Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

pepin2pomme

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 156 0
1 mois 0 1 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires

  • pepin2pomme (---.---.---.11) 26 octobre 2011 10:17

    Monsieur Vassé,

    Vous proposez de changer de monnaie. Croyez vous que ceci se passera aussi simplement qu’il y a 10 ans, quand on est passé du franc à l’euro ?
    Concrètement, comment imaginez vous, pour prendre un exemple parmi d’autres, que l’Allemagne puisse retourner unilatéralement au Mark ?
    Faisons un peu de politique-fiction :
    Dès l’annonce faite du retour au mark, tout le monde (et pas que les Allemands) voudra convertir ses économies en mark, puisqu’il est sûr que cette « nouvelle » monnaie sera à terme plus forte. Comme les marks sont destinés au peuple Allemand et non au monde entier, il n’y aura pas la masse monétaire pour changer tous les euros. Durant la nécessaire période de transition Il faudra donc fixer des conditions pour pouvoir acheter des marks. J’ai un peu de mal à imaginer le chaos qui en résultera. Peut-être faut-il songer à transférer dès à présent mon capital d’assurance-vie dans une banque Allemande. Bonne idée ou pas ?
    Et si ça se trouve, les rotatives de la banque Allemande chauffent déjà, en toute discrétion.

  • pepin2pomme (---.---.---.11) 26 octobre 2011 07:16

    Merci Fergus.

  • pepin2pomme (---.---.---.11) 25 octobre 2011 14:06

    Bonjour Fergus, et merci de faire partager votre culture musicale.
    Votre érudition en la matière n’est plus à prouver. Peut-être pourriez-vous nous éclairer un jour d’un post au sujet de l’opus 136 de notre cher Ludwig van. C’est une oeuvre chorale, à mi-chemin entre une symphonie et un opéra, intitulée « das glorreische Augenblick ». Je découvert cette oeuvre « par hasard », perdue dans un coffret d’oeuvres completes. Je l’ai trouvée tout de suite intéressante, et même si elle n’atteint pas le niveau de la Neuvième, je la trouve plus belle et flamboyante que l’opéra Fidelio, qui lui est pourtant célèbre. Bien qu’ayant des notions d’allemand, le texte me semble abscons, mais il me semble qu’il est à la gloire de l’Europe, sujet pourtant porteur.
    J’ai naturellement cherché à en savoir plus (sur la composition, sur les paroles, sur le contexte historique ...), et j’ai été très surpris de ne rien trouver sur le web. Curieux !

    Cordialement.

  • pepin2pomme (---.---.---.11) 25 octobre 2011 07:06

    Tout à fait, Ganesha,
    Même si je ne « vois » pas exactement la même chose, c’est vrai que cette partie prend aux tripes.C’est difficile de décrire ses sentiments, je dirais que c’est comme un tourbillon qui m’emmène vers le bas. A la fin du second mouvement, je me retrouve comme un apnéiste qui vient de rejoindre la surface.
    Toujours chez Beethoven, il y a dans la neuvième un court passage d’une même intensité emotionnelle, mais cette fois qui m’entraine vers le haut, c’est une transition orchestrale d’à peine une minute entre deux parties chorales dans le quatrième mouvement.
    Ce n’est pas une opinion originale, mais il faut bien reconnaitre que c’est que Karajan a sublimé le mieux cette force beethovénienne.

  • pepin2pomme (---.---.---.11) 26 septembre 2011 12:27

    Robert, vous êtes donc parfaitement xyloglote ?







Palmarès



Agoravox.tv