• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Peach78

Peach78

Passionnée d’Internet & d’immobilier (ou de logement selon les points de vue ! ;-) )
 
 

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 15 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Peach78 Peach78 8 octobre 2011 11:59

    S’ils communiquent sans fil... quid des ondes électro-magnétiques !!!

    Et la santé durable ?



  • Peach78 Peach78 3 avril 2009 13:17

    Excellent texte.

    Concernant les nouveaux trains TGV, j’ai remarqué aussi à quel point l’amménagement "coupe" les communications entre les humains.

    Par rapport à avant, on ne peut plus facilement discuter avec ses voisins de la même rangée, devant ou derrière, les sièges font un vrai "mur" sans trou, devant soi, et derrière.

    Paradoxalement, le regard est plus attiré vers la seule ouverture, en-dehors de la fenêtre, ceux de l’autre rangée latérale. Mais comme eux sont à l’envers, et pas placés à notre côté, on ne peut pas vraiment leur parler. De plus on a tendance à les "dévisager", vu que dès qu’on regarde de ce côté-là, on tombe sur leur visage alors qu’ils sont peut-être un peu perdus dans leurs pensées, vu qu’on ne peut pas vraiment se parler, d’où sentiment de gêne.

    Comme on a bien besoin de regarder quelque part à un moment, je comprends que c’est tentant de regarder un écran, qui nous permette de voir d’autres humains sans avoir l’air de les gêner...

    Vraiment, ce nouvel amménagement, je le trouve très désagréable !






  • Peach78 Peach78 3 février 2009 16:27

    Je me lance dans une explication. Je pense qu’il y a plusieurs facteurs que j’ai expérimenté :


    - Le prix des logements et la difficulté d’en avoir un, qui éloigne certaines catégories de population de Paris, notamment les jeunes qui ne gagnent pas 2000 euros nets par mois ! Ca n’aide pas à se rencontrer !


    - Le prix des sorties : boîtes de nuit, consommation, c’est trop cher ! Ca n’aide pas tous les budgets et ça n’aide pas à se rencontrer ou à être plus "insouciants" quand on pense à son porte-feuille


    - Faire la fête chez soi ou inviter des amis à dîner ? (propice aux prolongements de soirée ailleurs) : là encore on se heurte au problème du logement, c’est pas évident quand c’est hyper petit chez soi


    - Les déplacements banlieue-Paris : pas évident de proposer une fête à ses amis si une partie est en banlieue à cause des raisons précédentes, quand on sait qu’ils vont galérer à rentrer car pas de Taxi, hors de prix pour la banlieue 1ère couronne, qu’ils mettront une heure en voiture et ne pourront pas se garer ! (sauf à payer 20 euros de parking pour une soirée). Ca fait encore très cher et très galère !!!!!

    Il y a donc beaucoup de "barrières" : argent surtout, logement non négligeable, et transport - difficultés de circulation, pas très adapté à l’étalement des amis. Paris n’intègre pas une partie des gens se "ghettoïse" par l’argent ou l’exclusion sociale. Riches, pauvres, plus trop de classes moyennes.

    Tout ça de plus nuit au côté "improvisé" ou "dernière minute", s’il faut tout organiser à l’avance comme un convoi et budgéter 1 mois avant, ça "tue "un peu l’esprit de la fête, du coup on n’a pas trop envie...

    J’habite maintenant en banlieue, mais ça change pas trop non plus, "because" tous mes amis sont éclatés et "dispersés" à 40mn en voiture dans toutes les directions, dans des apparts trop petits.
    Chez moi l’appart est idéal, mais... on ne peut pas se garer dans ma ville !

    Quant à aller tous ensemble à Paris en voiture, non merci, j’ai déjà trop connu de galères de circulation, j’ai arrêté.

    La région est trop congestionnée, et il y a de sérieux problèmes de circulation, de logements, de pouvoir d’achat.

    Je pense que tout ceci contribue peut-être ?



  • Peach78 Peach78 3 février 2009 16:26

    Je me lance dans une explication. Je pense qu’il y a plusieurs facteurs que j’ai expérimenté :


    - le prix des logements et la difficulté d’en avoir un, qui éloigne certaines catégories de population de Paris, notamment les jeunes qui ne gagnent pas 2000 euros nets par mois ! Ca aide pas à se rencontrer !


    - Le prix des sorties : boîtes de nuit, consommation, c’est trop cher ! Ca aide pas tous les budgets et ça n’aide pas à se rencontrer ou à être plus "insouciants" quand on pense à son porte-feuille


    - Faire la fête chez soi ou inviter des amis à dîner ? (propice aux prolongements de soirée ailleurs) : là encore on se heurte au problème du logement, c’est pas évident quand c’est hyper petit chez soi


    - Les déplacements banlieue-Paris : pas évident de proposer une fête à ses amis si une partie est en banlieue à cause des raisons précédentes, quand on sait qu’ils vont galérer à rentrer car pas de Taxi, hors de prix pour la banlieue 1ère couronne, qu’ils mettront une heure en voiture et ne pourront pas se garer ! (sauf à payer 20 euros de parking pour une soirée). Ca fait encore très cher et très galère !!!!!

    Il y a donc beaucoup de "barrières" : argent surtout, logement non négligeable, et transport - difficultés de circulation, pas très adapté à l’étalement des amis. Paris n’intègre pas une partie des gens se "ghettoïse" par l’argent ou l’exclusion sociale. Riches, pauvres, plus trop de classes moyennes.

    Tout ça de plus nuit au côté "improvisé" ou "dernière minute", s’il faut tout organiser à l’avance comme un convoi et budgéter 1 mois avant, ça "tue "un peu l’esprit de la fête, du coup on n’a pas trop envie...

    J’habite maintenant en banlieue, mais ça change pas trop non plus, because tous mes amis sont éclatés et "dispersés" à 40mn en voitur dans toutes les directions, dans des apparts trop petits.
    Chez moi l’appart est idéal, mais... on peut pas se garer dans ma ville !

    Quant à aller tous ensemble à Paris en voiture, non merci, j’ai déjç trop connu de galères de circulation, j’ai arrêté.

    La région est trop congestionnée, et il y a de sérieux problèmes de circulation, de logements, de pouvoir d’achat.

    Je pense que tout ceci contribue peut-être ?



  • Peach78 Peach78 13 août 2008 23:42

    Ben alors j’étais pas le "bon profil" ! Je rentrais pas dans les cases.

    Dans les TGV normaux, je ne trouvais pas que c’était bruyant, et je ne m’ennuyais jamais.

    Dans l’IDZen, tout l’inverse, je me suis ennuyée comme pas permis et ai été dérangée par le bruit ! smiley

    Je n’étais pas dans le "coeur de cible" visé par l’IDTGV donc... smiley







Palmarès