• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Paul

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Paul 23 juillet 2009 10:42

    Il est tentant de voir en Baptendier le « pauvre lampiste qui trinque alors que les gros bonnets dorment en paix ». Mais une lecture attentive de son livre - assez ennuyeux par ailleurs, et très mal écrit - permet de voir la réalité :
    1. Baptendier est rentré consciemment dans le role d’une balance, qui trahit ses amis et ses clients auprès de la police, à son propre profit.
    2. en l’espèce, tout comme comme les dealers qui balancent sont parfois payés en drogue, il était payé en information gratuite. Cela l’a dispensé de faire le travail normal, difficile et parfaitement honorable d’un détective.
    3. il est tombé non pas en travaillant pour la DST (sa thèse) mais parcqu’il croyait (ou faisait mine de croire) que la DST couvrirait les turpitudes commises par ailleurs. Or, un flic ne peut pas couvrir ses balances tout le temps, c’est un fait connu.
    4. une fois pris, au lieu d’assumer, il s’est mis à accuser la terre entière et à lacher le nom de ses clients, foulant au pied les règles non seulement de dignité la plus élémentaires (un homme véritable ne balance pas) mais l’honneur du métier de détective.

    C’est simple : Baptendier n’a ni l’intégrité d’un détective ni le courage d’un hors la loi, c’est juste un type sans colonne vertébrale qui a passé sa vie à trahir tout le monde. Il n’y a pas de pitié à avoir, que du mépris.







Palmarès