• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

peimpourte

peimpourte

J'ai 46 ans. La société dans laquelle j'évolue ne me convient pas. Du reste, convient-elle à quiconque ? Voilà pourquoi je questionne et j'interroge nos certitudes. Afin de déceler le vrai du faux. Et il y a pas mal de boulot.
Mon dernier roman : "la folle histoire de Stéphane Harris", paru aux Editions du Net, est consultable et disponible ici :
http://www.leseditionsdunet.com/roman/2807-la-folle-histoire-de-stephane-harris-peimpourte—9782312026381.html
Le précédent "la confrérie des Sans-Culottes" paru aux Editions Robin, est disponible ici :
http://editionsrobin.com/produit/peimpourte-la-confrerie-des-sans-culotte-2/

Tableau de bord

  • Premier article le 19/09/2009
  • Modérateur depuis le 24/02/2015
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 10 26 200
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 8 8 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • peimpourte peimpourte 28 mai 2015 19:05

    @Gérard Foucher
    Merci pour cette précision légale que j’ignorais. C’est un très bon argument pour, le jour venu, changer les choses.



  • peimpourte peimpourte 2 avril 2015 21:43

    @Aristide
    ah, j’oubliais. pour les subprimes.
    la hausse des cours à l’époque, lie à la croissance économique et donc au besoin en énergie, a empêché les pauvres américains qui avaient acheté à crédit à taux variable leurs maisons en banlieues éloignées de tout (travail, commerce), de pouvoir continué à rembourser à cause de la hausse de leurs factures énergétique. c’est l’un des faits déclencheur qui a engendré la suite. Ce facteur important n’a globalement pas été repris par la masse médiatique.

    voila en résumé.

    au revoir



  • peimpourte peimpourte 2 avril 2015 21:37

    @Aristide
    Allez on remet ça ? C’est ma tournée !

    le PIB de la France a été multiplié par quatre depuis 1980. Je n’ai pas l’impression que les français en sont plus heureux aujourd’hui. Pourquoi cela serait-il différent en Chine ? la croissance du PIB ne mesure pas le bien-être des gens. Et si nous voulons que les pays pauvres améliorent leur destin, c’est à nous de décroitre avant tout car la planète ne supporterait pas un modèle occidental pour tous. Vous voyez que ce n’est pas moi qui me comporte en gosse de riches.

    pour les 80 %, j’ai commis une erreur, je voulais parler des énergies fossiles dont la production est vouée à décroitre comme pour le pétrole. Avec mon 101ème jours, je voulais vous dire que forcément la production allait décroitre progressivement, qu’elle ne serait pas linéaire jusqu’ à la fin dans la mesure que les puits faciles seraient vidés pour de nouveaux toujours plus délicats et polluants. et que donc, la fin des énergies fossiles avait commencé. (savez-vous par exemple, qu’un puit de gaz de schistes est à 50% de sa production au bout de deux ans) c’est pour cela que l’on les fait mobiles).

    Quand vous parlez de relocalisation liée à la rareté et l’augmentation du cout de l’énergie. Vous êtes là en pleine pensée décroissante. Les économistes médiatiques sont très fort pour pomper et récupérer, puis pervertir les bonnes idées de ceux qu’ils cherchent à décrédibiliser par ailleurs. Comme disait Gandhi, « au début ils nous méprisent, puis ils nous combattent, puis nous gagnons. »

    Mais la il y a un hic. l’économie de croissance est basée sur le gaspillage des ressources car pour qu’il y ai croissance, il faut consommer pour produire, pour consommer pour produire... :. Donc demain nous serons économes, et là croissance s’arrètera. D’ailleurs elle s’arrète déjà. Si vous avez compris cela, vous admettrez que toutes les politiques basées sur le retour de la croissance sont absurdes.
    Vous me demandez des solutions, moi qui suit plus prompt à critiquer. Cela m’a inspiré un article prochain. Mais dîtes-moi, qu’elles sont les solutions qui marchent du côté des adorateurs de croissance ? Depuis le temps.

    Bonne nuit.



  • peimpourte peimpourte 2 avril 2015 15:06

    @Aristide
    Bonjour Aristide, je vois que vous êtes en forme.

    Donc le revenu des chinois multiplié par quatre ? c’est une moyenne ? Avec donc une minorité qui s’enrichit fortement et une majorité qui survit ? Mais si la moyenne augmente, alors.

    Pour le pétrole. la croissance est liée au cout de l’énergie. tous les progrès dans tous les domaines de la vie, ont peu à voir avec le système politique qu’il soit capitaliste ou communiste (les deux sont basés sur la croissance et le productivisme) tous les progrès techniques (sans entrer sur le débat pour ou contre la technique), sont avant tout lié à l’abondance d’énergie...
    Au début du pétrole, il fallait dépenser un baril d’énergie pour en gagner 100. Aujourd’hui, les meilleurs gisements (conventionnels) tirent 18 barils pour un dépensé. les schistes et sables bitumineux, c’est 1 dépensé pour Trois récoltés (benef : 2) quant aux agrocarburant, c’est un pour un je crois (bref, c’est nul). Ne vous en déplaise, les experts s’accordent à dire que nous avons grillé la moitié de nos réserves et que celui qui reste sera de plus en plus difficile à exploiter. (d’ou une énergie nette de plus en plus faible). De plus, de même que nous avons progressivement augmenté nos besoins en pétrole, la consommation ne pourra se maintenir et progressivement va diminuer.
    Pourquoi ? admettons qu’il y a encore 100000 barils (c’est un exemple) et que nous consommions 100 barils par jour. ça fait 100 jours de conso et le 101nième jour, plus rien ? vous comprenez que la baisse de production sera progressive et qu’elle a déjà commencé (très peu de stock et compensation avec des énergies à faible rendement et encore plus polluantes mais il semble que ce détail vous importe peu)

    le pétrole c’est 80% de notre énergie et il n’y a rien pour le remplacer du jour au lendemain si ce n’est la réduction de nos consos (voir le scénario négawatt)

    Donc la reprise économique mondiale est impossible et de toute manière la croissance ne créé plus d’emploi mais elle les détruits (voir un de mes articles précédents). lla seule croissance aujourd’hui est celle de la masse monétaire (voir un autre de mes articles) Vous voyez qu’il n’y a aucune idéologie dans mes propos.

    maintenant, si vous me demandé si je préfererais un monde juste avec une meilleure répartition des richesses, je vous dis oui. Et vous ? Mais je sais que le système de l’accroissement du PIB, ne le permettra pas et même qu’il est responsable des inégalités.

    Pour les solutions j’en reparlerais dans d’autres articles. Mais il faut commencer par bien identifier les problèmes.

    Enfin, sachez que ce que j’écris, ce qui se passe dans le monde aujourd’hui a été prédit de manière scientifique par le Club de Rome par exemple, il y a 45 ans. Cela fait donc de longues années que nous savons.

    Au plaisir



  • peimpourte peimpourte 1er avril 2015 22:42

    @Aristide
    il y beaucoup de préjugés et de conditionnement dans votre discours. ne voyez-vous pas que c’est justement au nom du retour de la croissance qu’actuellement tout le système de santé, d’éducation des retraites, est mis à sac ?
    le retour de la croissance est impossible. notre besoin de croissance est lié à la création monétaire exponentielle par le crédit.
    doit-on continuer à courir après une chose impossible ? A qui profite le crime ?
    Le principe d’une SECTE c’est d’aller jusqu’au bout de ses contrevérités et même de provoquer son suicide pour avoir raison. Notre société de croissance fait de même ?
    Maintenant libre à vous d’y croire encore un peu.
    Quand à l’argument des chinois heureux grâce à la croissance, pardonnez-moi de ne pas y croire. Rien qu’un exemple il y a des usines en chine ou on a installé des grillages pour empêcher les ouvriers de se suicider des étages.
    la croissance chinoise se fait sur le dos des chinois qui produisent presque gratuitement nos produits bon marchés dans des conditions sociales et environnementales catastrophiques. Et encore ils sont trop chers puisque aujourd’hui la Chine est à son tour victime de délocalisations...
    Enfin la croissance c’est l’accroissement du gâteau de la richesse. Tant que l’on nous concentre sur les miettes supplémentaires, on ne regarde plus qui se groinfre du gâteau.

    enfin, sur la raréfaction des énergies, il y aurait beaucoup à dire. Pourquoi selon vous on coure vers les gaz de schiste si ce n’est pour pallier provisoirement à la baisse de production des puits de pétroles ? la baisse des cours actuels est provoquée par l’arabie séoudite qui vend à prix coutant pour détruire la capacité productives de ses concurrents et adversaire politique (Iran par exemple)

    Tous les experts je dis biens tous, s’accordent aujourd’hui pour admettre que le pic de production de pétrole conventionnel a été franchi en 2006. Enfin, si la demande de pétrole mondial stagne, c’est justement parce que la croissance est nulle. Si demain ça repartait, la flambée des cours la stopperait net ! c’est d’ailleurs ce qui s’est passé en 2007 et qui a déclenché la cris des subprimes. la croissance mondiale, c’est bien fini. Et même si certains pays ont une forte croissance actuellement, c’est parce que c’est un pourcentage et que le PIB est très faible donc.

    bonne nuit.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès