• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

personnel

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • personnel 17 juin 2009 10:22

    Bonjour Madame

    J’ai aimé vous lire et je vous trouve trés pertinente sur le sujet et l’ensemble de vos exemples sont reconnus.
    Je reconnais faire parti des nantis au ventre plein mais je n’arrive pas à me persuader que je ne suis pas responsable de l’environnement et de mon prochain : je vais donc vous donner mon point de vue.

    J’appartiens et vous appartenez à une société bâtie sur un ensemble de valeurs culturelles souvent liées à une éducation religieuse ou autre qui observe une morale pas toujours honnête.

    On m’a donné la vie sans trop savoir pourquoi et c’est le perpetuel recommençement pour les générations d’enfants à naître.

    Yann Arthus Bertrand souffre comme vous d’une maladie que je crois curable : l’Hypocrisie Chronique.

    6,7 Milliards d’êtres humains sur notre planète et vous pensez qu’il suffirait de partager les ressources : d’accord pour le partage mais la pollution.....

    Ce que vous oubliez de préciser discrètement : aprés le partage équitable la pollution sera partagée équitablement et rien n’aura évolué.

    Rappelez-vous que la pollution que vous condamnez à tout va est la conséquence des besoins alimentaires, matériels et sanitaires de toute vie décente sur terre pour 6,7 Milliards d’habitants.

    Amusez-vous comme Y .A .B à dresser un bilan alarmiste, Amusez-vous à émettre des critiques sur la forme mais s’il vous plait, arrêtez de vous prendre au sérieux. Tous deux, vous n’osez aborder le problème de fond.

    Le bilan énergétique de notre planète fut estimé par le Commandant Cousteau à la suffisance d’une population de 3 Milliards d’individus et nous sommes rendu à 6,7 Milliards en constante évolution.

    Peut-être avez vous des enfants comme Y. A. B
    Je ne connais rien de plus égoïste qu’une mère de famille qui a ou qui veut avoir des enfants. Elle se fiche de la terre entière, qu’elle s’écroule ou pas. Le pire, c’est qu’on loue chaque jour cet instinct maternelle tellement tendre et tellement médiatique. On décerne encore la médaille de la famille nombreuse. Partout dans le monde, c’est le symbole de l’humanité culturelle. Difficile dans ces conditions de lutter efficacement.

    Je veux ici saluer l’action des milliers d’hommes de bonnes volontés qui sacrifient leur énergie pour essayer de stabiliser les dégâts et je ne vois toujours qu’eux à part quelques femmes célibataires sans enfant. Je fus un de ceux là et je jette l’éponge aujourd’hui.
    Je ne désespère pas que les femmes devenues moins futiles participent un jour en devenant responsables de leurs actes.

    L’écolomania me semble si dérisoire à côté du tabou de la natalitée contrôlée.









Palmarès