• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Patrick_Boissy

Travaillant depuis 12 ans dans le monde des médias, je m’intéresse particulièrement à la politique, aux médias et aux liens entre les deux.
Je pense que Agoravox est une tribune intéressante pour expérimenter des réflexions et les faire avancer ensembles.
Dans le même esprit j’ai décidé de m’inscrire dans un engagement politique au sein du MoDem.

Pour faire avancer la démocratie réfléchissons ensemble, au delà des dogmes.

Tableau de bord

  • Premier article le 10/07/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 28 21
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • Patrick_Boissy 18 mars 2010 15:15

    Merci pour cet article en effet il importe de garder un œil critique sur les expériences et encore plus sur les émissions tv.

    Permettez moi cependant de nuancer certaines de vos affirmations :
    le panel est limité du fait de l’acceptation voir la volonté de participer à un jeu tv.
    Les « cobayes » n’ont pas été sélectionnés parmi des candidats de jeu Tv mais au sein d’un panel de personnes disponibles pour tester de nouveaux produit. Dans ce cadre (restrictif je vous l’accorde) une seule personne contactée a refuser de participer au « jeu »...

    Vous parlez, également, de personnes ne sachant pas a quoi elles s’engagent, alors que chacun des candidats a, avant de s’engager à jouer, été reçu par le pseudo-producteur qui leur a précisé le principe du jeu. Ce rendez vous a également été l’occasion de leur annoncer que les gains seraient fictifs car il s’agissait de fabriquer des émissions test.

    La question d’un public captif et orienté n est pas une manipulation, le public n’était pas constitué d’acteurs ils étaient comme dans toute émission tv réelle sélectionnés.
    Et pour « maîtriser » ce public il n’y a pas eu de différence avec les plateau de tv habituels... simplement un chauffeur de salle et un candidat (la personne « électrocutée ») qui n’était pas particulièrement sympathique afin de limiter l’empathie du public a son égard...

    De plus le public est un élément d’analyse et en tant que tel il doit être maitrisé afin d’offrir une analyse juste, et en effet lors de l’expérience le public est considéré comme une des 5 injonctions utilisée par la présentatrice pour inciter la personne à jouer.

    L’expérience nécessiterai certainement d’être réitérée avec de nombreuse variable afin d’avoir une analyse plus juste. Mais l’expérience de Milgram qui a été reproduite de nombreuse fois dans sa situation initiale a déjà véritablement fouillé ces questions.

    L’intérêt réel de ce test est de prouver que l’institution télévisuelle est une autorité. La variable principale est cette fois de remplacer le scientifique par une animatrice TV et de valider que les réponses sont similaire.

    Je pense qu’il est primordial de prendre du recul sur l’expérience mais également d’en prendre des enseignements de nous former individuellement et nos enfants à analyser la légitimité d’un ordre d’une consigne avant de l’appliquer... et de façon induite remettre aussi en question les vérités qu’on veux bien nous asséner.



  • Patrick_Boissy 10 juillet 2007 12:57

    Pour mettre en œuvre l’article 16, la constitution de 1958 exige qu’il y ait une « menace grave et immédiate mettant en cause les institutions de la République, l’indépendance de la nation ; l’intégrité du territoire ou l’exécution par la France de ses engagements internationaux »

    La seule menace sur les engagement internationaux de la France aujourd’hui ne portent que sur les contraintes de Maastricht...



  • Patrick_Boissy 10 juillet 2007 12:46

    On appelle ça l’état d’urgence...



  • Patrick_Boissy 10 juillet 2007 12:40

    Sa légitimité a ce poste n’est pas contestée, le contrôle de ses acte est l’apanage d’une démocratie...

    Et si notre démocratie évolue vers un modèle américain, probable avec le quinquennat, nous pouvons nous inspirer de son système d’empeachment (qui ne remet pas en cause la légitimité de l’élection, mais celle des actes).



  • Patrick_Boissy 10 juillet 2007 12:26

    Vous avez certainement raison, cela se passera vraisemblablement comme ça, et je pense que c’est souhaitable.

    Mais l’Etat se doit de fournir des outils de réaction afin de parer toute éventualité, fut elle improbable.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Citoyenneté Politique






Palmarès