice d’hiver prochain, et cela depuis... 5000 ans au moins !... Et pour l’Est qui se souvient du prédicteur de trajectoire de planètes : la fameuse machine d’Anticythère ? Qui, elle, est bien plus récente !

    Pour moi ces Druides étaient des « Savants » au sens qu’il étaient des observateurs des choses de la nature et qu’ils s’essayent à trouver le sens caché de la nature et des choses. C’étaient des Pythagoriciens, donc des rationalistes et des pragmatiques qui faisaient avec ce qu’ils avaient. Ce sont les prédécesseurs des mathématiciens, des physiciens ,des médecins et autres ingénieurs. Cela sans nul doute grâce à la diversité des esprits de ces hommes.

    A chaque fois que je me trouve à côte d’une pierre levée (menhir, dolmen, chambre, tumulus) et que je regarde le ciel la nuit. Je me demande quel est le message laissé par ces hommes....

    Il y a tant à dire sur le sujet, sans tomber dans l’ésotérisme le plus inutile…

     

    Si la bibliothèque d’Alexandrie n’avait pas été brûlée par Omar que n’aurait-on pas appris ? Peut-être que nous aurions connu la « Relativité restreinte » dès Léonard de Vinci ? Qui sait ?


    Cordialement !



  • Patrick LUCO Patrick LUCO 25 mai 2009 14:02

    Ce bas rosé, C’est du frelaté à la sauce bruxelloise !

    http://castero.free.fr/spip.php?breve19

    Il ne faut pas laisser faire ces nuisibles !



  • Patrick LUCO Patrick LUCO 30 mars 2009 13:40

    Bonjour !

    Intéressant ce glossaire ! Comme vous je suis persuadé qu’Il ne faut pas "perdre" ces mots qui nous restent !

    En voici d’autres, mais de Quiberon ceux là ! :

    http://castero.free.fr/spip.php?article45

    Je les ai si souvent entendus !

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès