• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

patrick p

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • patrick p 25 avril 2007 12:33

    Si je puis me permettre d’intervenir... Je suis en effet completement d’accord avec le commentaire faisant etat de la necessaire distinction entre l’etude de science sociale que Michael evoque et une science comme la genetique. C’est a mon sens presque un abus de langage de qualifier d’approche scientifique l’etude permettant de demontrer une correlation entre le geneticisme et l’intolerance. En effet, cette etude (si j’em ai bien saisi toute la portee) s’apparente plutot a une sorte de sondage ameliore - choix d’un echantillon representatif, elaboration d’un questionnaire, administration du questionnaire, depouillement et interpretation. Il est vrai que lorsque vous parlez , Michael, d’une approche scientifique pour le vaste debat inne - acquis, on a plutot le reflexe de penser a la genetique. Je n’ai pas de deconsideration pour les sciences sociales, mais l’etude dont vous parlez est d’une nature un rien differente des demarches scientifiques entreprises dans le domaine de la genetique. Depuis Mendel, cette science se contruit avec une capitalisation certaine sur ses travaux, une necessaire formation et expertise de haut niveau pour les scientifiques qui la pratiquent, des decouvertes majeures issues d’intuitions geniales ou de longues annees de recherches (genes, ADN, cartographie du genome humain), l’utilisation et la maitrise de sciences connexes avancees (medecine, chimie moleculaire,etc.), la mise en jeu de technologies de pointes, informatique etc. En resume c’est du lourd, des annees de travail, une selection par le parcours universitaire (et peut etre par le genes aussi -je plaisante) pour pouvoir se prevaloir du titre de geneticien... Il faut l’avouer, j’ai un peu plus d’admiration et de respect pour Mendel, Jacques Monnod ou Richard Dawkins, que pour les etudes dans le domaine des sciences sociales ou la capitalisation du savoir est questionnabble, une grande part de subjectivite demeure dans la pratique et ou finalement la demarche me semble peut etre un peu plus litteraire que cartesienne. Alors la genetique une science OK. L’etude demontrant la correlation entre geneticisme et intolerance : une demarche scientifique, mouais, mouais...

    Par ailleurs, je trouve finalement sur le fond ce type d’etude tout a fait dangeureuse et completement paradoxale.

    Car au fond l’objet c’est quoi ? C’est de demontrer que geneticisme = racisme (en resume) Or pour moi il est aussi reducteur et dangereux d’essayer de faire des racourcis de cette nature que de tenir des propos racistes. C’est un peu comme si on faisait une etude sur la proportion de sprinteurs de couleurs aux JO et de vouloir faire conclure les noirs courent plus vite que les blancs.







Palmarès



Agoravox.tv