• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

patrick959

Simple intervenant, combattant contre la pensée unique

Tableau de bord

  • Premier article le 02/05/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 4 36
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires


  • patrick959 3 mai 2009 10:29

    A turlututu :
    Lorsque vous citez ma phrase vous mettez encore en avant une grossière faute de ma part. Bon pas très grave, il fallait bien sûr lire « cet » et non « cette ».

    Sauf que j’accepte sans haine qu’on puisse dire que mon article est merdique, c’est sans problème que je l’accepte, après tout chacun son mode de pensée, chacun à le droit de ne pas aimer, soit le fond, soit la forme, soit les deux.
    D’autant que je conçois aisément qu’autrui ne puisse apprécier puisque cet article est incomplet et presque brouillon.

    Et vous avez raison turlututu, mes excuses sont mal formulées : Je suis désolé.

    J’accepte la critique sans complexe. Je sais ce que vaut ma prose, je vais tacher de progresser, c’est la soumission à la critique qu’on progresse, en acceptant celle ci qu’elle soit argumentée ou non qu’un individu avance.

    Ce n’est certainement pas en éructant, en agissant telle une pucelle à qui on aurait montré ce qui lui est interdit, qu’on avance. C’est en s’ouvrant l’esprit vers les autres idées, même inacceptables qu’on grandit et pas en s’abritant derrière des idées reçues.


  • patrick959 3 mai 2009 08:31

    Bonjour à tous,

    Je viens ici faire mon mea culpa. J’avoue sans honte que je me suis planté, non sur le fond, mais sur la forme :
    - Je ne me suis pas relu, et les fautes grossières qui sont soit des fautes d’inattention, soit des fautes de perte de fil de la pensée (fort heureusement, nous pensons plus rapidement que nous n’écrivons).
    - Je n’ai pas assez argumenté mes propos

    J’avais considéré au moment de l’écriture de cet article (qui est le premier) qu’il était possible que je revienne ensuite dessus, ayant mis en place le fil directeur, pour l’étoffer et le rendre ainsi plus attractif et argumenté.

    Ne connaissant pas bien ce site, j’ai donc « cliqué trop vite ».

    Je m’en excuse auprèes des autres rédacteurs et lecteurs de ce site. Au moins, Ai je pris une leçon, celle de ne plus jamais mettre en ligne quoi que ce soit (par erreur ou volontairement) qui n’ait été relu et corrigé.

    Pour en revenir sur le fond.

    Je conçoit que l’on puisse penser que naulleau ne porte pas un regard véritablement critique sur le livre ou sur le CD, je le soupçonne même de ne pas « aimer » Lalanne tout simplement.

    Mais ce n’est pas là ce que je souhaitais mettre en avant, non... C’est surtout cette enervement de Lalanne qui ne supporte pas qu’on puisse dire que son livre... c’est de la merde.

    Je rappelle aux lecteurs qu’une critique n’est pas forcement un débat. Naulleau ne c’est pas attaqué au fond, mais à la forme, qu’eut il fallu qu’il dise ?

    Lallane en nombriliste qu’il est, et tellement habitué qu’il est à recevoir des éloges de ses hôtes telévisuels, ne s’était certainement pas imaginé qu’on puisse lui dire quil faisait de la merde.

    Un phrase qui démontre l’inculture et l’ignorance du père Lalanne est bien celle ci (s’adressant à Naulleau ) : Qui êtes vous pour me juger, Vous écrivez vous ?

    Il eut fallu tout de même que Lallane se penche un peu sur ceux qu’il aurait ce soir là comme contradicteurs, il ne l’a pas fait, et je pense par pur égocentrisme, il s’est contenté de se dire, ce que je dis est dans la mode actuelle de la pensée unique, j’y ai mis de tout : Lutte anti raciste, lutte des classes, liberté, repentance, et le mot preféré de la gauche : Amour.

    Après ça, c’est t-il sans doute dit : je suis inattaquable, je suis un bisounours et on ne s’attaque pas à un gentil bisounours.

    Pour ce qui est de cette émission, j’ai bien conscience qu’il s’agit de spectacle, mais j’ai la naiveté de penser que ni Naulleau, ni Zemmour ne sont « coachés » avant ou pendant l’émission.

    A vrai dire, il me semble que c’est la seule fois ou je « zappe » sur une grande chine nationale, mes préférences audio-visuelles sont autres.

    Ceci étant dit, je suis prêt à discuter de façon sereine et argumentée avec chacun d’entre vous.


  • patrick959 2 mai 2009 09:59

    @ Maikeulkeul : Vous êtes vous aussi un parfait exemple de la police de la pensée, celle là même, bête et méchante qui ne vous autorise pas à porter votre regard critique, sans être systematiquement affublé de toute sorte d’intentions.
    Habituel :
    L’anti sarkozisme primaire : "Votre nalleau, soi disant de gauche, est actuellement au même niveau que le besson : il va à la soupe et son propos était de défendre le nabot. Minable, minable"
    L’insulte basse et sans fondement, insulter Zemmour de Neocon, à proprement stupide, non ? juste comme ça, gratuitement, sans arguments.
    Et pour terminer, si vous ne souhaitez lire que ce qui va dans votre sens, je vous conseille tous les grands journaux Français, vous allez pouvoir vous délecter de votre si cher mode de pensée à sens unique.

    Pour le reste, je vous conseille une petite recherche sur internet sur Morandini et Lalanne, notre homme si bon et aimable aurait récidivé.

    J’ai vu une partie de son intervention dans l’émission de Morandini, cet individu s’enerve dès que ça ne va pas dans son sens, et c’est bien celà que je lui repproche.

    @ Barbouse : Bien sur que Lalanne a le droit de dire ce qu’il a envie de dire, mais il a aussi le devoir d’accepter la critique quand elle arrive.


  • patrick959 30 avril 2009 09:13

    Excellent !
    Article plain de verbe, d’humour d’autodérision.
    J’ai beaucoup aimé, bravo !!!

LES THEMES DE L'AUTEUR

Médias






Palmarès